Test OnePlus 8T : si proche de la perfection

 
OnePlus 8T

OnePlus revient avec un nouveau terminal haut de gamme : le OnePlus 8T. Pensé comme le produit ultime de la gamme 8, il cherche à combiner toute l’expertise de la marque dans un seul téléphone. Il s’agit là du meilleur de OnePlus, qui maîtrise bien son sujet et qui se paye même le luxe d’apporter quelques innovations intéressantes, à défaut de grosses surprises.

Le OnePlus 8T

L’année 2020 est chargée pour OnePlus. Le constructeur sino-finlandais a dévoilé sa gamme 8 il y a quelques mois, en présentant le One Plus 8 et le OnePlus 8 Pro. Cet été, il est revenu à ses premières amours, les smartphones à prix abordable, avec le OnePlus Nord, qui fut une excellente surprise (voir notre test sur le OnePlus Nord). Le dernier terminal en date est le OnePlus 8T. Comme à son habitude, la marque propose une version T de son dernier produit haut de gamme, aboutissement technique et vitrine de son savoir-faire. C’est celui-ci que nous testons aujourd’hui.

Véritable monstre de puissance, ce produit apporte des choses intéressantes sur le papier : Android 11, charge rapide à 65 Watts, meilleur appareil photo que le 8, meilleur écran… mais cela en fait-il un excellent téléphone pour autant ? C’est ce que nous allons voir.

Une fiche technique impressionnante

A la vue de la fiche technique, on se rend vite compte que OnePlus 8T est un OnePlus 8 amélioré sur beaucoup de points. Il propose le même processeur, mais apporte des nouveautés sur quelques points intéressants. L’écran, tout d’abord, passe à un taux de rafraîchissement de 120 Hz, contre 90Hz pour le OnePlus 8. De même, on remarque une amélioration, timide mais présente, sur le module photo avec l’ajout d’un capteur supplémentaire.

Le OnePlus 8T

La partie autonomie promet aussi beaucoup, avec notamment une batterie de 4500 mAh et surtout une charge rapide de 65 Watts, une première sur le marché français. Un monstre de puissance, donc, que nous allons disséquer au fil de ce test. Smartphone séduisant, oui, mais smartphone maîtrisé ?

 OnePlus 8OnePlus 8 proOnePlus 8T
Dimensions160,2 x 72,9 x 8 mm165,3 x 74,4 x 8,5 mm163 x 75,5 x 8,4 mm
Poids180 grammes199 grammes188 grammes
Ecran6.55”
2400x1080 FHD +
Fluid AMOLED
90Hz Display
HDR10+
Corning Gorilla 6
6,78''
3168 x 1440 pixels
Fluid AMOLED
120Hz Display
HDR10+
Corning Gorilla 6
6.55 ”2400x1080 FHD +
Fluid AMOLED
120Hz Display et HDR10
Corning Gorilla 6
ChipsetQualcomm Snapdragon 865 5G (7nm)Qualcomm Snapdragon 865 5G (7nm)Qualcomm Snapdragon 865 5G (7nm)
OSAndroid 10 + Oxygen OS 10Android 10 + Oxygen OS 10Android 11 + Oxygen OS 11
RAM8Go / 12Go8Go / 12 Go8Go / 12Go
Stockage128Go / 256Go128Go / 256 Go128 Go / 256 Go
microSDNonNonNon
Capteur principal48 MP f/1.7 PDAF
16 MP f/2.2 grand-angle AF
2 MP f/2.4 macro
48 MP f/1.78 PDAF
48 MP f/2.2 grand-angle AF
8 MP f/2.44 téléphoto zoom 3x PDAF
5 MP f/2.4 Color Filter Camera
48 MP f/1.8
16 MP f/2.2 grand-angle
5 MP f/2.4 macro
2 MP f/2.4 monochrome
Capteur secondaire16 MP f/2.016 MP f/2.4532 MP
Batterie4300 mAh
Charge rapide 30 watts (Warp Charge 30T)
4510 mAh
Charge rapide 30 watts (Warp Charge 30T)
Charge rapide sans fil 30 watts
Charge inversée 5 watts
4500 mAh
Charge rapide 65 watts
5GOuiOuiOui
Réseau sans filWiFi 6, Bluetooth 5.0, NFCWiFi 6, Bluetooth 5.0, NFCWiFi 6, Bluetooth 5.0, NFC
BiométrieScanner d’empreinte sous l'écranScanner d’empreinte sous l'écranScanner d’empreinte sous l'écran
Résistance à l'eauNonOuiNon

