Test du Lenovo Smart Display : l’enceinte connectée qui crève l’écran

test lenovo smart display veille

Maj. le 28 mai 2019 à 12 h 04 min

Les enceintes connectées se dotent maintenant d’écrans. Lenovo, partenaire de Google, propose le Smart Display, un modèle imaginé pour s’inviter dans votre cuisine. L’intégration d’un écran transforme-t-elle l’expérience ? Quels sont les plus de ce type de produit ? Réponses dans notre test complet !

test lenovo smart display
Test réalisé avec un modèle prêté par la marque

Le marché des enceintes connectées connaît une croissance phénoménale. Selon le cabinet TrendForce le nombre de ventes devrait atteindre 92,3 millions d’unités d’ici fin 2019. En 2018, Médiamétrie comptait 1,7 million de Français conquis.

Les marques multiplient donc les modèles et tentent de développer de nouveaux usages. Avec le Smart Display, Lenovo propose une enceinte dotée d’un écran (8 ou 10 pouces) afin de compléter l’utilisation par contrôle vocal. Conçu pour s’inviter dans une cuisine, il peut néanmoins s’installer dans toutes les pièces de la maison. Mais qu’apporte cet écran ? Nous avons utilisé le Smart Display pendant plusieurs semaines. Découvrez notre test complet.

Prix et date de sortie

Le Smart Display de Lenovo est disponible chez la plupart des distributeurs en deux versions : 8 pouces à 179 euros, 10 pouces à 239 euros (notre modèle de test). Lenovo prépare un troisième produit pensé pour la chambre à coucher. À ce prix, le Smart Display est un peu plus cher que le Nest Hub de Google (7 pouces) disponible dès le 28 mai 2019 au tarif de 129 euros.

Fiche technique

Le Smart Display renferme un processeur Snapdragon 624 (amplement suffisant pour ce type de produit) et 2 GB de RAM et 4 Go de stockage. Quatre micros permettent de capter vos requêtes auprès de Google Assistant, et deux haut-parleurs de 10W se chargent de diffuser le son. Une caméra grand-angle de 5 mégapixels assure les appels vidéo. Enfin, le Smart Display est compatible WiFi 802.11ac 2 x 2, 2,4G/5G, MIMO et Bluetooth 4.2 BLE.

Un design élégant et minimaliste

Dès l’ouverture de la boîte, le Smart Display brille par son élégance et son minimalisme. Lenovo opte pour une coque en plastique blanc et un format original. En façade, il intègre une grille renfermant deux haut-parleurs. À sa droite, l’écran de 10,1 pouces est entouré de quatre bandes noires qui lui donnent des allures de cadre photo numérique.

test lenovo smart display veille

À l’arrière, Lenovo opte pour un support plus massif, mais élégant. Ce choix esthétique incarne toute l’originalité du Smart Display. Notre version de test blanche reste sobre, mais un modèle bambou plus séduisant existe. L’appareil se dote de quatre boutons physiques : deux pour le volume, un pour activer/désactiver le micro, un pour activer/désactiver la caméra.

test lenovo smart display design

test lenovo smart display micros

test lenovo smart display camera

L’aspect minimaliste du Smart Display permet de le positionner n’importe où dans la maison. Néanmoins, nous déconseillons la chambre à coucher à cause d’un écran trop lumineux (nous y reviendrons). Par ailleurs, Lenovo précise que son produit a été imaginé pour se positionner dans la cuisine et faire office notamment d’assistant. Si nos photos d’illustrations ont été prises dans un salon, nous avons bien utilisé le Smart Display dans une cuisine tout au long de notre test.

Un écran lumineux réussi

Lenovo décline son Smart Display en deux modèles se distinguant principalement par leur écran. Le premier intègre une dalle de 8 pouces HD. Le second (notre version de test) s’équipe d’un écran IPS LCD de 10,1 pouces au format 19:10 (répandu dans l’univers PC) avec définition Full HD (1920 x 1200 pixels).

test lenovo smart display cadre numerique
Inception

Entouré de larges bordures noires, l’écran brille par sa qualité d’affichage. Très lumineux, on peut l’utiliser dans n’importe quelles conditions. Nous l’avons positionné dans une cuisine avec une grande fenêtre en face : nous n’avons jamais eu de difficultés à lire les informations à l’écran. Seul défaut minime dû à l’utilisation de l’IPS : la lumière (même noir) éblouit la nuit (non, nous n’avons pas de petit creux à 3h du matin).

Par ailleurs, le format 19:10 permet de visionner des contenus multimédias 16:9 sans barres noire. Notons que Lenovo et Google ont développé l’interface pour qu’elle s’adapte parfaitement à ce format. Précisons également que les contrastes restent très bons et la colorimétrie équilibrée malgré l’utilisation de la technologie IPS.

Demandez tout à Google Assistant

Le Smart Display de Lenovo embarque toutes les fonctionnalités de Google Assistant et les adapte à son format. Ainsi, toutes les informations (ou presque) s’affichent à l’écran lorsque vous sollicitez l’assistant de Google. Non seulement, vous profitez de l’expérience Google Home, mais vous avez également la possibilité d’interagir avec directement depuis le Smart Display.

Attention, l’utilisation de ce produit reste centrée sur le contrôle vocal. Il est impossible de lancer une application depuis l’appareil. En revanche, après une première requête, une interface s’affiche à l’écran et vous permet d’interagir au doigt. Même si les micros se montrent performants, cette possibilité se révèle particulièrement pratique pour contrôler la musique (notamment à volume élevé).

L’écran ne reste jamais en veille, il affiche toujours des éléments graphiques. Par défaut, comme un Chromecast, il déroule des oeuvres d’art ou des photos depuis sa banque d’images. Vous pouvez choisir de transformer le Smart Display en cadre numérique en faisant défiler les photos d’un album depuis Google Photos.

test lenovo smart display meteo

Lenovo intègre peu d’éléments de personnalisation : hormis les paramètres rapides (WiFi, luminosité, etc.), tout se contrôle directement depuis l’application Google Home. Enfin presque. Lorsque l’écran sort de veille, des cartes inspirées de Google Feed fournissent quelques informations comme la météo, l’heure, vos rendez-vous, etc. La quantité d’éléments présentés dépend des autorisations données à Google et de votre utilisation de ses services.

Après avoir utilisé quelques services, des cartes s’insèrent sur l’écran et permettent d’accéder rapidement à ces mêmes services. Par exemple, si vous lancez une musique sur Spotify puis recherchez une recette, vous retrouverez la carte « Spotify » sur l’écran d’accueil. Notons d’ailleurs que pour y revenir il faut balayer de gauche à droite depuis la bordure pour chaque service lancé.

test lenovo smart display cartes

Les plus connectés apprécieront la qualité et l’ergonomie de l’interface de contrôle. Après avoir sollicité Google pour allumer des lumières par exemple, un panneau de contrôle complet apparaît à l’écran. Idem concernant la musique où chaque enceinte connectée peut se régler individuellement. Le top !

test lenovo smart display parametres

test lenovo smart display controle domotique

test lenovo smart display lumieres

Top pour la vidéo, moins pour la musique

Le Smart Display assure une expérience multimédia convaincante. Néanmoins, il se distingue particulièrement en vidéo grâce à son écran et ses deux haut-parleurs de 10W en façade. Ces derniers ne diffusent pas le son à 360° comme peut le faire le Google Home. Ils se révèlent donc bien plus efficaces en vidéo qu’en musique.

test lenovo smart display haut parleurs

Néanmoins, pour cet usage, il assure l’essentiel. La qualité de son se révèle tout juste correcte avec des basses discrètes et un ensemble un peu plat. Le Smart Display se montre particulièrement intéressant si vous l’imaginez comme une enceinte complémentaire à votre système audio. La compatibilité Bluetooth 4.2 permet de le relier à un setup complet. Je l’ai par exemple raccordé à l’ensemble des enceintes connectées de mon appartement pour profiter de la musique dans la cuisine. Dans une telle configuration, le produit de Lenovo prend tout son sens.

Côté services musicaux, le Smart Display embarque les compatibilités de Google Home. Pour la musique, on trouve Spotify, Deezer, Youtube Music, Google Play Music et bientôt Amazon Music. Toutes ces plateformes peuvent se contrôler par la voix. Pour éviter de répéter le nom du service souhaité, vous pouvez en définir un par défaut, le Smart Display le lancera automatiquement sans que vous ne le précisiez dans votre requête. Après la première demande, le contrôle de la musique peut s’effectuer directement depuis l’écran. Les développeurs ont optimisé leurs applications pour qu’elles s’adaptent à ce nouveau type de produit. L’interface légère et ergonomique de Spotify par exemple nous a particulièrement séduits.

test lenovo smart display spotify

test lenovo smart display controle volume

Sans grande surprise, l’utilisation d’un Smart Display prend tout son sens en vidéo. Si YouTube est le seul service directement intégré (Netflix ne fonctionne pas par exemple), il est possible de contourner simplement cette limite. Le Smart Display embarque en effet une compatibilité Chromecast. Oui, vous savez où nous voulons en venir. Grâce à cela, vous pouvez lancer la plupart des services de vidéo directement sur l’écran. De Twitch à Molotov, tout ou presque peut être visionné. À vous les parties endiablées de Motus pendant que vous préparez le gigot de midi !

test lenovo smart display video

Des appels vidéo de qualité

Avec sa caméra grand-angle de 5 mégapixels, le Smart Display permet de communiquer par vidéo interposée. Malheureusement, il ne fonctionne qu’avec Google Duo, peu répandu chez les consommateurs français. L’utilisation de cette fonctionnalité dépendra donc de votre capacité à convaincre vos proches d’adopter Duo et de l’installer sur leur smartphone.

Une fois installé, le service fonctionne parfaitement avec une qualité d’image haute définition (selon votre connexion internet) et des micros performants. La conception du Smart Display permet d’effectuer des appels aussi bien en format horizontal que vertical, un vrai bon point. Malheureusement, nous aurions aimé que cette possibilité d’orienter l’écran soit étendue à d’autres usages.

test lenovo smart display appels video

Enfin, notons que le Smart Display aurait pu revêtir l’habit de caméra de surveillance grâce notamment à son grand angle. Il aurait même pu compléter un ensemble d’équipements déjà installés. Hélas, Lenovo n’offre pas cette possibilité. Dommage.

Préparez-vous pour Top Chef

Nous le répétons depuis le début de ce test, Lenovo a pensé son Smart Display pour le placer idéalement dans une cuisine. L’intégration de YouTube donne un accès illimité aux tutoriels de cuisine. Nous vous conseillons le tuto indispensable « comment émincer des oignons sans chialer comme une madeleine ».

test lenovo smart display youtube

Pour vous aider à devenir Top Chef, Lenovo transforme son Smart Display en commis de cuisine virtuel. Il suffit de lui demander une recette pour qu’il affiche une liste de sites et applications la proposant (Marmiton, 750 g, Cuisine AZ et autres). Une interface dédiée aux recettes de cuisine s’affiche alors en transparence. Plus claire, elle permet de suivre les instructions à la lettre. En prononçant « Passer à la préparation », l’utilisateur passe de la liste des ingrédients aux étapes à suivre pas à pas.

test lenovo smart display cuisine

Ces manipulations peuvent s’effectuer directement sur l’écran tactile, mais l’objet perd alors de son intérêt. Lorsque l’on cuisine, nos mains se salissent, glissent, ou sont encombrées. Lors de notre test, nous n’avons que très rarement eu recours à l’utilisation de nos mains pour suivre une recette. Les rares fois où cela s’est produit, c’était en début de recette, avant de mettre les mains dans le cambouis la farce.

Notre avis sur le Smart Display de Lenovo

Pour être convaincu par le Smart Display, il faut l’utiliser. Les plus apportés par l’écran ne semblent pas évidents à première vue, et pourtant. Après quelques jours d’utilisation, nous craquons complètement pour ce produit de Lenovo. Bien qu’imaginé pour la cuisine, il s’invite facilement dans un salon ou un bureau (on déconseille la chambre à coucher) grâce à son design minimaliste et élégant.L’écran complète à merveille le contrôle vocal de Google Assistant et l’interface repensée se révèle intuitive. Les nombreuses fonctionnalités (notamment domotiques) et l’intégration de Chromecast finissent de convaincre. Seul bémol, la qualité audio inférieure au Google Home « classique ». Un défaut acceptable dans la mesure où le Smart Display n’est pas vraiment une enceinte orientée musique.Proposé à partir de 179 euros, il reste abordable et s’intègre à merveille à un système complet. Enfin, les amateurs de cuisine disposent d’un « commis virtuel » inédit sur le marché. Après y avoir goûté, difficile de s’en passer.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de la Xiaomi Mi Scooter Pro : la nouvelle référence des trottinettes électriques

Après une excellente M365, Xiaomi propose une nouvelle trottinette électrique baptisée Mi Scooter Pro. Elle reprend les bonnes idées de sa grande soeur et se dote de quelques modifications bienvenues. Mais que vaut-elle au quotidien ? Parvient-elle à s’imposer comme la nouvelle référence du marché ? Réponse dans notre test complet !

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Nest Hub : Google crève l’écran

Lancé aux Etats-Unis en 2018, le Nest Hub de Google débarque en France. Cette enceinte équipée d’un écran et de Google Assistant promet une expérience unique. Nous avons testé le Nest Hub pendant plusieurs semaines. Verdict.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.