Test Asus ROG Zephyrus G14 : un PC gaming puissant dans un châssis d’ultra-portable

L'Asus Zephyrus G14

Maj. le 26 mai 2020 à 15 h 57 min

Asus cherche le compromis parfait avec le Zephyrus G14. Fer de lance de sa gamme ROG, l’ordinateur veut proposer une certaine puissance en jeu dans un châssis de la taille de celui d’un ultra-portable. Le constructeur nous livre ici l’un de ses meilleurs produits, malgré d’évidentes concessions faites à cause de sa taille.

L'Asus Zephyrus G14

La gamme Asus Zephyrus apporte le meilleur du constructeur sur le segment gaming. Le nouveau G14 entre dans cette logique. Ce PC portable propose un petit châssis avec son écran 14″ et ses dimensions de 324 x 222 x 1,9 mm , encore moins que le Zephyrus S (de 15 pouces), mais en ne faisant aucune concession sur la puissance.

Le Zephyrus G14

Notre modèle de test (Special Edition) se compose d’un processeur AMD Ryzen 9 4900H accompagné d’une carte graphique Nvidia GeForce 2060 (6 Go de mémoire) Max-Q design. Une configuration solide pour le jeu en 1080p. Notons qu’il s’agit là d’un modèle haut de gamme et qu’Asus propose le G14 avec un Ryzen 5 ou 7  (ou même un processeur Intel) et une carte graphique GTX 1650 minimum. Le modèle le moins cher est ainsi vendu moins de 1500 euros, alors que celui que nous avons testé tourne autour des 2500 euros. Or, un bon PC ne se limite pas à ses composants.

Fiche technique

 Asus ROG Zephyrus G14
Ecran14" LCD IPS 60 Hz 1920 x 1080
ProcesseurAMD Ryzen 9 4900HS (8 cœurs, 16 threads, boost à 4,3 Ghz)
GPUNvidia GeForce RTX 2060 Max Q Design (6Go)
RAM16 Go
Mémoire interneSSD 512 Go NVMe
ClavierRétroéclairé blanc chiclet
Connectique- 1x Prise jack audio
- 2x USB-A 3.0
- 2x USB-C
- 1x HDMI 2.0
- 1x port secteur
WebcamNon
Batterie65 Wh
OSWindows 10
Poids1,6 kg
Dimensions-Largeur : 324 mm
-Longueur: 222 mm
-Épaisseur : 1,79 cm

Design

Le ROG Zephyrus G14 arbore un design des plus sobres, s’éloignant des canons habituels des PC de jeu avec leurs lignes agressives et leurs châssis agrémentés de leds. Il pourrait presque passer pour un PC de travail. Le châssis mêlant aluminium et plastique est blanc et gris sur notre modèle, mais le PC est également disponible en noir. Il est aussi très solide, ne craquant ni ne pliant pas sous les doigts.

Le Zephyrus G14
Les perforations du capot sont des leds customisables… mais pas sur ce modèle

Le capot (top cover) est constellé de petites perforations sur toute une moitié. Il s’agit en réalité de LED que l’utilisateur peut activer pour afficher des dessins ou des textes via un logiciel fourni. Malheureusement, il n’est pas possible d’allumer ces LED sur notre modèle et ces trous sont donc inutiles (une version avec ces LED est maintenant disponible en France). On remarque également une plaque en aluminium avec le sigle du constructeur, qui nous épargne ainsi un énorme logo ostentatoire sur ce capot.

Le Zephyrus

Une fois le PC ouvert, on remarque que la partie clavier se surélève légèrement. Elle s’appuie en effet sur la base de l’écran. Une technique beaucoup utilisée par Asus sur ses ordinateurs ROG (comme le Zephyrus S). Cette astuce de design a deux objectifs. Le premier est d’incliner légèrement le clavier afin d’apporter plus de confort. Le deuxième est de permettre au châssis d’aspirer l’air frais par en dessous. L’air chaud est lui expulsé via la grille située dans la charnière et ne vient donc pas gêner l’utilisateur. Une excellente chose, nombre de constructeurs privilégiant encore l’expulsion de l’air par les côtés, ce qui a pour conséquence de souffler du chaud sur la main en utilisation souris.

Le Zephyrus G14

Connectique

La connectique du Zephyrus G14 souffre de quelques manques. Sur ses tranches, nous trouvons deux ports USB 3.1 Type-C (non compatibles Thunderbolt 3), deux ports USB 3.0 Type-A, un port Jack ainsi qu’un port HDMI. Il faut ajouter à cela un port d’alimentation pour recharger le PC. Il est situé à gauche et ne vient donc pas gêner l’utilisateur utilisant une souris… à condition qu’il soit droitier.

Nous regrettons tout de même l’absence d’un port Ethernet, toujours utile sur un ordinateur dédié aux jeux. De même, la présence d’un troisième port USB Type-A n’aurait pas été de trop, tout comme un lecteur de carte SD.

Logiciels intégrés

Le G14 d’Asus embarque le logiciel nommé Armoury Crate. Pensé comme un HUB pour votre ordinateur, il peut déterminer la fréquence du processeur, sa température et la vitesse des ventilateurs. L’application permet même de régler le calibrage des couleurs très facilement ainsi que la température de la dalle. Libre à l’utilisateur de modifier cet aspect selon les besoins.

Le Zephyrus G14

Notons qu’il existe des profils enregistrables ainsi qu’une application sur Android et iOS qui permet de gérer son PC à distance et d’importer ses préférences sur une autre machine Asus. Armoury Crate est une application intéressante qui permet d’avoir une certaine main mise sur son ordinateur. Ceux qui n’aiment pas trop trifouiller dans les performances de leur PC ont le choix entre quatre profils préétablis (Windows, silencieux, performances ou turbo), mais pour les autres, le mode manuel permet de trouver la balance parfaite entre bruit et chauffe. Ainsi, Armoury Crate donne la possibilité d’overclocker son GPU, de choisir la vitesse des ventilateurs et la température maximale du processeur. A chacun de faire ses réglages.

Le Zephyrus G14

Notons que le Zephyrus G14 ne dispose pas de clavier RGB. Ainsi donc, la partie du logiciel qui est habituellement dédié aux réglages les leds de couleur est inaccessible.

A noter que le PC est équipé de Windows 10 Famille, et non Windows 10 Pro (absence de Bitlocker par exemple), ce qui pourrait freiner ceux souhaitant utiliser leur machine pour le travail

Clavier et trackpad

Le clavier propose des touches avec une course courte, malgré une sensation de mollesse un peu désagréable dans les premières heures d’utilisation. Le châssis ne plie pas lors de la frappe. Petit format oblige, le pavé numérique n’est pas présent. Nous ne lui en tenons pas rigueur compte tenue de sa taille.

Le Zephyrus G14
Pas de pavé numérique sur le G14

Nous apprécions la touche espace doté d’un renflement sur la partie inférieure pour un meilleur confort (une habitude chez Asus) ainsi qu’un rétroéclairage blanc uniquement sur quatre niveaux. En revanche, petit regret pour la touche Entrée, sur un niveau seulement, qui se confond souvent avec les touches * ou Maj droite.

Au-dessus du clavier, nous trouvons quatre touches fonction qui permettent de régler le volume, d’activer ou de couper le micro et de lancer le logiciel Armoury Crate. Très pratique. Les autres sont situées sur la ligne f et son activables via la commande Fn de manière très classique.

Le Zephyrus G14

Notons que le bouton d’allumage de l’ordinateur, situé en façade, sert également de capteur d’empreintes compatible Windows Hello. Malheureusement, nous avons connu quelques soucis de reconnaissance au cours de notre test. La touche ne reconnait pas forcément le doigt du premier coup et il faut insister ou passer par un code PIN pour déverrouiller son PC plus rapidement. Un souci qui a persisté après reconfiguration et que nous avons constaté sur plusieurs personnes.

Le Zephyrus G14
Le capteur d'empreintes est inclus dans le bouton power

Le trackpad, relativement petit compte tenu de la taille du PC, réagit bien aux interactions de l’utilisateur. Il sera suffisant pour du travail, mais pour le jeu, brancher une souris ou une manette se montrera indispensable. Notons que si Asus en fourni parfois dans ses ordinateurs ROG, ce n’est pas le cas ici.

Enceintes

Quatre enceintes sont présentes sur le châssis de l’ordinateur. Nous en trouvons deux sous le clavier, un placement peu judicieux le son étant étouffé si le PC est posé sur une matière absorbante, comme une nappe ou une couette. Les deux autres haut-parleurs en façade viennent eux corriger ce problème en apportant un équilibre, malgré un certain manque de puissance. Le son est agréable à l’oreille sans faire de miracle. Un logiciel Dolby est préinstallé sur l’ordinateur. Nous conseillons de le laisser activé avec les réglages par défaut, le son étant déjà parfaitement équilibré.

Le Zephyrus G14

Ecran

Sur le Zephyrus G14, Asus nous propose un écran de 14″ mat avec des bords fins de six millimètres. Cela lui permet de gagner encore en taille au niveau du châssis, qui se rapproche de celui d’un PC avec écran 13″. Notre modèle est équipé d’une dalle LCD IPS d’une définition de 2560 x 1440 pixels avec un taux de rafraîchissement 60 Hz. Asus propose plusieurs déclinaisons de son ordinateur et il est tout à fait possible d’opter pour une dalle 1080p avec un taux de rafraîchissement 120 Hz.

Le Zephyrus G14

Les couleurs affichées à l’écran laissent parfois à désiré et nous avons remarqué une température un peu basse. Sur une page blanche, nous constatons que la dalle tire très légèrement vers le rouge. Une donnée qui peut s’ajuster via le logiciel Armoury Crate. Le contraste est lui de 1200 : 1, ce qui est très correct pour un ordinateur portable. La luminosité maximale est elle de 350 cd/m². Un score moyen. En utilisation extérieure avec un peu de soleil, la visibilité est compromise.

La grosse particularité de l’écran n’est pas dans la dalle à proprement parler, puisqu’il s’agit de l’absence de webcam. Asus a fait le choix, pour gagner en finesse au niveau des bords, de se passer purement et simplement de cet accessoire. Un point faible pour un ordinateur aussi bien prévu pour le loisir que le travail. Les réunions vidéo sont donc à proscrire à moins de se procurer une caméra externe. Les streamers, eux, ne se seraient de toute manière pas contenté d’une webcam en 720p. Dans l’ensemble, l’écran du Zephyrus G14 reste très bon, même si nous ne saurons trop conseiller d’aller vers un modèle doté d’une dalle 120 Hz pour plus de confort en jeu.

Performances

Notre modèle de test dispose du processeur AMD Ryzen 9 4900HS avec 8 cœurs, 16 threads ainsi que d’une fréquence bost jusqu’à 4,3 Ghz. A cela s’ajoute 16 Go de RAM en dual channel (deux barrettes de 8 Go de RAM), une carte graphique dédiée Nvidia GeForce RTX 2060 MaxQ (6 Go de VRAM) et un SSD 512 Go. Le processeur AMD Ryzen 9 est un monstre de puissance, et permet à l’utilisateur de faire tourner toutes les applications les plus gourmandes en ressources. Lors de nos tests en benchmark, il s’est placé légèrement au-dessus de l’Intel Core i9-9980HK, l’un des plus puissants du marché dans le domaine des PC portables. En jeu, le G14 se débrouille très bien. Nous avons effectué une session de trente minutes sur le jeu Gears Tactics, qui utilise l’Unreal Engine 4, bien optimisé. Avec toutes les options graphiques mises au maximum ainsi que la définition ajustée à celle de l’écran (2560 x 1440 pixels), le jeu est resté stable à 60 images par seconde.

Le Zephyrus G14

Nous avons effectué le même test sur Assassin’s Creed Odyssey, plus gourmand en ressources. Avec les graphismes au maximum et la définition réglée en 2560 x 1440 pixels, nous avons constaté une moyenne de 48 images par seconde sur une longue session de jeu, ce qui est dans la moyenne. En mettant le jeu en 1080p, il monte à 56 images par seconde.

Le Zephyrus G14

Forza Horizon 4, dans les mêmes conditions (graphismes au max et résolution native) a atteint une moyenne de 64 images par seconde en course, soit plus que ce que peut afficher l’écran. En mettant le jeu en 1080p, on grimpe jusqu’à 71 images par seconde. Bon à savoir si vous comptez brancher votre Zephyrus à un écran externe ayant un taux de rafraîchissement plus élevé.

Le Zephyrus G14

Enfin, nous avons effectué le test sur un jeu beaucoup moins gourmand, à savoir Overwatch. Ici, nous atteignons 87 images par seconde avec les graphismes réglés au maximum.

Relevons que la carte graphique RTX 2060 prend en charge le ray-tracing sur les jeux compatibles, comme Battlefield V, Metro 2033 ou encore Control. Cependant, il n’est pas conseillé d’activer cette option si elle est présente, puisqu’elle fait baisser drastiquement le nombre d’image par seconde.

C’est lors des sessions de gaming que nous avons rencontré le gros point faible du PC : son bruit. Lorsque les ventilateurs se mettent à souffler à leur puissance maximale, ils atteignent 48 décibels en moyenne, ce qui est beaucoup trop (alors que le processeur est à 74 degrés). Un test effectué sur le mode performance dans Armoury Crate, qui mise tout sur la puissance. En choisissant le mode turbo, qui cherche un meilleur compromis entre bruit et chaleur, le processeur monte à 84 degrés, tandis que le bruit culmine à 46 décibels.

Les grilles du Zephyrus G14

Si l’utilisateur peut passer outre cet aspect en mettant un casque sur les oreilles, son entourage devrait supporter le souffle sourd et désagréable de ses sessions de jeu. Enfin, notons que le PC dégage de la chaleur sur le bord inférieur de l’écran et ne vient donc pas gêner l’utilisateur, comme nous l’avons dit plus haut. De même, l’essentiel de la chaleur est bien concentréeà l’arrière du châssis et l’endroit où vient se poser le poignet gauche du joueur (à gauche du trackpad) reste bien frais.

Autonomie et mobilité

Le PC d’Asus est pensé pour les joueurs, mais veut tout de même apporter une dimension ultra-mobile avec son châssis de petite taille. Sur la balance, l’ordinateur ne fait que 1,6 kilo, ce qui est très léger pour un PC de ce type (les ultra-portables font en général entre 1 et 1,4 kilo). Il est également fin pour sa catégorie, ne faisant que 18 mm d’épaisseur. Il se glisse donc facilement dans un sac. Mais à cela s’ajoute une alimentation de 540 grammes qu’il faudra tout de même prendre avec soi, le PC n’étant pas axé sur l’autonomie. En lecture de vidéo sur Netflix, il ne tient à peine plus de quatre heures. Nous avons également effectué un test plus classique avec usage bureautique et navigation web. Ici, le résultat est plus encourageant, puisque nous avons dû brancher l’alimentation au bout de 6 heures et 30 minutes d’utilisation. Il est donc compliqué de prendre le Zephyrus G14 une journée entière en laissant le chargeur à la maison.

Le Zephyrus G14

Évolutivité

Enfin, il faut signaler que l’ordinateur Asus n’est pas conçu pour être facile à upgrader. Une fois ouvert, on constate en effet qu’il n’y a qu’un seul emplacement SSD au format M.2, déjà occupé par le SSD 512 Go installé par défaut. Il est toutefois possible de le rappeler. De même, une seule barrette de RAM de 8 Go peut être changée sur les 16 Go au total, l’autre étant soudée à la carte mère, ce qui est dommage. Ainsi, il faudra garder cette configuration de départ pour toute la durée de vie de l’ordinateur.

Le Zephyrus G14


Un bon PC mais pas sans défauts

Avec le Zephyrus G14, Asus tient sa promesse d’offrir un PC de jeu puissant dans un format d’ultra-portable. On apprécie la finition peaufinée à l’extrême. Une machine pensée pour les joueurs nomades qui aiment lancer de gros jeux n’importe où. Le seul gros regret tient dans la gestion du bruit, le PC étant un vrai aspirateur une fois mis à l’épreuve.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Test Microsoft Surface Book 3 : harder, better, faster, stronger

Début mai 2020, Microsoft levait le voile sur sa nouvelle gamme Surface avec notamment le Surface Book 3. Le nouveau PC hybride du géant américain reprend les bons ingrédients de son prédécesseur et améliore sa fiche technique. Suffisant pour se distinguer de la concurrence ? Réponse dans notre test complet.

Test du Dell XPS 13 (2020) 4K : c’est qui le patron ?!

Comme chaque année Dell lance une nouvelle édition de son XPS 13, un PC ultraportable qui a su s’imposer comme la référence absolue sur le marché. Le roi conserve-t-il sa couronne en 2020 ? Réponse dans notre test complet.

Test Logitech G915 : on a trouvé le clavier gamer ultime !

Le G915 est le nouveau clavier gamer mécanique haut de gamme de Logitech. La marque suisse cherche ici à se démarquer sur deux points : le premier est la finesse, puisque le produit ne fait que 2,2 centimètres de hauteur….

Test du Asus TUF Gaming A15 : PC abordable pour joueur exigeant

Le TUF Gaming A15 (TUF pour The Ultimate Force) est un PC portable au look plutôt discret, qui profite d’une sérieuse configuration matérielle, que ce soit au niveau du CPU, du GPU, de l’écran ou encore de la batterie. Nous…

Test du Dell XPS 13 (2019) : l’ultrabook parfait

Dévoilé lors du CES 2019, le Dell XPS 13 (9380) est une version améliorée du modèle précédent, avec un processeur plus puissant et quelques raffinements design, en particulier un nouveau coloris blanc givré et la webcam qui passe sur la…

Test de la Shadow Ghost : faut-il craquer pour le PC du futur ?

Annoncée le 27 février 2019, la Shadow Ghost fait figure de PC du futur. Elle permet d’accéder au service Shadow, un PC dans le cloud. Nous avons pu tester la Ghost pendant plusieurs semaines. Faut-il craquer pour cette box avant-gardiste ? Découvrez notre test complet.

Test Dell G5 15 : le colosse aux pieds d’argile

Les Dell G5 15 viennent prendre le relais des Inspiron 7000 15 sur la gamme gaming du constructeur américain. Plus abordables que les Alienware, ils permettent de faire tourner des jeux récents dans de bonnes conditions sans avoir à se…

Test Alienware 15 R4 : un excellent « petit » PC pour gamers

L’heure du test a sonné pour l’Alienware 17 R4, un PC portable pour gamers exigeants. La fiche technique s’appuie sur le Core i9 et une GeForce GTX 1070 entre autres. Aucun compromis pour cette machine de guerre, design, écran et…

Test Alienware 15 R3 : petit mais monstrueusement costaud

Voici notre test du Alienware 15 R3, un PC portable pour les gamers proposant une fiche technique très alléchante dans un format un peu plus compact que certains concurrents. Le constructeur ne fait aucun compromis et propose ce qui se…

Test Xiaomi Mi Notebook Pro : le meilleur de sa catégorie ?

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi Notebook Pro. Le PC dispose d’une fiche technique très aguicheuse compte tenu de son prix et son design semble s’inspirer des ordinateurs portables de la pomme pour un prix bien évidemment beaucoup plus accessible. Après avoir passé plusieurs semaines en sa compagnie.

Test du MSI Stealth Pro (GS63 7RE) : un excellent PC de gaming presque portable

Avec son Stealth Pro (GS63 7RE) MSI tente de séduire les gamers avec un PC portable à l’excellent rapport qualité-prix. Sa fiche technique promet de belles performances et son design compact en font un modèle transportable plus facilement. Le tout pour un prix contenu. Mais est-ce suffisant ? Réponse dans notre test complet !