Maj. le 20 décembre 2018 à 0 h 15 min

  1. Test du OnePlus One : introduction
  2. OnePlus One : prise en main et présentation
  3. OnePlus One : test de l’écran
  4. OnePlus One : benchmark
  5. OnePlus One : interface logicielle CyanogenMod 11S
  6. OnePlus One : test de l’appareil photo
  7. OnePlus One : test autonomie du téléphone
  8. OnePlus One : prix, avis, date de sortie et conclusion

Applications et fonctionnalités

L’interface est assurée par la plus célèbre des ROM Custom sur Android, CyanogenMod 11S. Cette version basée sur Android 4.4.2 apporte toutes les fonctionnalités de l’OS mobile de Google, tout en la rendant extrêmement personnalisable. Pour ceux qui aiment Android stock, vous êtes ici en présence d’une version « plus » qui devrait vous convaincre.

On commence avec l’écran de verrouillage qui affiche l’heure, la date et le temps qu’il fait. Un mouvement vers le bas sert à déverrouiller le téléphone. Notez que le double tap pour allumer et éteindre l’écran est bien présent, comme sur les téléphones LG.

Une fois sur le bureau on retrouve facilement ses marques. Les icônes sont un peu différentes de celles d’Android, mais on retrouve bien les applications Google. Un appui long sur un des bureaux permet d’ajouter des widgets, changer le fond d’écran ou encore personnaliser l’effet de défilement. L’interface que vous voyez n’est qu’une des nombreuses possibilités qui s’offrent à vous, comme nous allons le voir plus bas.

Le panneau des notifications est assez classique avec des icônes raccourcies juste au-dessus que vous pouvez afficher et réorganiser comme vous le voulez. Là encore, on remarque des icônes au design retravaillé, mais nous sommes bien sur l’interface Android « brute ».

En haut de l’écran, la barre d’état est extrêmement personnalisable. Cela va du simple affichage de l’horloge en passant par l’icône de la batterie, ici un cercle, ou encore le style de l’état du signal. Les barres d’état et de navigation peuvent également être affichées sur l’écran de verrouillage grâce au mode bureau étendu.

Le menu des paramètres reste simple, mais n’en est pas moins très complet. Parmi les options, on retrouve les raccourcis gestuels. Ils s’effectuent depuis l’écran éteint. Faite un « V » dessus et la lampe torche se mettra en route, faite un cercle et c’est l’appareil photo qui démarrera. Même chose pour contrôler sa musique avec deux doigts à la verticale pour faire play ou pause et des flèches à droite ou à gauche pour les pistes suivantes et précédentes. Cela fonctionne bien, mais reste assez sensible. Il n’est pas rare que la lampe torche démarre à votre insu par exemple.

Le panneau des applications est classique. On apprécie de pouvoir trier les applications par titre, nombre de lancements et durée d’installation. Le réglage des effets de défilements est toujours possible, comme pour le bureau. On accède aux applications en cours d’exécution en restant appuyé sur le bouton menu en bas à gauche.

Venons-en aux thèmes. Plusieurs sont disponibles grâce notamment à la galerie des thèmes. Chacun d’entre eux comprend son fond d’écran, son style, ses icônes et ses polices. Vous en trouverez plusieurs, dont certains qui reproduisent presque à l’identique les interfaces d’autres constructeurs comme Samsung TouchWiz 5.0 ou encore LG Optimus G2. Là encore, il ne s’agit que de thèmes et vous garderez toutes les options de personnalisation de CyanogenMod 11S. Si vous préférez, vous pouvez modifier chacun des éléments de la police en passant l’écran de verrouillage, les sons et même l’animation de démarrage !

La gestion des profils est également possible. Le principe est simple, définir les options à mettre en route ou non pour chacun des profils. Si vous voulez désactiver le GPS et Bluetooth une fois que vous arrivez au travail, vous pouvez enregistrer cette configuration dans le mode « bureau ». Des profils par défaut existent, mais vous pouvez en créer autant que vous voulez. Pratique et efficace.

Par défaut, le OnePlus One fonctionne avec les boutons tactiles présents sous l’écran. Mais si vous les préférez directement sur l’écran, vous avez simplement à vous rendre dans le menu « boutons » pour les faire apparaître. Cela vous prendra quelques pixels de plus, mais si c’est pour votre confort, cela vaut surement le coup. Encore une fois, CyanogenMod 11S montre sa grande flexibilité.

Un menu dédié à la sécurité et la confidentialité vous permet de gérer une liste noire pour les appels et les SMS, mais aussi protéger vos données pour les applications que vous installez. Une fois activé, votre OnePlus One vous demandera pour chaque nouvelle application installée si vous souhaitez activer les protections.

La calculatrice est bien sûr présente et se montre très complète. En plus du format classique, vous pourrez faire des graphiques en rentrant des coordonnés, mais aussi des calculs plus complexes avec des sinus et des cosinus, de quoi vous dépanner en cours de Maths si vous avez oublié votre calculette graphique.

Parmi les autres applications, on aime retrouver Screencast. Une fois activée, elle va enregistrer les actions que vous effectuez à l’écran. Parfait pour faire des tutoriels vidéo par exemple. Un gestionnaire de fichiers est intégré, tout comme la lampe torche que vous pouvez activer de manière classique ou en utilisant le raccourci gestuel « V » depuis l’écran éteint du OnePlus One.