Prix et disponibilité du one plus 8T

Le OnePlus 8T est déjà vendu sur le site officiel du constructeur. Il est disponible en deux versions. La première propose 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire. Elle est vendue au prix très attractif de 599 euros.

Le OnePlus 8T

La version la plus puissante comprend 12 Go de RAM ainsi que 256 Go de mémoire. Elle est logiquement plus chère, puisque vendue à 699 euros.

A lire aussi – OnePlus 8T : prix, date de sortie, fiche technique, toutes les infos

Un design très réussi

Le OnePlus 8T n’est pas une copie carbone du OnePlus 8 au niveau du design. En réalité, un énorme travail d’adaptation a été fait par le constructeur pour lui donner une personnalité propre. Il est reconnaissable au premier coup d’œil avec sa coque en verre colorée.

Le OnePlus 8T

Il est disponible en deux coloris : blanc métal (8 Go RAM + 128 Go de mémoire) et vert aqua marine (8 Go RAM + 128 Go de mémoire et 12 Go RAM + 256 Go de mémoire). C’est cette dernière version que nous avons en test. Autant dire que niveau design, c’est une réussite totale. Le smartphone est juste beau en plus d’être agréable en main. On apprécie particulièrement le verre (Gorilla Glasss 5) sous les doigts ainsi que la simplicité du capot arrière. On note également un certain jeu de reflet du plus bel effet avec la couleur verte/bleue. Petit plus, le capot n’attire pas les traces de doigts.

Le OnePlus 8T

Le module photo se place lui en haut à gauche du capot arrière, alors qu’il était au centre sur le 8. Un choix motivé par l’agencement des composants internes, selon le constructeur, notamment du système de refroidissement (efficace, nous y reviendrons). Un placement qui ne gêne pas outre mesure, mais nous notons tout de même un module qui ressort de la coque de quelques millimètres, ce qui a tendance à le rendre un peu bancal une fois posé sur le dos, mais rien de grave.

Le OnePlus 8T de dos

Sur les tranches, nous retrouvons un cerclage en aluminium d’un seul tenant, vert lui aussi. Sur la tranche droite se présentent le bouton d’allumage ainsi qu’un bouton particulier à OnePlus : la molette pour les modes de sonneries. Cette petite molette crantée peut se glisser sur trois niveaux afin de faire basculer le téléphone en mode silencieux, vibreur ou sonnerie, sans même l’allumer. Une fonctionnalité sympathique et surtout utile, propre à OnePlus sur le marché Android. Une fois repassé sur un autre smartphone, il nous manque réellement, c’est dire.

Le OnePlus 8T

La présence de ce bouton particulier pousse OnePlus à placer celui dédié au volume sur la gauche de l’écran, ce qui est ici un peu déroutant. En effet, les constructeurs sont aujourd’hui habitués à mettre ces boutons à droite et les premiers jours, on le cherchera des doigts dans le meilleur des cas, et on appuiera sur le bouton d’allumage dans le pire (ce qui conduit à éteindre l’écran en pleine utilisation).

Le OnePlus 8T

Sur la tranche inférieure, on notera la présence du capot dual SIM (non compatible avec une carte microSD), d'un haut-parleur ou encore du port USB Type-C. Le 8T ne dispose pas de port Jack, mais compense en introduisant des écouteurs USB-C dans sa boîte, ce qui est toujours appréciable quand on n’a rien d’autre sous la main.

Le OnePlus 8T

Quant à la partie écran (6,55 pouces), elle réserve une petite surprise. La dalle est en effet totalement plate, ce qui étonne lorsqu’on sait que le 8 disposait d’un affichage incurvé sur les côtés. Un choix de design assumé par OnePlus, qui nous a expliqué qu’un écran plat était nécessaire pour combiner finesse et son nouveau système de refroidissement. Si la platitude de la dalle n’est pas un défaut en soit, le smartphone y perd un peu sur le design et les bords de l'affichage deviennent plus visibles. Un tout petit peu dommage.

Le OnePlus 8T

Notons que l’écran dispose d’un film de protection parfaitement intégré. Conçu pour éviter les rayures, il a toutefois un gros défaut : c’est un nid à poussière. Ce sera alors à vous de prendre la décision de le retirer ou pas, d’opter pour l’esthétique ou la sécurité. L’APN frontal est lui situé en haut à gauche de la dalle et matérialisé sous la forme d’un poinçon. On aime ou pas, mais cette astuce de design permet d’augmenter le ratio écran/façade et n’est pas dérangeante. Android et surtout Oxygen OS sont adaptés à la présence de ce genre de poinçons. Les textes n’entrent pas en collision avec l’APN et il est même possible d’afficher un bord artificiel, c’est-à-dire une bande noire en haut, si vous le souhaitez.

Le OnePlus 8T

Vous l’avez peut-être remarqué, nous n’avons pas mentionné la présence d’un capteur d’empreintes, ni sur les tranches, ni sur le capot arrière. Et pour cause, puisqu’il est situé sous la dalle. Fonctionnant à la perfection, il se couple avec un système de reconnaissance faciale lui aussi très performant. Jamais nous n’avons dû nous y reprendre à deux fois pour le déverrouiller. Un vrai plaisir.

Le OnePlus 8T

Le smartphone est un peu lourd avec ses 188 grammes, mais cela n’est pas dérangeant à l’utilisation, son poids étant très bien réparti. De même, le design réussi compense l’épaisseur relative du produit (8,4 mm). A noter qu’il n’est pas résistant à l’eau, un peu dommage. Enfin, il faut signaler que OnePlus fournit une coque en plastique mou dans la boîte de son téléphone. Pas très esthétique, elle sera pourtant utile pour les plus maladroits. Le constructeur propose des coques plus jolies (mais payantes) sur son site officiel.

Le OnePlus 8T

En définitive, le OnePlus 8T est une très grande réussite au niveau de son design. Joli à l’œil, agréable en main, il va à l’essentiel tout en se permettant quelques fantaisies, comme au niveau des couleurs, des matériaux utilisés ou encore de l’emplacement des boutons. Plus qu’un beau produit, c’est surtout un smartphone reconnaissable, ce qui est plutôt rare aujourd’hui. On regrettera juste que le constructeur ne soit pas allé encore plus loin, avec un écran incurvé sur les bords comme sur le 8, mais c’est vraiment pour lui trouver un défaut.

Un bon écran qui aurait pu mieux faire

Le OnePlus 8T dispose d’un écran AMOLED de 6,55 pouces d’une définition de 2400 x 1080 pixels. Il dispose d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz, ce qui est une amélioration par rapport au OnePlus 8 qui était lui de 90 Hz. Il faut signaler que nous avons ici un taux de rafraîchissement absolu, et non adaptatif comme peut le proposer Samsung sur certains de ses produits ultra haut de gamme comme le Note 20 Ultra ou encore le Z Fold 2. Ce taux de rafraîchissement permet d’avoir une plus grande fluidité, que ce soit dans les menus ou les jeux, mais consomme plus d’énergie. Il est toutefois possible de bloquer l’écran à 60 Hz dans les options. Le ratio écran façade est lui de 85%, ce qui est correct mais loin des records du marché qui dépassent les 90%. Cela est dû au fait que l’écran soit plat et dispose donc de bords plus proéminents, mais rien de très grave. Il faut signaler que les angles très arrondis de la dalle apportent une touche douce au design du terminal.

Le OnePlus 8T

Nous avons analysé la dalle du OnePlus à l’aide d’une sonde. Si nous avons là un bon écran, il ne tutoie pas les ténors du marché en la matière, qui sont largement au-dessus. OLED oblige, nous avons un contraste infini. Les blancs y sont éclatants et les noirs très profonds. Lors d’un visionnage de vidéo, les scènes sombres resteront donc très lisibles.

Test écran du OnePlus 8T

La luminosité maximale est également très satisfaisante, atteignant les 700 cd/m². Même en plein soleil, votre écran restera donc parfaitement lisible et vous ne serez gêné ni par les reflets, ni par la lumière. La température est acceptable, puisque nous sommes à 7000K, soit un peu au-dessus des 6500 K de la norme vidéo. Lorsqu’un écran blanc est affiché, il tire donc un peu vers le bleu, mais cela reste dans les limites du raisonnable. Il est possible toutefois de régler cette température dans les options pour les plus exigeants.

A lire aussi – Test OnePlus 8 Pro 5G : plus grand, beau et puissant… mais aussi plus cher et encombrant

Enfin, le respect des couleurs affichées sur la dalle aurait mérité un peu plus de soin. Avec un Delta E moyen à 4,5 (inférieur à 3 étant excellent), OnePlus nous avait habitué à mieux. On constate par exemple que les couleurs y sont un peu plus « pétantes », surtout les rouges et les verts. Cela donne un aspect plus pétillant à l’écran au détriment du respect des couleurs d’origine. Mais comme pour la température, nous restons dans le domaine de l’acceptable. Nous sommes donc en face d’un bon écran, mais pas excellent. Le taux de rafraîchissement de 120 Hz, qui commence à se démocratiser un peu partout, est un réel plus et la technologie OLED fait toujours des miracles en termes de confort visuel.

L'interface du OnePlus 8T

La partie audio est elle très maîtrisée. OnePlus a inclut deux haut-parleurs, l’un sur la tranche inférieure du smartphone, l’autre en façade, juste au-dessus de l’écran. En cas de visionnage de vidéo, le son n’est donc pas étouffé par la paume de votre main appliquée sur le haut-parleur de la tranche. Dans les faits, le son se montre très clair, malgré un peu de distorsion sur les graves. Rien à reprocher de ce côté-là. Les écouteurs fournis avec le smartphone font du beau travail et ont l’avantage d’être confortables.

Le OnePlus 8T

Des performances au sommet

Le OnePlus 8T est décliné en deux versions. Pour notre test, OnePlus nous a prêté le modèle plus puissant, qui dispose donc de 12 Go de RAM ainsi que de 256 Go de mémoire. Côté CPU, on trouve un processeur Qualcomm Snapdragon 865. Il est puissant et a déjà fait ses preuves par le passé. Il a également l'avantage d'être compatible 5G.

Ne faisons pas dans le suspense. Lors de notre batterie de tests à base de benchmarks, le 8T s’est révélé être l’un des smartphones les plus puissants du marché. Il est au coude à coude avec le Z Fold 2 et le S20 Fan Edition, tous deux excellents sur ce segment. Il se place juste un peu en-dessous du ROG Phone 3, le téléphone le plus puissant vendu actuellement. Pour résumer, le 8T tient toute ses promesses en ce qui concerne sa partie performance. Ce n’est pas vraiment une surprise quand on regarde sa fiche technique.

Les benchmarks du OnePlus 8T

En utilisation, nous n’avons constaté aucun ralentissement ni même saccade lors de notre semaine de test, que ce soit en multitâche ou alors en jeu. Ces derniers tournent tous parfaitement avec les graphismes au maximum et sans broncher. A noter que certains titres, comme PUBG, peuvent aller à 90 images par seconde, ce qui permet d’utiliser au mieux l’écran 120 Hz du téléphone. Mais la quasi-totalité des autres titres du PlayStore sont toujours limités à 60 images par seconde, comme Asphalt 9, par exemple. Oxygen OS est également parfaitement optimisé.

Le OnePlus 8T

OnePlus a promis une meilleure dissipation de la chauffe sur son mobile, en doublant la taille de la chambre à vapeur. C’est ce qui l’a conduit à décaler le module photo sur la coque arrière. Ce système de refroidissement fait ses preuves. Lorsque le terminal est mis à l’épreuve, la chaleur se diffuse en effet sur toute la longueur du châssis au lieu de stagner sur un point précis comme c’est le cas sur nombre d’autres modèles. La conséquence est que la chaleur dégagée par le smartphone est moins désagréable sous les doigts car mieux répartie. Une réussite.

Oxygen OS, toujours la meilleure surcouche du marché

Le OnePlus 8T est l’un des premiers smartphones équipés d’Android 11, la nouvelle version de l’OS de Google. Elle apporte son lot de nouveautés sympathiques que nous avons listé dans un dossier dédié. Plus encore, le 8T embarque sa surcouche Oxygen 11 de OnePlus, qui là aussi propose des choses très intéressantes. Oxygen est d’ailleurs l’un des gros points forts de la marque et apporte un vrai plus à Android. La version 11 ne déroge pas à la règle.

Le OnePlus 8T

Oxygen 11 (qui arrivera sur les autres terminaux récents de la marque) apporte son lot de fonctionnalités nouvelles. Le mode nuit est désormais mieux géré et les couleurs ont été ajustées pour une navigation plus claire. L’un des points sur lequel a travaillé OnePlus est l’utilisation à une main. L’écran de 6,55 pouces n’est en effet pas pratique sur ce point, alors le constructeur a pensé son OS et toutes ses applications natives en conséquence. Que ce soit la galerie, le journal d’appel ou encore tout simplement les menus des paramètres, tout a été fait pour pouvoir s’utiliser rapidement avec un pouce. Cela marche bien et se montre pratique quand on a une main prise.

Le OnePlus 8T

Le mode Alway On Display a été repensé, avec notamment la possibilité de le désactiver sur des plages horaires précises pour économiser un peu de batterie. Qui a besoin du Always On Display quand il dort ? De même, de nouvelles horloges ont été mises sur ce mode, comme la très sympathique Insight. Elle affiche une barre pleine parsemée de « trous », symboles des moments où vous utilisez votre smartphone. Le nombre de déverrouillage est également compté.

Le OnePlus 8T

Très pratique pour ceux qui veulent réduire le temps passé sur leur mobile, mais surtout très esthétique. D’autres modes AOD sont présents et certains seront ajoutés par la suite. Par exemple, OnePlus nous a promis un mode canevas, qui affiche un dessin simple fait avec quelques traits conçu à partir d’une photo de votre cru.

L'interface du OnePlus 8T

Oxygen OS est très plaisant à l’usage et apporte réellement un plus par rapport à Android Stock. Si on peut saluer les fonctionnalités de base repensées par la surcouche, comme la barre de notifications, on apprécie tout particulièrement les différents ajouts, comme un mode de gestionnaire d’appli bien fichu ainsi qu’un tableau de bord accessible rapidement via un glissement de doigt.

L'interface du OnePlus 8T

De même, le mode jeu s’active automatiquement une fois une partie lancée et permet de limiter le nombre de notifications, de voir la température du CPU ou encore d’enregistrer une séquence. Le mode Zen a été lui retravaillé, permettant de couper son smartphone plus longtemps et de le synchroniser avec d’autres.

L'interface du OnePlus 8T

En plus d’être agréable à l’usage, Oxygen OS est beau, apportant une certaine classe aux menus et au bureau Android. Il se montre aussi extrêmement personnalisable, laissant tout le loisir à l’utilisateur d’ajuster comme il le souhaite son smartphone. Même l’animation de déverrouillage via empreinte digitale peut se changer, c’est dire. Que ceux n’ayant jamais utilisé la surcouche se rassurent, tout cela est très simple à aborder. Une réussite totale sur ce point.

Le OnePlus 8T

Un appareil photo pas exceptionnel

La photo n’a jamais été le point fort de OnePlus. Il y a du mieux avec ce 8T, même si nous ne sommes pas encore au niveau des cadors du marché comme Samsung, Sony ou Apple. Ce modèle dispose de quatre capteurs (contre 3 pour le OnePlus 8) : un APN principal de 48 mégapixels (f/1.1), un grand angle de 16 mégapixels (f/2.2), un capteur macro de 5 mégapixels (f/2.4) et un capteur monochrome de 2 mégapixels (f/2.2).

Le OnePlus 8T

Lors de la prise de photo, OnePlus propose plusieurs options : une capture à 48 mégapixels (qui ne permet pas le zoom mais offre des clichés plus propres) et une capture de 12 mégapixels plus souple. Cette dernière permet un zoom numérique x10 qui ne sert malheureusement pas à grand-chose, le lissage logiciel ne permettant pas d’avoir une photo propre avec un agrandissement si important.

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Les clichés en bonne luminosité se montrent très corrects, mais le mode nuit déçoit quelque peu, n’offrant pas des résultats exploitables :

Une photo prise avec le OnePlus 8T
De haut en bas : Photo de jour, photo de nuit sans mode nuit, photo de nuit avec mode nuit

Le 8T se dote aussi d’un mode portrait qui se montre lui réussi et permet par exemple de s’amuser avec la profondeur de champ.

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Enfin, les clichés en mode macro pour photographier de petits objets n’est pas à la hauteur, et on préférera le mode « normal » pour ce type de capture. Les photos sont globalement réussies, mais attention à l’écran du téléphone qui a tendance à rendre les couleurs fluos, ce qui peut donner une mauvaise idée du résultat final. Voici quelques exemples de clichés pris avec le OnePus 8T :

Une photo prise avec le OnePlus 8T
De haut en bas : Grand angle, zoom X1, zoom x10

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Une photo prise avec le OnePlus 8T

Le logiciel photo est très complet, offrant différents modes (ralenti, accéléré, panorama) et même un mode professionnel pour les utilisateurs les plus aguerris. La galerie est également bien pensée, classant les photos selon les lieux ou les thèmes (comme Google Photos) et permettant un partage facile. Elle est même compatible Google Lens.

Une photo prise avec le OnePlus 8T
L'interface photo du OnePlus 8T

Une charge rapide impressionnante

Le OnePlus 8T est équipé d’une batterie de 4500 mAh, ce qui, sur le papier, est adéquat pour un écran 120 Hz et une telle puissance. Lors de nos tests, le téléphone nous a surpris à plus d’un titre. Avec le taux de rafraîchissement calé à 120 Hz et le mode Always On Display activé, le terminal a tenu facilement une journée, avec une petite marge de sécurité. En effet, après une journée complète d’utilisation (navigation, jeux, vidéo…), il nous restait entre 30 % et 35 % de batterie. En calant l’écran à 60 Hz et en supprimant la fonction AOD, nous sommes entre 40 % et 45 % de batterie le soir. Cela signifie que vous pourrez tenir un jour et demi, voire deux en l’utilisant très peu. Une bonne surprise.

Le OnePlus 8T

Mais la grosse innovation du OnePlus 8T, c’est sa recharge rapide de 65 Watts. Le chargeur est gros, certes, mais montre très rapidement ses avantages. Ainsi, nous avons rechargé le téléphone de 2% à 100% de batterie en 46 minutes. Un record sur notre panel !

recharge rapide de 65 Watts

Une prouesse due à la puissance du chargeur, mais pas seulement. En effet, il est d’usage de ralentir la charge rapide dans les derniers pourcentages pour préserver la durée de vie de la batterie, ce qui n’est pas le cas ici. OnePlus sacrifie-t-il sa batterie pour charger plus vite ? Pas vraiment, puisqu’ici, le constructeur a utilisé une astuce : ce sont réalité deux batteries que contient le smartphone. En recharge rapide, la puissance se limite donc à 5 volts pour chacune, afin de ne pas les endommager tout en les réalimentant au plus vite.

Le OnePlus 8T


Un smartphone presque parfait

Avec le 8T, OnePlus sort là le meilleur téléphone de son histoire. Doté d’un design brillant, d’un processeur puissant et également d’une partie autonomie très intéressante, il passe proche de la perfection. Nous avons clairement là l'un des meilleurs terminal de cette année qui saura ravir aussi bien les adeptes de la marque que ceux qui recherchent un téléphone de qualité. Néanmoins, il rate la note maximale à cause de son écran qui aurait mérité un peu plus de soin, tout comme sa partie photo. Il reste un excellent produit à ne pas prendre à la légère et qui est surtout proposé à un prix attractif par rapport aux terminaux équivalents. Aucun autre smartphone ne peut se targuer d'être aussi bon sur sa gamme de prix. Une réussite.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Google Pixel 5
Test Pixel 5 : l’autonomie en plus, la puissance en moins

Nous avons testé le Pixel 5, le nouveau fer-de-lance de Google qu’il convient désormais de placer dans la catégorie des appareils de milieu de gamme, aussi étrange que cela puisse paraître. Que vaut cette nouvelle version face au Pixel 4…

test vivo x51 cover 3
Test Vivo X51 : le gimbal ne remporte pas entièrement la timbale

Premier porte-étendard de la marque Vivo pour le marché français, le X51 est un smartphone avec une fiche technique équilibrée et quelques atours supplémentaires qui lui permettent de se démarquer d’une concurrence assez proche. Notamment le gimbal. une nouvelle génération…

Home
Test du Galaxy S20 FE : ne l’appelez surtout pas S20 “light”

Le Galaxy S20 Fan Edition est le dernier né de la gamme de Samsung. Ne le prenez pas pour un Galaxy S20 « light », puisqu’il s’agit avant tout d’une version plus abordable du smartphone, mais pas forcément au rabais….

Test Xiaomi Mi 10T Pro
Test Mi 10T Pro 5G : ni bon ni mauvais, bien au contraire

Le Xiaomi Mi 10T Pro est sans conteste l’un des smartphones que nous attendions le plus à la rédaction. Peu de temps après l’avoir découvert lors d’un prébrief organisé par la marque, nous avons pu le tester sous toutes les…

20200901_152428
Test du Galaxy Note 20 : pour l’innovation, il faudra repasser

Le Galaxy Note 20 reprend la formule établie par Samsung depuis maintenant presque dix ans. Le smartphone, qui est accompagné d’un modèle Ultra plus grand, cherche à offrir une alternative au Galaxy S20 sur le segment du haut de gamme….

Galaxy Note 20 Ultra 5G
Test du Samsung Galaxy Note 20 Ultra 5G : la qualité au prix fort

Le Galaxy Note 20 Ultra 5G est-il un smartphone ou une tablette ? C’est la question que l’on peut légitiment se poser en voyant ce smartphone aux dimensions si conséquentes. Et pourtant, étonnamment, l’appareil est très agréable à utiliser au…

Le Galaxy Z Fold 2
Test du Galaxy Z Fold 2 : cette fois, c’est la bonne !

Le Galaxy Z Fold 2 est la deuxième itération du smartphone à écran pliable de Samsung. La firme coréenne mise sur le marché de l’ultra haut de gamme avec un produit vendu 2020 euros en France. Pour ce tarif, ce…