Test Samsung Galaxy Tab A8 : une tablette abordable qui accumule les défauts

 
Galaxy tab A8
  • 191€
    Voir l'offre
  • 194.67€
    Voir l'offre
  • 198.62€
    Voir l'offre
  • 199€
    Voir l'offre
  • 210.99€
    Voir l'offre
  • 216€
    Voir l'offre
  • 217.82€
    Voir l'offre
  • 232.47€
    Voir l'offre
  • 235.05€
    Voir l'offre

La Galaxy Tab A8 est la nouvelle tablette d’entrée de gamme de Samsung. Avec ce produit, le constructeur vise ceux qui cherchent une utilisation dédiée avant tout au divertissement et à la navigation web. Pari réussi ?

Samsung Galaxy Tab A8 32Go au meilleur prix
  • Cdiscount
    195.99€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    196€
    Découvrir l'offre
  • Fnac
    214.41€
    Découvrir l'offre
  • E.Leclerc
    249€
    Découvrir l'offre
  • Boulanger
    249€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    249.99€
    Découvrir l'offre
Plus d'offres
Galaxy tab A8

Les tablettes tactiles sont en train de faire un retour fracassant, et pour se renouveler, les constructeurs les transforment en véritables petits PC. Avec sa Galaxy Tab A8, Samsung prend cette philosophie à contre-pied en offrant un terminal « à l’ancienne ». Pas de clavier ni de cover, ni même de stylet pour varier les plaisirs. Nous avons une simple ardoise, sans artifice ni rajout.

La Galaxy Tab A8 est une tablette d’entrée de gamme qui dispose d’un format 10 pouces. Elle mise avant tout sur son tarif très abordable et ne propose pas de fonctionnalité qui sort de l’ordinaire. La stratégie est claire : viser un public qui veut une ardoise simple et efficace sans se ruiner.

Toute la question est maintenant de savoir si elle remplit parfaitement son contrat. Nous allons donc la disséquer sous tous les angles afin de déterminer si oui ou non elle pourrait suffire à un usage dédié à la détente. Réelle bonne petite tablette pas chère ou produit trop limité pour convaincre ? Réponse tout de suite.

Prix et disponibilité de la Samsung Galaxy Tab A8

La Galaxy Tab A8 est déjà disponible en France sur le site de Samsung et chez les revendeurs partenaires. Elle est vendue en trois coloris (anthracite, argent et rose) ainsi qu’en deux versions distinctes (Wi-Fi et 4G). Voici la liste des déclinaisons ainsi que leur prix. Il y en a cinq au total :

  • Galaxy Tab A8 Wi-Fi 32 Go : 249 euros
  • Galaxy Tab A8 Wi-Fi 64 Go : 279 euros
  • Galaxy Tab A8 Wi-Fi 128 Go : 329 euros
  • Galaxy Tab A8 4G 32 Go : 299 euros
  • Galaxy Tab A8 4G 128 Go : 379 euros

Mis à part leur connectivité, leur stockage et leur RAM, ces différentes déclinaisons disposent des mêmes caractéristiques. Pour notre test, Samsung nous a prêté un modèle 4G avec 128 Go de stockage, soit le plus cher.

Samsung Galaxy Tab A8 32Go au meilleur prix
  • Cdiscount
    195.99€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    196€
    Découvrir l'offre
  • Fnac
    214.41€
    Découvrir l'offre
  • E.Leclerc
    249€
    Découvrir l'offre
  • Boulanger
    249€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    249.99€
    Découvrir l'offre
Plus d'offres

Caractéristiques techniques

La Galaxy Tab A8 est une tablette d’entrée de gamme. Ses caractéristiques techniques ne sont donc pas faites pour faire rêver. Samsung a fait des concessions pour faire baisser le prix de son terminal.

 Galaxy Tab A8
Dimensions246.8 x 161.9 x 6.9 mm
Ecran10.5"
LCD
1920x1200 pixels, 60 Hz
ProcesseurUnisoc Tiger T618 (12 nm)
RAM3 ou 4 Go
Capteur avant5 MP
Capteurs arrières8 MP
Stockage32, 64 ou 128 Go
Batterie7040 mAh
Recharge15W filaire
OSAndroid 11 + One UI 3.1

Nous avons un écran LCD 60 Hz en 1080p d’une taille de 10,5 pouces. Le SoC est un Unisoc Tiger T618 (12 nm), un processeur d’entrée de gamme que nous n’avons encore jamais testé, mais qui ne promet pas des performances incroyables. Notons que la tablette est dotée d’un capteur photo arrière de 8 mégapixels et d’un capteur avant de 5 mégapixels. Enfin, la batterie dispose d’une capacité de 7040 mAh.

Galaxy tab A8

Une fiche technique très limitée, donc, mais qui devrait suffire pour ce que le produit a à proposer. Du moins, nous l’espérons.

Un design convaincant, mais un peu daté

La Galaxy Tab A8 dispose d’un design soigné, une habitude chez Samsung. Nous l’avons dit, plusieurs coloris sont disponibles : argent, rose et noir. C’est ce dernier que nous avons en test. La tablette dispose d’un châssis unibody en aluminium qui lui donne un aspect très chic, mais qui a tendance à attirer les traces de doigt. D’ailleurs, le matériau est agréable au toucher.

Galaxy tab A8

Pas grand-chose à signaler sur le design en lui-même. Samsung a fait dans la sobriété pour la coque arrière très passe-partout. On note juste la présence d’un capteur photo unique dans un coin ainsi que d’une partie en plastique qui se fond bien dans le paysage.

Galaxy tab A8

On apprécie le design anguleux ainsi que les tranches plates. Cela donne une impression de finesse au produit et c’est très agréable à l’œil. La Galaxy Tab A8 ne fait que 6,9 mm d’épaisseur, ce qui est peu. Sur les tranches, nous retrouvons les boutons habituels (son et alimentation). Elles abritent également le capot pour la carte microSD et SIM, les haut-parleurs, le port USB Type-C, mais aussi un port Jack 3.5 mm. Tout est là, rien ne manque à l’appel.

Galaxy tab A8

Si l’allure générale de la tablette est convaincante, c’est un peu moins le cas quand on regarde de plus près sa partie écran. Celle-ci fait en effet très datée avec ses bords de presque un centimètre. Le ratio écran façade atteint donc péniblement les 80%, alors que nous sommes aujourd’hui plus habitués à 85% au minimum. Cela gênera certains utilisateurs, mais pas d’autres.

Galaxy tab A8

Dans tous les cas, il faut reconnaitre que la Galaxy Tab A8 est agréable à manipuler. Il est vrai que le format 10 pouces peut paraître petit aujourd’hui, mais l’utilisateur s’y réhabitue très rapidement. Son poids de 500 grammes très bien réparti en fait aussi une ardoise pratique au quotidien. Elle se glisse facilement dans un sac et peut être transportée partout sans souci. On regrette simplement l’absence de pochette fournie pour la protéger. Elle n’aurait pas été de trop, l’aluminium brossé ayant tendance à se rayer facilement.

Galaxy tab A8

Nous n’avons pas évoqué le capteur d’empreintes, tout simplement car il n’y en a pas. Pour sécuriser votre tablette, Samsung propose son outil de reconnaissance faciale. S’il est efficace, il connaît tout de même quelques ratés et n’est pas forcément optimal en termes de sécurité. Mieux vaudra donc passer par le bon vieux code ou schéma.

En bref, Samsung réussit à donner un design chic à son produit, même si son statut d’entrée de gamme est trahi par quelques détails. Du bon travail de la part du constructeur. Comme d’habitude, nous avons envie de dire. Nous ne sommes évidemment pas au niveau de la Galaxy Tab S7, mais pour ce tarif, c’est très honnête.

Un écran LCD médiocre qui se contente du 60 Hz

La Samsung Galaxy Tab A8 dispose d’une dalle LCD de 10,5 pouces d’une définition de 1920 x 1080 pixels. Elle adopte un ratio en 16 :9 ainsi qu’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, ce qui est un peu rude en 2022. Cela signifie donc que l’écran affiche 60 images par seconde au maximum. Si cela suffit pour consommer du contenu vidéo comme des films ou des séries, le 120 Hz apporte toutefois un confort visuel supplémentaire dans la navigation. Le tarif bas n’est pas une excuse pour ce modèle, le 120 Hz étant présent sur d’autres produits d’entrée de gamme. En 2022, ce taux de rafraichissement est presque devenu la norme. On s’étonne (et regrette) que Samsung n’ait pas au moins inclus un taux de 90 Hz.

Galaxy tab A8

Il faut aussi signaler que l’écran ne dispose que d’un seul mode d’affichage dans ses options. Habituellement, Samsung nous sert un mode Vif et un mode Naturel, ce qui modifie les couleurs. Ici, il faudra faire sans. L’utilisateur devra donc se contenter du calibrage par défaut, sans possibilité de le modifier.

Galaxy Tab A8

Nous avons analysé la dalle de la Galaxy Tab A8 à l’aide de notre sonde et les résultats sont décevants. Commençons par une note positive : le contraste. Celui-ci est à 1350 :1, ce qui est correct pour ce type d’écran. Les noirs sont donc profonds et les blancs éclatants. Nous ne sommes pas au niveau d’une dalle AMOLED (le noir étant synonyme de pixel éteint), mais ce n’est pas un mauvais score. Ainsi, la visibilité sera acceptable lors des scènes sombres dans les films.

Pour le reste, en revanche, les résultats laissent à désirer. Ainsi, la température des couleurs est assez élevée, soit 7500K (la norme vidéo étant de 6500K), ce qui signifie que l’écran tire beaucoup vers le bleu, surtout quand il affiche du blanc. La luminosité n’est également pas à la fête, de 330 cd/m² seulement. Dehors et par jour de grand soleil, la lisibilité sera médiocre. Enfin, les couleurs ne sont pas fidèles aux originales (Delta E moyen de 4,5, en dessous de 3 étant bon). Ici, ce sont surtout les verts et les rouges qui posent problème. À l'œil nu, l’affichage semble « délavé », ce qui n’est pas franchement engageant. Ce calibrage, il faudra le garder, étant donné que Samsung ne permet pas de le modifier.

Galaxy tab A8

Côté audio, ce n’est pas non plus la fête. Si les haut-parleurs (situés sur les tranches supérieures et inférieures) sont puissants, le son délivré traîne une distorsion très élevée à haut niveau. On regrette aussi un manque dans les basses et les bas médiums, ce qui donne des voix nasillardes et peu reconnaissables. Il y avait mieux à faire.

Un processeur à la peine qui montre vite ses limites

La Galaxy Tab A8 est dotée d’un processeur Unisoc Tiger T618 gravé en 12 nm. Un choix un peu curieux, mais qui a été fait pour économiser sur les coûts. Il est épaulé par un GPU Mali G52 MP2. Notre modèle dispose de 4 Go de RAM et de 128 Go de mémoire.

Galaxy tab A8

L’Unisoc Tiger T618 est un processeur très modeste sur le papier. Dans les faits, les résultats sont conformes aux attentes : les benchmarks livrent des scores assez médiocres. À titre de comparaison, nous sommes bien en dessous de la Xiaomi Mi Pad 5 (Snapdragon 860) vendue un peu plus cher, et aux coude à coude avec le smartphone Redmi 10 (MediaTek Helio G88), auquel nous reprochions déjà son manque de vélocité.

A lire aussi – Test Samsung Galaxy Tab S7 FE : trop de compromis pour convaincre

Nous pouvons accepter un processeur peu puissant sur ce tarif, mais ici, nous arrivons tout de même bien vite à lui faire atteindre ses limites. Si la navigation dans les menus est fluide, on peste souvent sur un produit qui a du mal en multitâches. Avec plusieurs applications d’ouvertes, les freezes se multiplient et la lenteur devient la norme. Il faudra donc être monotâche sur sa Galaxy Tab A8, ce qui est un peu dommage sur ce format.

Galaxy Tab A8

Cela sera suffisant pour un usage très limité, nous pensons au visionnage de séries sur Netflix ou à la navigation web, mais il ne faudra pas pousser plus loin. Reste également la question de l’obsolescence d’un tel produit qui devrait arriver très rapidement à bout de souffle.

Galaxy tab A8

Côté gaming, pas de miracle. Nous avons évidemment testé la machine sur Genshin Impact, notre jeu de référence. Si le titre fonctionne, il faut tout de même garder les graphismes au minimum et subir des ralentissements lors des phases d’action. La tablette n’est tout simplement pas faite pour ça. Enfin, signalons que la chauffe est présente, mais bien répartie dans la totalité du châssis. Rien d’incroyable à signaler de ce côté-là.

Une partie logicielle bien finie

La Galaxy Tab A8 est doté d'Android 11, accompagné par la surcouche One UI 3.1. Nous aurions pu espérer la présence d'Android 12, déjà présent sur certains terminaux Samsung neufs comme le Galaxy S21 FE, mais il faudra se contenter de ça pour le moment.

