Tizen 4.0 : comment Samsung veut se débarrasser d’Android sur ses smartphones

Maj. le 23 mars 2018 à 10 h 21 min

Témoin d’un important succès via ses smartphones d’entrées de gamme équipés du système d’exploitation Tizen, Samsung témoigne aujourd’hui sa volonté de faire cavalier seul. Se détacher de Google et Android, tel semble être le souhait du sud-coréen, qui l’a clairement laissé sous-entendre lors de sa récente conférence tenue en direct de San Francisco.

Dans le courant de la semaine s’est déroulée une conférence des développeurs dédiée à l’univers Tizen. Animé par Samsung, ce rendez-vous fut l’occasion pour le géant sud-coréen de présenter la version 4.0 de son OS, voué à animer une large variété de produits issus de la gamme du constructeur (télévisions, appareils photo, montres, objets connectés, …).

Là où Samsung a surtout mis l’accent, c’est sur la partie mobile et qui plus est sur ses terminaux tournant sous Tizen. Ces appareils d’entrées de gamme, jusqu’ici réservés aux pays émergents à savoir l’Inde, l’Asie et le Sud-Est de l’Afrique, seront très bientôt commercialisés à l’échelle mondiale étant donné leur forte croissance depuis 2016. Une montée en puissance qui s’explique très certainement par le prix de vente des téléphones, adapté selon les ressources et les moyens des populations concernées.

Samsung compte se détacher d’Android avec Tizen 4.0

En procédant à la vente mondiale de ses smartphones équipés de Tizen et donc prochainement de Tizen 4.0, Samsung adopte ainsi une double stratégie. La première étant de s’étendre dans quinze nouveaux pays en ciblant les régions du Moyen-Orient et de l’Amérique latine cette année pour ensuite s’attaquer à l’Europe, les Etats-Unis, la Chine, la Russie ou encore le Japon à raison de 2018.

La seconde et c’est certainement la plus importante, c’est la stratégie dite de l' »émancipation ». De par cette ouverture sur le monde, Samsung entend bien concentrer la majeure partie de ses efforts sur son OS Tizen et ainsi tourner le dos à Google et son petit robot, Android.

Se détacher de l’américain pourrait donc être bénéfique à la société coréenne. Des développeurs de tous horizons pourraient alors être tentés de le rejoindre en vue de contribuer à l’ascension de son système d’exploitation.

Une tactique qui s’avère toutefois être à double-tranchant, Samsung n’ayant pas un pied dans le domaine du haut de gamme avec Tizen. Pas sûr finalement que tout aille comme sur des roulettes dans les mois à venir pour le géant sud-coréen. Á voir la direction qui sera prise compte tenu du terrain que gagnera ou non Tizen 4.0 à travers le globe.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S10 et S10 Plus : date de sortie, prix et fiche technique

Les Galaxy S10 et S10+ ne sont pas attendus avant février 2019, pourtant les rumeurs sont déjà très nombreuses à leurs sujets. Nous regroupons ici toutes les dernières informations concernant les smartphones, aussi bien sur la fiche technique, le prix,…