Au niveau des appels et des SMS rien de spécial à signaler, la qualité des conversations est bonne, les applications messagerie, téléphone et contact son classique. Le OnePlus One est bien compatible avec la 4G LTE française sur les bandes de fréquence 1800, 2100 et 2600 MHz. Pour avoir testé la 4G avec Sosh en plein Bordeaux, aucun problème pour capter le réseau avec le smartphone.

L’application Album est simple et efficace, ce qui semble être le maitre mot de CyanogenMod 11S. Vous pouvez trier vos images de différentes manières, des photos en passant par les captures d’écran. Vous pouvez également ajouter d’autres sources de photos en passant par vos réseaux sociaux, que ce soit Facebook, Flickr, Google+ ou Dropbox.

On termine avec l’application Audio FX, l’application pour régler le son et ajuster l’expérience sonore en fonction de vos envies et des types de musiques que vous écoutez. Plusieurs options s’offrent à vous et vous devez brancher des écouteurs (non fournis) afin de profiter tous ses réglages.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Nubia Red Magic 5G : à quelques marches du podium

Équipe d’un Snapdragon 865 et offrant jusqu’à 256 Go de stockage et 12 Go de RAM, le Nubia Red Magic 5G s’annonce d’ores et déjà comme l’un des smartphones les plus puissants du moment. Avec son design et ses accessoires…

Test du Realme X50 Pro 5G : aux frontières du Real

Après une première incursion sur le marché français avec des modèles d’entrée de gamme, Realme lance le X50 Pro un modèle premium vendu seulement 599,90 euros. À la lecture de sa fiche technique, on s’attend à trouver le meilleur rapport qualité-prix du marché. Mais qu’en est-il réellement ? Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test du Xiaomi Mi 10 Pro 5G : le diable est dans les détails

Xiaomi commercialise le Mi 10 pro depuis le 7 avril 2020. Proposé à 1000 euros, il est le premier smartphone grand public de la marque à atteindre ce niveau de prix. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours.

Test OnePlus 8 : les yeux plus gros que le ventre

Dans un contexte assez particulier OnePlus a annoncé les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Cette année, le numéro 4 du marché des smartphones premium (en France) s’attaque à Apple, Samsung et Huawei. Le défi est-il relevé ? Premiers éléments de réponse dans notre test complet du OnePlus 8.

Test du OnePlus 7 Pro : OnePlus atteint les sommets

OnePlus lance le OnePlus 7 Pro, un smartphone truffé de technologies dernier cri. La marque qui monte souhaite rivaliser avec les ténors du marché ultra-premium que sont Samsung ou Apple. Objectif atteint ? Nous l’avons testé.

Test du Galaxy S20 Ultra : un mastodonte toutes catégories

Fraîchement reçu à la rédaction, le S20 Ultra n’a pas fait l’unanimité. Certains l’ont adoré parce que « ça doit être génial de regarder Netflix sur un tel écran », ou « de prendre des photos avec un tel capteur », quand d’autres ont…

Test du Samsung Galaxy A51 : bien plus qu’un simple rafraîchissement

Premier smartphone Samsung à voir le jour dans l’Hexagone en 2020, le Galaxy A51 se veut le digne successeur du A50, lequel profitait déjà de fonctionnalités et de capacités matérielles qui faisaient de lui l’un des meilleurs smartphones en milieu…

Test du Samsung Galaxy S20+ : le meilleur compromis ?

Cette année, Samsung lance trois nouveaux smartphones haut de gamme. En plus du Galaxy S20 et du Galaxy S20+, le coréen propose une version Ultra survoltée. Mais le meilleur compromis ne serait-il pas le Galaxy S20+ ? Réponse dans notre test.

Test du Realme 6 : un smartphone pas cher qui en offre beaucoup

Pour son premier renouvellement de gamme après son arrivée en France en septembre 2019, Realme renoue avec son coeur de cible en présentant le Realme 6, smartphone milieu de gamme faisant la part belle à un rapport qualité-prix agressif. Mais…

Test du Huawei P40 Pro 5G : si proche de la perfection

Nouveau flagship de la marque Huawei, le P40 Pro est sans conteste un smartphone qui n’a pas fini de faire parler de lui. Oui, le téléphone est dépourvu des services Google, mais oui, c’est aussi le nouveau mètre étalon en…

Test du Oppo A9 (2020) : une copie presque parfaite du Redmi Note 8 Pro

Sur le segment des smartphones vendus autour des 250 euros, Xiaomi est la référence à concurrencer. Oppo est l’un des challengers. Le A9 (2020), vendu 259 euros, vient marcher sur les plates-bandes de l’ambitieuse phablette Redmi Note 8 Pro. Armé…

Test du Samsung Galaxy A71 : il a (presque) tout d’un grand

Bousculé par les constructeurs chinois sur le marché des smartphones milieu de gamme, Samsung a recentré son catalogue sur la gamme Galaxy A, avec un certain succès. En 2020, le coréen doit confirmer. Il compte pour cela sur son nouveau…

Test du Redmi Note 8T : à moins de 200 euros, difficile de trouver mieux

Si les smartphones bon marché offrent généralement des performances peu convaincantes et un design éculé, quelques modèles sortent néanmoins du lot. Nous avions déjà été convaincus par le Redmi Note 7 en début d’année. Son successeur, le Redmi Note 8T,…

Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

Avec le Mi Note 10, Xiaomi propose un smartphone complet à prix abordable. Il se distingue surtout par ses cinq capteurs photo dont un de 108 mégapixels. Nous l’avons testé en avant-première. Voici notre avis.