Tesla a empoché un milliard de dollars au second trimestre 2021, c’est historique !

 

Tesla continue de faire tomber ses records. Après avoir livré plus de 200 000 véhicules durant le second trimestre 2021, le constructeur américain vient de dévoiler son bénéfice net pour la même période : plus d'un milliard de dollars. Une performance historique pour l'entreprise.

tesla benefices milliard
Crédits : Unsplash

Début juillet 2021, Tesla annonçait fièrement avoir livré 201 250 véhicules durant le second trimestre 2021. Un record absolu pour le constructeur, qui enterre au passage les performances établies lors du précédent trimestre, avec 185 000 voitures écoulées. Grâce à ces excellents résultats, l'entreprise menée par Elon Musk a doublé son chiffre d'affaires et a littéralement explosé son bénéfice net.

Ainsi et pour le second trimestre 2021, Tesla enregistre 1,14 milliard de dollars de bénéfice net, contre 104 millions sur la même période en 2020. Oui, on parle ici de bénéfices dix fois supérieurs à ceux effectués durant le Q2 2020 ! Sans surprise, le chiffre d'affaires du groupe profite également de cette embellie, pour atteindre les 11,96 milliards de dollars. C'est en tout cas ce que vient d'annoncer Tesla dans un communiqué officiel ce mardi 27 juillet 2021.

À lire également : La Tesla Model 3 domine les ventes de voiture électrique en France

Tesla affiche une santé de fer malgré la pénurie de semi-conducteurs

Ces excellents résultats sont d'autant plus remarquables que la marque a dû faire face, comme de nombreux autres constructeurs automobiles, aux difficultés d'approvisionnement engendrées par la pénurie de semi-conducteurs. Comme le précise Elon Musk, toutes les équipes de Tesla, des développeurs de logiciels aux ouvriers, ont “travaillé extrêmement dur pour rester le plus près possible des capacités maximales” de production.

Avec une demande mondiale de véhicules à des niveaux record, l'offre de composants aura une forte influence sur le taux de croissance de nos livraisons pour le reste de l'année”, assure le leader mondial de l'automobile électrique. Pour éviter d'être impactée au maximum par la pénurie de semi-conducteurs, Tesla a fait en sorte d'utiliser de nouveaux modèles de puces et a réécrit ses logiciels. Reste que cette solution ne pourra fonctionner qu'un temps, comme l'a précisé le milliardaire lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Pour le reste de l'année, notre croissance dépendra du plus petit élément de notre chaîne d'approvisionnement”, a-t-il reconnu. En outre, Tesla assure qu'elle est “sur la bonne voie pour fabriquer ses premiers véhicules Model Y à Berlin et à Austin en 2021″. Notons toutefois que le chantier de la Gigafactory allemande a pris du retard après des opérations de sabotage. En revanche, le constructeur a préféré retarder le lancement du Tesla Semi, le semi-remorque électrique, en 2022. Même constat pour la production du Cybertruck, qui sera elle aussi retardée.

Source : Le Figaro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !