Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

 

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d'une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d'une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d'un généreux donateur pas si inconnu que ça.

Wikipedia
Photo de Lane Hartwell pour la Wikimedia Foundation

De grosses attaques DDoS, tous les sites qui ont pignon sur rue en sont victimes un jour ou l'autre. Mais celle qu'a subie Wikipédia dans la nuit de vendredi à samedi a littéralement mis à genou le site. La tentative de faire totalement tomber le site a été telle que Wikipédia est resté inaccessible plusieurs heures dans de nombreux pays. La France a été touchée, tout comme l'Allemagne ou encore Les États-Unis. Certains utilisateurs rapportent même ne pas avoir pu se connecter au site avant lundi 9 septembre. Si l'attaque a été revendiquée par un groupe jusqu'ici inconnu, les motivations des hackers n'ont pas été précisées.

Lire aussi : Wikipédia : pourquoi son cofondateur appelle au boycott général de Facebook, Twitter et Instagram

Le créateur de Craiglist offre plus de 2,2 millions d'euros à Wikipédia

Craig Newmark Philanthropies, organisation derrière laquelle on trouve le fondateur de Craiglist, vient d'envoyer la somme de 2,5 millions de dollars (2,27 millions d'euros) à la Wikimedia Foundation. L'objectif d'un tel don n'est bien évidemment pas de permettre aux dirigeants de la fondation de s'offrir un yacht ou une villa aux Baléares, mais tout faire pour que Wikipédia s'offre une meilleure sécurité.

Lire aussi : impots.gouv.fr : la panne était en réalité une attaque ? Bercy ouvre deux enquêtes

Le principal intéressé a d'ailleurs déclaré : “Alors que la désinformation et les autres menaces à la sécurité continuent de compromettre l'intégrité de notre démocratie, nous devons investir dans des systèmes qui protègent les services qui travaillent si dur pour que le public reçoive des informations précises et dignes de confiance. C'est pourquoi je continue de soutenir avec enthousiasme la Wikimedia Fondation et ses projets, comme Wikipédia.”

De son côté, Wikimedia espère pouvoir atténuer de telles attaques à l'avenir, à défaut de pouvoir les empêcher totalement.

Source : Wikimedia Foundation



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…