Galaxy tab A8

Ceux habitués à la surcouche de Samsung ne seront pas dépaysés. Nous retrouvons ainsi One UI, toujours efficace et doté de fonctionnalités intéressantes (comme la barre latérale). La surcouche fonctionne bien en tant que telle et nous n’avons rien à lui reprocher, si ce n’est un nombre très élevé d’applications préinstallées dont nous n’avons pas besoin ou qui font doublon avec celles de Google. Une partie logicielle très propre dans l'ensemble.

Reste maintenant la question de l'évolutivité. Gageons que Samsung la dotera prochainement d’Android 12, mais pour le moment, la fonction de mise à jour ne nous le propose pas.

Une autonomie correcte, mais une recharge trop longue !

Côté autonomie, la Galaxy Tab A8 se débrouille bien, sans forcément faire d’étincelles. Elle dispose d’une batterie de 7040 mAh, ce qui est correct sur le papier. En utilisation, nous avons mesuré une autonomie dépassant les 8 heures en lecture de vidéo en streaming. C’est bien.

Galaxy tab A8

Ainsi, en utilisant votre ardoise tactile deux heures par jour grand maximum, et pas forcément à regarder des séries sur Netflix (en faisant de la navigation Internet ou de la discussion vidéo), il sera possible de tenir cinq à six jours.

En ce qui concerne la recharge, le résultat n’est pas bien brillant. La tablette est livrée avec un chargeur classique de 7 Watts. En l’utilisant, la Galaxy Tab A8 se réalimente de 2 à 100 % en six heures et demie. C’est long ! A noter qu’elle est aussi compatible avec la recharge de 15 Watts. En nous servant d’un chargeur adapté, nous tournons autour des 5 heures. C’est mieux, mais encore trop.

A qui s’adresse cette tablette, quels sont les usages possibles ?

Avec la Galaxy Tab A8, Samsung veut proposer une tablette « pure » (comprendre sans accessoires) et dédiée à un usage très limité. Elle est donc -sur le papier- idéale pour regarder Netflix, se balader sur Amazon, sur le net, et pourquoi pas même regarder ses photos de vacances… mais ça s’arrête ici. Impossible de travailler avec, comme sur un produit haut de gamme comme la Tab S7 ou l'iPad Pro qui elles disposent d'un clavier. Elle saura satisfaire son propriétaire peu exigeant… jusqu’à un certain point.

Galaxy Tab A8

Son manque de puissance se fait en effet cruellement sentir à l’utilisation quand on commence à faire du multitâches, usage qui est loin d’être rare sur ce genre de produit. Difficile ainsi de jongler entre plusieurs apps, de passer d'une page Internet à un lien OneDrive en faisant un détour par YouTube, et ce sans attendre de longues secondes. Le tout en subissant des freezes et ralentissements. On peut ainsi se poser la question de la durabilité du produit, qui devrait vieillir très rapidement au fil des mises à jour et de l'utilisation.

Galaxy Tab A8

La Galaxy Tab A8 mise sur son prix, et il est vrai qu’elle est abordable. Toutefois, on ne peut s’empêcher de la comparer à la Xiaomi Mi Pad 5. Cette dernière est un peu plus chère (399 euros), mais la surpasse sur tous les points. Nous ne saurons trop vous conseiller de vous diriger vers ce produit si c’est financièrement possible.

Samsung Galaxy Tab A8 32Go au meilleur prix
  • Cdiscount
    195.99€
    Découvrir l'offre
  • Amazon
    196€
    Découvrir l'offre
  • Fnac
    214.41€
    Découvrir l'offre
  • E.Leclerc
    249€
    Découvrir l'offre
  • Boulanger
    249€
    Découvrir l'offre
  • Darty
    249.99€
    Découvrir l'offre
Plus d'offres

Note finale du test : Galaxy Tab A8

Samsung nous offre ici une tablette d’entrée de gamme qui remplit son contrat pour une utilisation très basique. Cependant, elle n’ira pas plus loin. Son manque de puissance agacera les utilisateurs les moins patients, tout comme son écran mal calibré. De plus, la Galaxy Tab A8 souffre de la comparaison avec la concurrence, qui propose bien mieux pour pas beaucoup plus cher. Bref, elle est à réserver à ceux qui veulent investir le moins possible et qui veulent simplement un terminal pour regarder Netflix ou surfer sur le net, pas plus.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !