Tesla met en pause la fabrication de batteries 4680 dans sa Gigafactory de Berlin

 

Cela fait maintenant plusieurs années que Tesla travaille à la fabrication de ses batteries 4680 révolutionnaires, mais le constructeur automobile a vraisemblablement rencontré quelques problèmes lors de la fabrication des nouvelles cellules dans sa Gigafactory de Berlin.

Giga-Berlin-Main-Hero-Desktop

À l’occasion du Battery Day 2020, Tesla avait levé le voile sur ses batteries 4680 (46 x 80 mm). Les électrodes des batteries 4680 sont environ 20-25 % plus épaisses que celles des cellules 2170, ce qui permet de diminuer la quantité de métaux dans les cellules et d’augmenter la quantité d’électrodes. Cela permet aux batteries de contenir 5 fois plus d'énergie, 6 fois plus de puissance, et celles-ci pourraient donc délivrer à encombrement égal jusqu'à 16 % d'autonomie en plus. Les nouvelles cellules pourraient supporter près de 3,5 millions de kilomètres, soit plus de trois fois la capacité des batteries actuelles.

Les premières voitures électriques équipées de batteries 4680 ont été livrées l’été dernier, mais celles-ci étaient produites à la Gigafactory de Fremont. D’autres exemplaires ont plus récemment été lancés à la Gigafactory d’Austin, mais on sait que Tesla prévoyait surtout d’équiper ses Model Y européennes fabriquées à la Gigafactory de Berlin de ces batteries. Cependant, la production en Allemagne aurait vraisemblablement été mise en pause.

Tesla suspend la production des batteries 4680 en Allemagne

Un rapport de nos confrères allemands Handelsblatt annonce que Tesla a suspendu la production des batteries dans sa Gigafactory de Berlin. « Le fait que Tesla ne démarre pas pour l'instant la production complète de cellules de batterie dans son usine allemande de Grünheide a apparemment d'autres raisons que la baisse des coûts de l'énergie et les nouvelles incitations fiscales aux États-Unis qui se chiffrent en milliards. Plusieurs sources proches du constructeur de voitures électriques font état d'un retard important dans une technique de production cruciale, mais très complexe ».

Tesla aurait renvoyé la plupart des machines destinées à la production des batteries dans sa Gigafactory d’Austin. L’entreprise d’Elon Musk souhaiterait d’abord maîtriser un aspect technique de la production des batteries aux États-Unis : le revêtement dit « sec » des électrodes. Tesla veut toujours fabriquer des batteries dans son usine de Berlin à long terme, mais il devra d’abord améliorer son processus de production avant de lancer la production dans d’autres usines.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !