Un cadre de Huawei et un employé d’Orange arrêtés en Pologne pour espionnage

Deux personnes, travaillant pour Huawei et Orange, ont été arrêtée en Pologne, soupçonnées dans une affaire d’espionnage impliquant la Chine. C’est la deuxième fois qu’un cadre de Huawei est arrêté en l’espace de quelques semaines après l’arrestation de la directrice financière du groupe au Canada début décembre 2018. 

orange huawei

Deux individus ont été arrêtés en Pologne pour des soupçons d’implication dans une affaire d’espionnage concernant la Chine. L’un d’eux est tout simplement le directeur de Huawei Pologne, un ressortissant chinois. L’autre est un citoyen polonais qui travaille pour une filiale de l’opérateur Orange dans le pays. Il serait aussi un ancien employé de l’International Security Agency. D’après les informations de la chaîne de télévision Telewizja Polska, les deux personnes sont parties pour rester en prison au moins durant trois mois. Elles ont toutes deux plaidé non coupable et refusé de répondre aux questions qui leur ont été posées. Tous les détails concernant l’arrestation n’ont pas encore filtré.

Deux cadres de Huawei arrêtés

Une affaire qui fait suite à l’arrestation de la directrice financière de Huawei au Canada sur demande des États-Unis début décembre 2018. Les Américains ont même demandé son extradition. Elle est aujourd’hui en liberté (très) surveillée et assignée à résidence suite au paiement d’une caution de 6,6 millions d’euros.

Pour rappel, les États-Unis demandent à ses alliés de bannir Huawei de leurs infrastructures 5G. Ils craignent que celles-ci servent de moyens de cyberespionnage pour le compte du gouvernement chinois. Plusieurs pays dont la Nouvelle-Zélande, l’Australie, la République Tchèque, le Japon ou le Royaume-Uni ont déjà pris des mesures, plus ou moins sévères selon les cas.

La Pologne est devenu le premier marché de Huawei pour l’Europe de l’est et l’Europe centrale. Il est l’un des acteurs principaux de la 5G dans le pays, où il a énormément investi. Le gouvernement en a même fait un partenaire officiel de sa stratégie pour lé déploiement de la 5G, rapporte le Wall Street Journal. Huawei et la filiale polonaise d’Orange ont lancé et testé ensemble les premières antennes 5G en Pologne en septembre 2018.

Lire aussi : Huawei défie les Etats-Unis et l’Occident : On vous espionne ? Prouvez-le !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !