Un distributeur de billets donne le double et crée la pagaille à Marseille !

Maj. le 9 décembre 2019 à 15 h 08 min

Un distributeur de billets défectueux a crée la pagaille dans le quartier du Merlan à Marseille. Le DAB de la Caisse d’épargne donnait le double de la somme demandée. Des dizaines et dizaines de passants se sont rués sur la machine, jusqu’à bloquer la rue. La police a dû intervenir pour faire évacuer les nombreux clients. 

panneau indication DAB
Crédits : Pixabay

La Caisse d’épargne a t-elle l’esprit de Noël ? On ne sait pas, mais en tout cas, au distributeur de billet du Merlan dans le 14ème arrondissement de Marseille, les clients étaient à la fête ce dimanche 8 décembre ! Suite à un bug, le DAB distribuait le double de la somme demandée. « Tu tapais 20 euros, il distribuait 40. C’était comme ça depuis le début de l’après-midi, un truc de fou ! », raconte un jeune homme dans les colonnes du journal La Provence.

Le bouche-à-oreilles a fait son travail, et très vite une centaine de personnes essayaient tant bien que mal d’accéder au distributeur défectueux. « C’était incroyable, il y avait une file d’attente sur plus de 100 mètres […] Les voitures étaient agglutinées jusqu’au feu rouge de l’avenue du Merlan. C’est ma fille qui a entendus des cris et des coups de klaxons. Elle est descendue et on a assisté à cette scène incroyable : les clients repartaient avec le sourire aux lèvres », témoigne un habitant du quartier.

À lire également : des pirates transforment les distributeurs de billets français en machine à sous

Quelques billets et c’est l’émeute

Evidemment, la police est rapidement arrivée sur les lieux pour évacuer les dizaines et dizaines de clients agglutinés devant le DAB et surtout pour rétablir la circulation et déplacer les nombreuses voitures stationnées en warning devant la banque. Il a fallu plusieurs équipes de policiers pour ramener le calme, certains clients étant bien déterminés à rester et à avoir leurs billets gratuits.

« La police a bien tenté de faire partir tout  le monde mais il y en qui résistaient. Ils ne voyaient pas pourquoi on leur interdirait de retirer de l’argent au distributeur », racontait Paul 22 ans toujours dans les pages de la Provence.

Les clients devront rembourser le trop perçu

Un technicien est intervenu dans la journée pour régler le problème. D’après la Caisse d’épargne, toute cette pagaille est due à une « erreur d’approvisionnement des compartiments ». Concrètement, des billets de 20€ ont été installés par erreur à la place des billets de 10€. Comme le précise l’établissement bancaire, ce genre de problématique est directement pris en charge par le service monétique des banques.

Chaque DAB dispose de son historique : somme totale déposée, le montant de la somme donnée par un client et le montant de la somme perçue. En cas de bug, tout est enregistré et la moindre irrégularité est transmise au service monétique. « En vertu d’un protocole passé entre les banques, toutes les personnes ayant utilisé le DAB devront rembourser la différence entre la somme obtenue et la somme demandée et vont être débitées à l’amiable sur la foi des relevés informatiques de la machine« , assurait un banquier aux journalistes de la Provence.

Pour rappel, en avril 2018, un jeune hacker de 19 ans s’était attaqué à un DAB de la Caisse d’épargne. Il avait réussi à retirer plus de 20 000 € en piratant le distributeur. Les forces de l’ordre avaient réussi à l’intercepter et à le prendre en flagrant délit.

Source : La Provence



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Il pirate le répondeur du restaurant de son ex pour le faire couler

Un citoyen américain a détourné le répondeur du restaurant de son ex-femme. Il avait enregistré un message vocal qui annonçait la fermeture de l’établissement jusqu’en mars 2020. De fait, les clients ont logiquement déserté le restaurant, créant un manque à…