Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si inconnu que ça.

Wikipedia
Photo de Lane Hartwell pour la Wikimedia Foundation

De grosses attaques DDoS, tous les sites qui ont pignon sur rue en sont victimes un jour ou l’autre. Mais celle qu’a subie Wikipédia dans la nuit de vendredi à samedi a littéralement mis à genou le site. La tentative de faire totalement tomber le site a été telle que Wikipédia est resté inaccessible plusieurs heures dans de nombreux pays. La France a été touchée, tout comme l’Allemagne ou encore Les États-Unis. Certains utilisateurs rapportent même ne pas avoir pu se connecter au site avant lundi 9 septembre. Si l’attaque a été revendiquée par un groupe jusqu’ici inconnu, les motivations des hackers n’ont pas été précisées.

Lire aussi : Wikipédia : pourquoi son cofondateur appelle au boycott général de Facebook, Twitter et Instagram

Le créateur de Craiglist offre plus de 2,2 millions d’euros à Wikipédia

Craig Newmark Philanthropies, organisation derrière laquelle on trouve le fondateur de Craiglist, vient d’envoyer la somme de 2,5 millions de dollars (2,27 millions d’euros) à la Wikimedia Foundation. L’objectif d’un tel don n’est bien évidemment pas de permettre aux dirigeants de la fondation de s’offrir un yacht ou une villa aux Baléares, mais tout faire pour que Wikipédia s’offre une meilleure sécurité.

Lire aussi : impots.gouv.fr : la panne était en réalité une attaque ? Bercy ouvre deux enquêtes

Le principal intéressé a d’ailleurs déclaré : « Alors que la désinformation et les autres menaces à la sécurité continuent de compromettre l’intégrité de notre démocratie, nous devons investir dans des systèmes qui protègent les services qui travaillent si dur pour que le public reçoive des informations précises et dignes de confiance. C’est pourquoi je continue de soutenir avec enthousiasme la Wikimedia Fondation et ses projets, comme Wikipédia. »

De son côté, Wikimedia espère pouvoir atténuer de telles attaques à l’avenir, à défaut de pouvoir les empêcher totalement.

Source : Wikimedia Foundation

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
McAfee : l’antivirus a une énorme faille de sécurité

L’antivirus McAfee est victime d’une énorme faille de sécurité qui permet de contourner les mécanismes d’autodéfense du logiciel sur Windows. Et d’exécuter du code arbitraire dans le contexte des services McAfee. Une nouvelle faille critique touche trois éditions de l’antivirus…

Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….