Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si inconnu que ça.

Wikipedia
Photo de Lane Hartwell pour la Wikimedia Foundation

De grosses attaques DDoS, tous les sites qui ont pignon sur rue en sont victimes un jour ou l’autre. Mais celle qu’a subie Wikipédia dans la nuit de vendredi à samedi a littéralement mis à genou le site. La tentative de faire totalement tomber le site a été telle que Wikipédia est resté inaccessible plusieurs heures dans de nombreux pays. La France a été touchée, tout comme l’Allemagne ou encore Les États-Unis. Certains utilisateurs rapportent même ne pas avoir pu se connecter au site avant lundi 9 septembre. Si l’attaque a été revendiquée par un groupe jusqu’ici inconnu, les motivations des hackers n’ont pas été précisées.

Lire aussi : Wikipédia : pourquoi son cofondateur appelle au boycott général de Facebook, Twitter et Instagram

Le créateur de Craiglist offre plus de 2,2 millions d’euros à Wikipédia

Craig Newmark Philanthropies, organisation derrière laquelle on trouve le fondateur de Craiglist, vient d’envoyer la somme de 2,5 millions de dollars (2,27 millions d’euros) à la Wikimedia Foundation. L’objectif d’un tel don n’est bien évidemment pas de permettre aux dirigeants de la fondation de s’offrir un yacht ou une villa aux Baléares, mais tout faire pour que Wikipédia s’offre une meilleure sécurité.

Lire aussi : impots.gouv.fr : la panne était en réalité une attaque ? Bercy ouvre deux enquêtes

Le principal intéressé a d’ailleurs déclaré : « Alors que la désinformation et les autres menaces à la sécurité continuent de compromettre l’intégrité de notre démocratie, nous devons investir dans des systèmes qui protègent les services qui travaillent si dur pour que le public reçoive des informations précises et dignes de confiance. C’est pourquoi je continue de soutenir avec enthousiasme la Wikimedia Fondation et ses projets, comme Wikipédia. »

De son côté, Wikimedia espère pouvoir atténuer de telles attaques à l’avenir, à défaut de pouvoir les empêcher totalement.

Source : Wikimedia Foundation



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……

Fraude à la carte bancaire : le skimming débarque sur le web

La fraude à la carte bancaire évolue. Selon nos confrères du site Ubergizmo, des hackers ont trouvé le moyen d’adapter le skimming, cette technique qui consiste à pirater une carte bleue une fois insérée dans un DAB, pour le web….

Zoom va chiffrer de bout en bout les visioconférences gratuites

Zoom change d’avis ! Finalement, le service d’appels vidéo va chiffrer de bout en bout les visioconférences de tous les utilisateurs, y compris celles des usagers gratuits. Dès le mois de juillet 2020, l’option sera accessible à tous les internautes en version…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….