Test Huawei Watch GT Runner : la plus sportive des montres connectées sous Harmony OS

 
Huawei watch GT Runner
  • 10.99€
    Voir l'offre
  • 13.99€
    Voir l'offre
  • 233.63€
    Voir l'offre
  • 246.99€
    Voir l'offre
  • 249.99€
    Voir l'offre
  • 299.99€
    Voir l'offre
  • 299.99€
    Voir l'offre

Avec sa nouvelle GT Runner, Huawei cible les coureurs de haut nouveau. Pour les aider dans leur pratique, cette montre connectée embarque un programme d’entraînement professionnel et des capteurs améliorés.

Test réalisé par Alix Denoyers

Huawei Watch GT Runner

En plus de ses smartphones P50 Pro et P50 Pocket, Huawei a présenté fin janvier une nouvelle venue dans sa gamme de montres connectées : la Watch GT Runner. Proposé uniquement en 46mm, ce modèle se distingue par un grand écran de 1,43 pouce, un nouveau design adapté aux sportifs, un GPS de dernière génération, un suivi du rythme cardiaque amélioré et par des programmes de type pro pour progresser dans le domaine de la course à pied. Tout ce qu’il faut pour se remettre d’aplomb après les excès de fin d’année, qu’il s’agisse d’une petite remise en forme (nous concernant) ou d’un entraînement plus soutenu (pour les grands coureurs).

Que vaut la Huawei Watch GT Runner et peut-elle rivaliser avec les modèles les plus experts du marché ? Nous avons essayé cette nouvelle montre connectée quelques jours pour vous donner notre avis.

Prix et disponibilité

La Huawei Watch GT Runner est disponible au prix de 299,99 euros, un tarif assez élevé pour une montre milieu de gamme. Elle vient s’intercaler entre la classique Watch GT3, un modèle un peu moins cher décliné en deux formats de 42 et 46 mmm et la Watch 3, la star de la gamme en 46 mm et donc plus coûteuse.

Huawei Watch GT Runner

Pour l’achat de cette GT Runner, Huawei offre sa balance maison Scale 3, d’une valeur de 59,99 euros. Ce pèse-personne connecté fournit de nombreuses données en plus du poids, comme l’Indice de masse corporelle (IMC), le taux de graisse corporelle ou encore la masse musculaire squelettique. Des informations très utiles et parfaitement complémentaires à celles que la montre communiquera.

Fiche technique de la Huawei Watch GT Runner

Huawei Watch GT Runner 
Dimensions46,4 x 46.4 x 11 mm
Poids38,5 grammes (hors bracelet)
Écran1,43 pouce AMOLED
Définition466 x 466 pixels
SystèmeHarmony OS 2.1
ConnectivitéBluetooth 5.2, NFC, GPS
CapteursAccéléromètre, gyroscope, boussole, baromètre, altimètre, capteur optique de fréquence cardiaque, oxymètre (capteur de saturation en oxygène du sang, SpO2), capteur de lumière ambiante
RAM / Stockage2 Go / 4 Go
CompatibilitéAndroid 6.0, iOS 9.0 ou version ultérieure
Étanchéité5 ATM
AudioMicrophone et haut-parleur
Batterie455 mAh
Autonomie annoncée8 à 14 jours
Recharge sans filOui
Matériaux- Boîtier en Fibre polymère durable
- Finition céramique
- Couronne en alliage de Titane

Un design adapté aux sportifs

En matière de design, Huawei évoque pour sa nouveauté un style inspiré d’une calandre de voiture de sport… Ce n’est pas forcément ce à quoi nous avons pensé en découvrant la montre, mais une chose est sûre, qu’on aime ou qu’on aime moins, cette GT tranche avec le design classique de ses sœurs. La partie qui relie le boîtier, toujours tout en rondeur, aux deux parties du bracelet est composée d’une structure en plastique creusée de quatre trous pour laisser passer l’air. L’ensemble offre une ligne assez élégante, très masculine, et surtout surprend par son incroyable légèreté, après une Watch 3 en verre saphir et acier.

Huawei Watch GT Runner

Grâce à son boîtier majoritairement composé de fibre polymère, avec cette fameuse structure partiellement évidée proposée en noir ou en gris, la GT Runner ne pèse que 38,5 grammes hors bracelet. Sa conception la destine donc aux acharnés du sport et plus particulièrement aux coureurs émérites, avec un port confortable et respirant. Le tout est encore amélioré par le bracelet en silicone, très agréable lui aussi, et percé pour éviter la transpiration. Deux tailles sont de plus fournies dans la boîte pour que la montre s’adapte à tout type du poignet, du plus menu au plus large. Bien sûr, l’écran géant et le boîtier plus large que d’ordinaire même s’il reste fin (11 mm) pourront déplaire à ceux en quête d’un modèle plus discret. Sport ou design, à chacun de faire son choix !

Encore un écran XXL très réussi

Comme à son habitude sur ses grands modèles 46 mm, Huawei fournit un grand écran Amoled de 1.46 pouce (un des plus grands du marché), de haute définition (326 ppp) et extrêmement lumineux. C’est un vrai plaisir de pouvoir consulter ses performances, sans avoir de mettre de lunettes en extérieur, sous la grisaille du ciel ou en plein soleil.

Huawei Watch GT Runner

Avec un écran de cette taille, on peut opter pour un cadran qui présente en permanence un grand nombre de données, comme le nouveau « Datapack » qui affiche le temps de récupération ou le fameux indice de capacité de course (RAI) dont on reparlera plus loin. Et qui permet même de débuter une session de running en pressant l’animation (un coureur en orange). Huawei propose un bon nombre de cadrans gratuits pour personnaliser sa montre, mais aussi de nombreux autres payants. On apprécie de pouvoir modifier le sien directement depuis la montre, selon l’envie du moment, d’une simple pression de doigt de 2 ou 3 secondes sur l’écran.

Huawei Watch GT Runner

Ce bel écran se montre par ailleurs parfaitement réactif, ce qui ne gâche rien. Pour naviguer encore plus rapidement, Huawei a intégré un bouton sur côté qui fait office de couronne rotative. D’une à deux pressions, on accède au contenu de la montre et on navigue parmi les moult applications en mode liste, en tournant cette couronne. En mode grille, la couronne permet de zoomer l’ensemble de ses apps affichées à l’écran, à la façon de la Watch d’Apple.

Huawei Watch GT Runner

Précisons enfin que l’écran bénéficie du paramétrage automatique de la luminosité, grâce à son capteur de lumière ambiante. Un réglage qui a toute son importance, car il permet de limiter la consommation d’énergie et préserver ainsi l’autonomie.

Rythme cardiaque : un suivi amélioré

Si la GT Runner perd le capteur de température cutanée découvert sur la Watch 3, l’équipement reste impressionnant. Huawei livre notamment dans cette version un cardiofréquencemètre amélioré (qui lui faisait un peu défaut) destiné à répondre aux attentes des coureurs. À eux les entraînements intensifs, les fractionnés et même le HIIT, ces exercices intensifs ponctués de phases de récupération réduites, simples à paramétrer depuis la montre ! Grâce à Truseen dans sa version 5.0, la fiabilité des mesures est accrue et la surveillance s’exerce de façon dynamique. Les plus exigeants apprécieront aussi de pouvoir connecter une ceinture ou un brassard cardio à la montre.

Huawei Watch GT Runner

Difficile de savoir en quelques jours si la Watch GT Runner peut rivaliser avec un modèle comme la Garmin Forerunner 945, considérée comme la Rolls des coureurs. Mais en termes d’équipement et de programmes sportifs nourris à l’IA, Huawei commence à se poser comme un dangereux concurrent. Et ce d’autant plus que sa montre coûte près de deux fois moins cher que celle de Garmin. Il va nous falloir plusieurs semaines (voire plusieurs mois ?) avant de pouvoir tester plus en profondeur la montre et nous n'hésiterons pas à mettre à jour cet article en conséquence.

En plus de l’habituel éventail de fonctionnalités – accéléromètre, gyroscope, boussole, baromètre, altimètre et autre oxymètre pour la mesure du SpO2 -, la Watch est équipée d’un GPS qui gagne en efficacité et en précision. Pour cela l’antenne est déportée dans l’attache de la montre ce qui limite les interférences. En pratique, le GPS se connecte très rapidement, en deux ou trois secondes (sans le support du smartphone bien sûr, dont on avait déconnecté le Bluetooth). Assez impressionnant et vraiment pratique quand on part courir par grand vent. Inutile d’attendre une ou deux minutes que le GPS daigne se lancer comme avec certaines montres.

Huawei Watch GT Runner

La nouvelle championne du running

Si cette nouvelle Watch GT Runner vous suit dans à peu près tous les sports possibles et imaginables – curling, parachutisme ou même du Frisbee, sa spécialité c’est la course à pied sous toutes ses formes ! Pour cela, Huawei propose des programmes d’entraînements personnalisés, c’est-à-dire adaptés à vos capacités et à votre niveau de forme (TruSport), des données déterminées notamment par les capteurs et une bonne dose d’intelligence artificielle. La montre vous permet même d’évaluer votre seuil anaérobie lactique (en 20 à 30 minutes d’exercices) pour progresser avec efficacité.

Huawei Watch GT Runner

Huawei n’oublie pas les débutants motivés, avec un programme spécialement concocté pour eux, le 3K beginner plan, avec des rendez-vous sur toute la semaine. Quel que soit votre niveau, un indice d’aptitude à la course vous est délivré, vous permettant de quantifier vos progrès.

Ce qu’on apprécie avec la GT Runner, même si on ne comprend pas toujours vraiment, en non initié, ce que représentent les indices et autres charges d’entraînement, c’est surtout le fait qu’on peut se laisser guider et suivre ses progrès grâce aux commentaires, aux encouragements et aux rapports de performances. La montre indique en préalable à tout entraînement le temps de récupération à respecter pour éviter toute blessure ou surdose. Seul bémol, qu’il s’agisse des rapports complets ou du coaching vocal, il faut maîtriser un minimum la langue anglaise. Et on ignore pour l’instant quand ces programmes seront francisés, ce qui peut pour certains constituer un obstacle.

Huawei Watch GT Runner

L’entraînement peut se faire en musique, à condition de télécharger ses titres préférés sur la montre (1,7 Go est disponible pour cela) depuis l’appli Santé qui accède pour cela à l’application Musique du smartphone. Nul besoin d’être abonné au service Huawei Musique, Santé vient puiser dans les morceaux stockés en local sur votre smartphone. Pour l’écoute, il faudra, bien entendu, connecter ses écouteurs directement à la montre via le Bluetooth. La lecture de la musique sera dans ce cas entrecoupée des consignes et des commentaires vocaux du coach sportif. Ceux qui préfèrent accéder à leur playlist Spotify depuis leur smartphone, pourront piloter leur playlist depuis la montre, mais perdront le bénéfice du coaching vocal. Il sera alors transmis par le puissant haut-parleur de la montre (pas suffisamment toutefois pour parvenir à vos oreilles, si vous écoutez de la musique). Pensez à le couper, si vous ne voulez pas qu’on vous regarde de travers lors de votre parcours !

Des fonctions de santé pour garder la forme

Du côté de la santé, on retrouve les traditionnelles fonctions de suivi du sommeil (et des siestes), le suivi de la fréquence cardiaque, en activité et au repos, ainsi que le suivi du stress avec des exercices respiratoires. Un tableau de bord baptisé Sanitas, présent dans l’appli Santé, vous permet également de fixer des objectifs quotidiens visant à améliorer votre état général et votre sommeil, que ce soit en termes d’activité physique ou sportive, d’hydratation, de niveau de stress ou de régularité dans le sommeil.

Huawei Watch GT Runner

Fonctions connectées : bien présentes, mais limitées

En matière de fonctions connectées, on apprécie de pouvoir prendre un appel depuis la montre grâce au haut-parleur (puissant, rappelons-le) et au micro intégré. Lire ses notifications depuis l’écran géant de la GT Runner est aussi particulièrement plaisant, même si la réponse possible à un SMS, par exemple, se limite à un émoji ou une liste prédéfinie. En revanche, si la possibilité de télécharger depuis l’AppGallery a le mérite d’exister, on est déçu par la pauvreté de ce magasin destiné à enrichir les fonctions de la montre (une grosse trentaine). On aurait apprécié d’y voir figurer des applis comme Spotify ou Deezer, par exemple. Au fur et à mesure de notre test, l’AppGallery s’est toutefois enrichi, ce qui est plutôt prometteur pour l’avenir. Précisons – qu’il s’agisse d’applis à installer ou des fonctions déjà présentes sur la montre – que tout ne fonctionne pas selon que vous disposez d’un smartphone Android d’une autre marque que celle de Huawei ou d’un iPhone. Mieux vaut vous renseigner avant tout achat.

Huawei Watch GT Runner

Une solide autonomie

Comme pour les derniers modèles de Watch, la GT Runner se recharge par induction en la posant sur le petit socle blanc fourni qui se branche en USB sur un chargeur (non fourni). Comptez environ 50 min pour recharger la batterie de 455 mAh à environ 50 % et un peu plus de 2 heures pour atteindre les 100 %.

Huawei Watch GT Runner

En termes d’autonomie, la Watch GT Runner se positionne encore une fois comme une des meilleures. Nous avons tenu largement une huitaine de jours en pratiquant chaque jour des exercices et en recevant des notifications. Nous avions cependant pris la précaution d’activer la luminosité automatique pour préserver la batterie. Tenir les 14 jours promis nous semble tout à fait possible à raison de seulement deux ou trois séances de sport par semaine. Tout dépendra donc de l’usage que vous ferez de la montre. Une chose est certaine, on peut partir en week-end prolongé sans craindre la panne sèche, ce qui n’est pas le cas des modèles sous Watch OS ou Wear OS, certes plus « connectés ».


Note finale du test : Huawei Watch GT Runner

Assez imposante mais ultra légère et de belle finition, la Watch GT Runner de Huawei mérite clairement le détour pour ceux dont l’activité sportive préférée est la course à pied. Et cela, même au regard de son prix élevé, à relativiser face à ses concurrentes spécialistes du domaine, coûteuses, comme, par exemple, les Garmin. Le programme d’entraînement de Huawei sera de nature à convaincre les débutants, à condition pour eux de maîtriser au moins un peu la langue anglaise. Pour exploiter à fond les fonctions connectées de cette montre, mieux vaudra enfin être équipé d’un smartphone Huawei ou au moins d’un smartphone Android, certaines d’entre elles étant indisponibles avec iOS.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !