Une fausse mise à jour Windows cible les victimes du ransomware Kaseya

 

Alors que les entreprises victimes du ransomware lancé contre la société américaine Kaseya peinent à se remettre, des pirates ont décidé de les cibler avec une nouvelle campagne d'emails malveillants. Les hackers prétendent proposer un correctif pour la vulnérabilité présente dans le logiciel de Kaseya. En réalité, ces mails contiennent un autre logiciel malveillant.

kaseya malware suite
Crédits : Pixabay

Décidément, le sort a décidé de s'acharner. Comme vous le savez peut-être, des pirates ont mené l'une des plus importantes cyberattaques de l'histoire contre Kaseya, une entreprise américaine spécialisé dans le développement de logiciels de gestion de réseaux. Grâce à une faille qu'ils ont exploité dans l'un des logiciels les plus utilisés de Kaseya, les pirates ont été en mesure de diffuser un ransomware sur un très grand nombre de machines.

Au final, l'opération a touché des milliers d'entreprises (clientes de Kaseya) à travers le monde, à l'image des magasins suédois de grande distribution Coop qui ont dû fermer leurs portes après la cyberattaque. Le système de caisses était bloqué par le fameux ransomware déployé par le groupe de hackers russes REvil. Et tandis que les pirates attendent toujours qu'on leur verse les 70 millions de dollars en Bitcoin qu'ils ont réclamé, les autorités américaines poursuivent leur enquête.

À lire également : Un ransomware paralyse le pétrole américain, l’état d’urgence est déclenché

Les victimes du ransomware de Kaseya ciblées par une autre attaque

Et de leur côté, les entreprise touchées essaient tant bien que mal de retrouver possession de leur système informatique, dont l'accès est désormais bloqué est par le ransomware. Mais visiblement, cela ne suffisait pas aux yeux d'un autre groupe de pirates, qui vient de lancer une nouvelle campagne d'e-mails malveillants contre les victimes du ransomware. 

Découverte par les chercheurs en sécurité informatique de Malwarebytes, cette nouvelle campagne prétend proposer un correctif pour la faille présente dans le logiciel de Kaseya, via une mise à jour Windows. En réalité, ces mails embarquent une pièce jointe contenant Cobalt Strike, une plateforme qui offre aux pirates un point d'entrée dans un système pour répandre des charges virales.

Les gars, veuillez installer la mise à jour de Microsoft pour vous protéger contre les ransomwares dès que possible. Cette mise à jour corrige une vulnérabilité contre Kaseya”, peut-on lire dans l'email malveillant. Pour l'heure, l'identité du groupe de pirates responsables de cette campagne n'est pas connue. Pour rappel, les États-Unis ont durci leur politique concernant les ransomwares. Les autorités américaines considèrent ces cyberattaques comme du terrorisme, et leurs auteurs peuvent donc écoper de sanctions similaires (perpétuité ou peine de mort selon l'État).

Source : TechRadar



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !