Test du PC Asus ROG Strix Scar (G532LWS) : vous allez adorer son écran 300 Hz

 
ROG Strix Scar

Nous avons testé pendant une semaine le PC Asus ROG Strix Scar 15 G532LWS, une mise à jour du G531 avec une puce Intel 10e génération (Comet Lake-H), un GPU GeForce RTX Super (8 Go de VRAM) – le tout avec 8 Go de RAM et 1 To de stockage SSD. Notre verdict ?

ROG Strix Scar

Prix et alternatives

L'Asus ROG Strix Scar G532LWS-HF061T est disponible chex les revendeurs dès 2599,00 €, au même prix que l'Asus Zephyrus S GX532 que nous avions testé en août 2019. Parmi les alternatives on peut également citer l'Asus ROG Zephyrus G14, l'Asus TUF Gaming A15 le Razor Blade Pro 17 (2449,00 €), ou encore le Dell Alienware M17 R2 (2998,56 €) pour un niveau de performances similaire.

Contenu de la boîte

ROG Strix Scar

Asus propose cette fois encore son nouveau Strix Scar dans une boîte très élégante, bien que moins “premium” que celle fournie avec le Zephyrus S. L'écrin, noir, intègre un mécanisme astucieux qui “présente” le PC en le relevant légèrement lorsque l'on ouvre le carton. Outre le Strix Scar, Asus/ROG fournit un bloc de charge unique de 230 W (appréciable, car sur certains PC gamers il faut en brancher deux…), une clé Keystone et son porte-clés et un manuel utilisateur.

Fiche technique

ROG Strix Scar
 Asus ROG Strix Scar G532LWS-HF061T
Ecran- 15.6’’ Full HD IPS
- Rafraîchissement 300Hz
- latence 3 ms
- 100% sRGB
- Contrastes 1:1000
- 1920 x 1080
Processeur- Intel Core i7-10875H Comet Lake-H
- 2,3 GHz
- 8 Coeurs / 16 Threads
GPUIntel UHD 630 et Nvidia GeForce RTX 2070 8GB 115W (GeForce 430.64)
RAM- 16 Go
- DDR4 3200 MHz
- 32 Go maximum
Mémoire interneSSD 1 To :
- 2x M.2 512 Go (NVMe PCIe 3.0 x4)
- Emplacement M.2 libre
Clavier- Clavier rétroéclairé
- RGB sur chaque touche
Connectique- 1x Prise combo jack audio + micro
- 3x USB-A 3.2 Gen 1
- 1x USB-C 3.2 + DisplayPort 1.4 + G-SYNC
- 1x HDMI 2.0b
- 1x Gigabit Ethernet
WebcamNon
Batterie66 Wh
OSWindows 10
Poids2.32 kg
Dimensions-Largeur : 360 mm
-Hauteur : 24.9 mm
-Profondeur : 275 mm

Connectique et réseau

ROG Strix Scar

Un retrouve comme souvent chez Asus une connectique plutôt complète. Sur la tranche gauche on retrouve trois ports USB type A 3.2 Gen 1 qui permet des vitesses de transfert jusqu'à 5 Gbps – à côté d'une prise combo microphone / écouteurs. A l'arrière, le Strix Scar propose un unique port USB type C compatible avec les standards USB 3.2, DisplayPort 1.4 et G-SYNC. Hélas, on pourra néanmoins reprocher à ce modèle l'absence de Thunderbolt 3 pour profiter de disques durs externes ultra-rapides ou pour lui ajouter facilement la connectivité 10 GbE. Le reste de la connectique propose un port HDMI 2.0b pleine largeur – une révision du standard qui prend mieux en charge les contenus HDR, sous réserve de brancher votre PC à un téléviseur compatible et de lancer du contenu adapté.

ROG Strix Scar

On notera la présence d'un unique port d'alimentation pour y brancher la brique 230 W. Un bon point car on vous le disait, certains concurrents proposent encore des bêtes qui nécessitent d'y brancher deux chargeurs pour profiter de la totalité des performances. ROG a également inclus une technologie propriétaire, Keystone, qui a droit à une sorte de port sur la droite. Keystone est un petit dongle NFC vendu avec la machine.

ROG Strix Scar

ROG Strix Scar

Vous pouvez l'utiliser pour complètement sécuriser votre installation Windows, et l'accès à vos jeux. Keystone permet également de révéler une partition cachée baptisée Shadow Drive. Utiliser Keystone se résume à placer la petite clé NFC dans son emplacement à droite du châssis. ROG fournit un porte-clefs en silicone pour transporter la clé partout où vous allez.

Réseau

Côté réseau, ROG a certifié son ordinateur pour le WiFi 6 – dont vous profiterez sous réserve de détenir un routeur compatible. Le ROG Strix Scar propose néanmoins un unique port Ethernet Gigabit – ce qui est un peu dommage étant donné que les joueurs peuvent avoir besoin de vitesses de transfert supérieures à 1 Gbps, et que le port filaire peut justement remplir ce rôle avec plus de fiabilité que le sans fil.

Design

ROG Strix Scar

Le ROG Strix Scar de 2020 est construit autour du même châssis que le modèle de 2019. Le casign est partiellement en métal. On retrouve notamment de l'aluminium anodisé noir au dos de l'écran avec une finition brossée. Le top case – la partie qui comprend le clavier et le trackpad – est peinte avec des designs imprimés relativement discrets et une finition qui marque moins les traces de doigts.

ROG Strix Scar

ROG Strix Scar

Le dessous de l'appareil est en plastique particulièrement robuste. Quand au dos de l'écran, il est en aluminium anodisé noir. On trouve également de la lumière RGB un peu partout. Au dos de l'écran, sur un logo ROG particulièrement proéminent. Sur le dessous du PC, via trois réglettes du côté gauche, sur le devant et sur le côté droit.

ROG Strix Scar

Le clavier est aussi rétroéclairé touche par touche, ce qui permet des effets très sophistiqués. De même que le bouton d'allumage. Tout est configurable dans la suite du constructeur Armoury Crate. Il est possible de synchroniser les effets RGB avec d'autres périphériques compatibles via la synchronisation Aura. On pourra regretter, comme sur les éditions précédentes, le peu d'intuitivité de cette suite logicielle pour le commun des clients – nous y reviendrons.

ROG Strix Scar

ROG Strix Scar

Dans l'ensemble le design de ce PC reste plus épais que la plupart des ordinateurs de sa génération – ce qui est normal pour de nombreuses marques de PC portables gaming. On retrouve une bordure très épaisse sous l'écran, et un bout qui dépasse à l'arrière, solution de refroidissement performante oblige. Il pèse également assez lourd, avec au total 2.32 kg – sans compter le poids du bloc de charge de 230 W (1 kg) proposé avec la machine. La construction respire néanmoins la robustesse et la durabilité – vous ne risquez pas de casser par exemple la charnière de l'écran en l'ouvrant d'une seule main. Notez que ce modèle n'inclut pas de Webcam intégrée. Il y a néanmoins un système de captation de voix intégré à l'avant.

Ecran

ROG Strix Scar

On avait déjà testé un PC avec un écran 144 Hz que nous trouvions déjà très impressionnant. Asus propose sur son ROG Strix Scar 2020 un écran 300 Hz (3ms) extrêmement saisissant. Il s'agit probablement de l'une des meilleures options du marché à l'heure actuelle sur cette catégorie de produit.

Notez néanmoins que le mode 300 Hz n'est actif que lorsque le PC est branché sur secteur – sauf à activer manuellement le mode Performance. Le reste du temps il faut se contenter d'un taux de rafraîchissement plus classique de 60 Hz. Du côté des couleurs, la dalle est bien étalonnée dès la sortie de boîte. Elle propose environ 75% de l'espace colorimétrique AdobeRGB. La luminosité maximale laisse néanmoins un peu à désirer. Ce qui n'est pas gênant à l'intérieur, mais rend vite l'écran illisible dehors, surtout lorsqu'il fait soleil.

Nous avons par ailleurs constaté sur notre unité des petits problèmes d'uniformité et de fuites de lumière particulièrement visibles lorsque l'image est sombre. Après quelques recherches sur le net, nous avons compris que le problème peut venir de la dalle fabriquée par Au Optronics qui est incluse dans ce modèle. Le problème est limité, mais il reste visible sur notre unité – un compromis pour bénéficier de cette technologie 300 Hz exceptionnelle ? C'est à vous de voir.

Car l'effet du 300 Hz dans les jeux est très saisissant, avec une fluidité des mouvements presque irréelle. Les petits problèmes d'uniformité apparaissent alors bien mineurs. On retrouve la même surprise agréable lors de la simple navigation web. Les défilements sont là encore ahurissants de fluidité, c'est presque comme si vous faisiez bouger physiquement ce qui s'affiche à l'écran.

Clavier et trackpad

ROG Strix Scar

Le clavier proposé sur ce modèle dispose d'une course très agréable avec un espacement relativement confortable et une bonne rigidité. La couleur de chaque touche peut être changée individuellement. Avec des effets animés particulièrement avancés que l'on peut tous configurer dans Armoury Crate (accessible via une touche physique dédiée). On est néanmoins un peu moins convaincu par le trackpad – qui se double d'un pavé numérique. Le pavé tactile fonctionne comme n'importe quel trackpad de PC portable, avec ses gestuelles qui fonctionnent de manière attendue, dans la plupart des cas. Mais l'ajout d'un pavé numérique sur le trackpad rend paradoxalement l'expérience utilisateur moins agréable.

ROG Strix Scar
La trackpad de la discorde… si seulement il était un peu plus grand et n'avait pas de fonction pavé numérique…

Il est facile en effet d'activer par inadvertance le pavé numérique via un appui accidentel sur la partie supérieure droite de plus de deux secondes. Mais le problème est sans doute plus vaste, et va au-delà de cet appareil ou même de ce constructeur : il y a en effet de quoi rester interdits face au peu de confort que proposent les pavés tactiles des PC portable. Surtout en comparaison de ce que propose Apple sur ses macs depuis plus de deux décennies.

On voit bien que les constructeurs essaient de maximiser l'utilité avec des fonctions qui ne sont pas toujours bien maîtrisées par les utilisateurs. Et c'est dommage. On aimerait plutôt que les constructeurs reprennent à leur compte le célèbre adage Less is more, en proposant au contraire moins de fonctionnalités, mais un confort accru, en soignant la détection de gestuelles, détection de touchers accidentels et en agrandissant sa surface.

La fonctionnalité pavé tactile est d'autant plus incompréhensible que cet ordinateur s'adresse à des gamers (et non à des comptables). Dans tous les cas les pavés tactiles ne sont là que pour “dépanner” – une vraie souris ou un gamepad est forcément obligatoire pour les jeux ou une utilisation un tant soit peu poussée.

Son

Pour un ordinateur portable gaming, le son n'est pas si mauvais que cela. Les basses sont plutôt riches, même si dans l'ensemble le son tire plus vers les aigus, au risque de parfois donner une sensation de “nasillard”. Le son n'est ainsi pas exceptionnel – de bien meilleures options sont disponibles sur le marché juste sur cet aspect – en plus d'être rapidement couvert par le bruit des ventilateurs dans les jeux. Comme avec l'ensemble de la catégorie, un bon casque audio est un must.

Performances, gestion thermique et bruit

hwinfo

La solution de refroidissement proposée sur le Strix Scar aspire l'air via des fentes sur le dessous de la machine, le clavier, et l'excroissance arrière avant de le souffler via l'arrière. Le GPU dispose de deux radiateurs et caloducs, tandis que le CPU dispose d'un unique radiateur pour dissiper la chaleur. Plutôt que de comparer des scores qui ne sont souvent pas très parlants, nous avons choisi trois cas pour faire monter la machine en régime. De quoi voir à quel point elle chauffe, si elle atteint le niveau de throttling (limitations des performances causée par un excès de chaleur) et dans quel cas l'ensemble devient désagréablement bruyant.

Cinebench R15 et R20

La première épreuve consiste à lancer le benchmark GPU et CPU Cinebench R15 suivi de Cinebench R20 qui est près de 4 fois plus lourd du point de vue de l'utilisation des ressources système. Le premier test GPU a donné sans trop de surprise un score de 124.54 fps. Les ventilateurs ne sont pas beaucoup monté en régime, de même que la température des composants, stable, à l'exception de la carte graphique qui a chauffé jusqu'à 49 °C. La différence en terme de bruit n'était pas vraiment perceptible par rapport aux 24 dBa habituels de la machine (selon Armoury Crate).

Le test CPU s'est révélé légèrement plus demandant, avec une température des CPU qui a augmenté jusqu'à une soixantaine de degrés. Les ventilateurs sont montés en régime jusqu'à 3100 RPM pendant le test – la différence de bruit était audible, mais dans la limite du raisonnable. Armoury Crate affichait alors 28 dBa. Le score Cinebench R15 a atteint 1533 cb – un score très élevé qui n'est pas une surprise au vu de la fiche technique de la machine.

Avec Cinebench R20, et malgré l'utilisation de ressources accrue, la vitesse des ventilateurs est restée autour de 3100 RPM avec un niveau sonore semblable au test CPU dans Cinebench R15. Les températures de quelques cœurs ont pourtant frôlé les 100 °C mais le GPU n'était pas utilisé par ce benchmark, expliquant sans doute ces chiffres.

Jeu (Fortnite)

ROG Strix Scar HWInfo
Les températures CPU telles qu'enregistrées par Hwinfo après 10 minutes de jeu Fortnite

Nous avons lancé Fortnite et laissé le jeu tourner pendant une dizaine de minutes. Armoury Crate indique un niveau sonore de 44.6 dBa avec les ventilateurs du CPU et du GPU à 5500 RPM. Le son des ventilateurs est clairement trop présent, au point que jouer dans ces conditions est nettement plus agréable avec un casque. Alors que nous avions démarré avec des températures autour de 40°C avant de lancer le jeu, une partie des coeurs affiche désormais 98-99°C. Ce qui montre que dans ces conditions la machine peut limiter d'elle-même les performances (throttling) pour réduire la température. Le GPU, lui, est resté à une température moyenne plutôt modérée de 73°C environ.

Export d'une vidéo 4K de 10 mn dans Adobe Premiere Pro

On a également tenté d'exporter une vidéo 4K de 10 minutes dans Adobe Premiere Pro. Les ventilateurs ont alors atteint des sommets – jusqu'à 5700 RPM. Le niveau sonore était de 44,3 dBa. La machine est néanmoins très rapide – la tâche s'est effectuée en à peine plus de 4 minutes.

Autonomie sur batterie

Rog Strix Scar autonomie

L'autonomie n'est généralement pas le fort des PC gamers, et le ROG Strix Scar 2020 avec sa batterie 66Wh ne fait pas exception. En supprimant tous les effets RGB et en fixant la luminosité de l'écran à 60%, nous avons atteint jusqu'à 4 heures environ en lisant des vidéo plein écran dans Microsoft Edge en continu. L'expérience en jeu est nettement plus fugace, surtout si comme nous vous avez tout de même activé le mode Performance. Dans ce cas, nous ne sommes pas parvenus à dépasser trois quarts d'heure en une seule charge. Le cas de figure devrait néanmoins être peu courant. La machine chauffe trop pour l'utiliser confortablement sur les cuisses.

Le trackpad implique que vous utiliserez une souris ou un gamepad externe – de même qu'un casque pour le son. On est sur des machines clairement plus “transportables” que “portables” – tout du moins comme peut l'être par exemple un ultrabook. Un trait renforcé par son poids de plus de deux kilogrammes, sans compter le bloc d'alimentation 230 W qui pèse près d'un kilogramme supplémentaire. Soyons clairs : il ne s'agira pas de votre ordinateur de tous les jours, et vous aurez vraisemblablement tendance à le brancher où que vous alliez. Même si avoir un peu d'autonomie est toujours appréciable.

Logiciels intégrés

ROG Strix Scar Amroury Crate

ROG se contente sur le Strix Scar du strict nécessaire. L'ordinateur est vendu avec la suite Armoury Crate et divers utilitaires préinstallés. Ce logiciel, par ailleurs accessible via une touche dédiée sur le clavier (en forme de logo ROG) permet d'ajuster finement tous les paramètres de l'ordinateur, que ce soit pour optimiser les performances, overclocker la carte graphique ou changer le rétroéclairage RGB. Chacun pourra y trouver son compte, même si on reste assez circonspect sur le manque d'intuitivité de cette suite.

Un nouveau client qui n'a jamais utilisé d'ordinateur ROG mettra sans doute du temps à trouver l'utilitaire. Or lorsque l'on ouvre Armoury Crate, on peut avoir facilement l'impression de se retrouver sur une autre planète, au risque de s'y perdre. L'application est un peu sur-travaillée d'un point de vue graphique, les icônes et noms des sections ne sont pas d'eux-même parlants pour comprendre ce que chacune de ces rubriques peut configurer.

Par exemple, si vous souhaitez changer l'éclairage RGB, il faut comprendre qu'il faut aller dans la section Aura Sync (qui semble indiquer lorsque l'on ne connaît pas quelque chose en lien avec la synchronisation), cliquer sur une toute petite flèche ou sur l'onglet (à peine visible) Effets de Aura pour enfin accéder à des réglages plus intuitifs. On ne vous parlera même pas de Aura Creator, la suite permettant de créer des rétroéclairages personnalisés, dont l'utilisation peut s'apprendre dans la douleur. Dommage pour une suite censée simplifier la vie des joueurs.

Quelque chose de mieux intégré au reste de la configuration Windows 10, et doté d'intitulés plus explicites lorsqu'un programme dédié (par exemple employer RGB dans le nom de l'utilitaire permettant de changer l'éclairage) serait sans nul doute apprécié par les clients des machines ROG.



Conclusion

Le PC parfait n'existe pas, mais celui-ci s'en rapproche. Pour 2599 euros, vous disposez d'une solution pour avoir des performances au top partout. L'écran 300 Hz, en particulier, est saisissant de fluidité, même si il n'est pas exempt de toutes critiques, au niveau de la luminosité notamment. Les performances sont du niveau de ce que l'on peut attendre sur cette configuration. On regrette simplement que la machine ne dispose pas d'une des dernières normes Ethernet pour pouvoir bénéficier d'une connexion stable avec plus de débit qu'en WiFi. Ainsi que le choix d'un trackapad doublé d'un pavé numérique, qui a sans doute du sens sur d'autres lignes produit, mais qui semble surtout rendre l'utilisation du pavé tactile moins confortable sur ce modèle.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
test surface book 3
Test Microsoft Surface Book 3 : harder, better, faster, stronger

Début mai 2020, Microsoft levait le voile sur sa nouvelle gamme Surface avec notamment le Surface Book 3. Le nouveau PC hybride du géant américain reprend les bons ingrédients de son prédécesseur et améliore sa fiche technique. Suffisant pour se distinguer de la concurrence ? Réponse dans notre test complet.

test dell xps 13 2020 ecran
Test du Dell XPS 13 (2020) 4K : c’est qui le patron ?!

Comme chaque année Dell lance une nouvelle édition de son XPS 13, un PC ultraportable qui a su s’imposer comme la référence absolue sur le marché. Le roi conserve-t-il sa couronne en 2020 ? Réponse dans notre test complet.

hune
Test Logitech G915 : on a trouvé le clavier gamer ultime !

Le G915 est le nouveau clavier gamer mécanique haut de gamme de Logitech. La marque suisse cherche ici à se démarquer sur deux points : le premier est la finesse, puisque le produit ne fait que 2,2 centimètres de hauteur….

Asus Tuf Gaming A15
Test du Asus TUF Gaming A15 : PC abordable pour joueur exigeant

Le TUF Gaming A15 (TUF pour The Ultimate Force) est un PC portable au look plutôt discret, qui profite d’une sérieuse configuration matérielle, que ce soit au niveau du CPU, du GPU, de l’écran ou encore de la batterie. Nous…

asus vivobook 14 main
Test de l’Asus VivoBook 14″ S412 : petit prix, performances maximum

L’Asus Vivobook 14″ de notre test propose dès 739 € des performances très correctes grâce à un CPU Intel 8e génération, du stockage SSD et des fonctionnalités bien vues comme la calculette intégrée au trackpad, la charnière ErgoLift, ou encore…