Twitter est prêt à se tirer une balle dans le pied pour échapper à Elon Musk

 

Le futur de Twitter n'est pas encore fixé. Une chose est certaine, le conseil d'administration du réseau social voit d'un mauvais œil l'OPA d'Elon Musk qui souhaite acheter la société pour 43 milliards de dollars. Pour repousser le PDG de Tesla, Twitter envisage d'utiliser certains mécanismes légaux plutôt extrêmes. 

twitter opa elon musk
Crédits : Unsplash

Sauf si vous avez passé les deux dernières semaines dans une grotte, vous n'avez pas manqué l'entrée surprise d'Elon Musk dans le capital de Twitter. Ce 4 avril 2022, le PDG de Tesla annonce devenir l'un des principaux actionnaires du réseau social à hauteur de 9,2 %, via un investissement de 2,7 milliards de dollars.

Dans la foulée de cette annonce, les dirigeants de Twitter confirment l'arrivée d'Elon Musk au conseil d'administration. Mais c'était sans compter la stratégie de cher Elon Musk. Finalement, le PDG de SpaceX ne rejoindra pas le CA de l'oiseau bleu. Mieux encore, le patron de Tesla décide de mettre sur la table 43 milliards de dollars sur la table pour racheter Twitter via une OPA hostile.

Avoir une plateforme publique en qui tout le monde a confiance et qui est largement inclusive est extrêmement important pour le futur de la civilisation. Je me fiche complètement des questions économiques”, a assuré Elon Musk lors d'un conférence TED peu après la publication de son offre de rachat.

À lire également :

Twitter a plusieurs armes légales pour repousser Elon Musk

Sans grande surprise, la position du CA de Twitter change radicalement. Il ne voit pas d'un bon œil cette OPA du milliardaire. Et si pour l'instant, le directoire de Twitter assure étudier avec attention l'OPA d'Elon Musk, des moyens ont été déjà mis en place pour repousser l'offre du milliardaire. D'après nos confrères du site The Verge, le conseil d'administration de Twitter envisagerait d'utiliser un mécanisme légal développé dans les années 80 et baptisé “Poison Pill” ou pilule empoisonnée dans la langue de Molière.

Pour faire simple, cette technique consiste à rendre les actions et le capital d'une entreprise moins attractifs et surtout beaucoup plus onéreux pour celui qui souhaite en faire l'acquisition. Via le “Poison Pill”, le directoire d'une entreprise peut décider d'inonder le marché d'actions (dès qu'un investisseur en achète massivement) afin de faciliter leur achat pour les autres investisseurs.  D'après plusieurs spécialistes cités par le média, Twitter a déjà prévu certains dispositions relatives au “Poison Pill” dans ses statuts, notamment la possibilité pour le CA d'émettre des actions privilégiées “en blanc” sans approbation préalable. 

Reste maintenant à savoir si cette tactique suffira à dissuader Elon Musk de s'emparer de Twitter. Il a récemment expliqué pourquoi il souhaite tant racheter Twitter. Selon ses dires, son principal objectif est d'en faire une plateforme entièrement dédiée à la liberté d'expression.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !