Téléphoner dans l’avion ? Les Etats-Unis disent non

 

La FCC américaine refuse d'autoriser les appels téléphoniques dans les avions, moins pour des raisons techniques que face à l'opposition des pilotes et personnels de bord ainsi que de certains passagers. 

Smaprtphone Téléphone Avion
Crédits : Unsplash

L'idée planait depuis 2013 : la FCC, gendarme américain des fréquences, proposait d'autoriser les appels téléphoniques à bord des avions des compagnies opérant sur le territoire des Etats-Unis, dès que l'aéronef atteint une altitude supérieure à 10 000 pieds. L'idée n'avait en soit rien de révolutionnaire. En Europe, les compagnies aériennes ont le droit depuis 2014 d'autoriser, sous certaines conditions, les appels téléphoniques en vol.

Ce qui ne signifie pas que les vols offrant cette possibilité sont nombreux en 2020 pour autant. En fait, dans 99% des vols intra-européens, il reste impossible d'utiliser son smartphone pour passer des appels en cabine. Un changement de doctrine de l'autre côté de l'atlantique aurait ainsi sans doute aidé le téléphone à conquérir l'un des derniers espaces où il est encore impossible de l'utiliser normalement.

Lire également : Il sera bientôt possible de surfer en 3G et en 4G en avion !

Les Etats-Unis refusent d'autoriser les appels téléphoniques à bord des avions

Mais c'était sans compter de nombreux représentants des pilotes, hôtesses et stewards américains disent depuis longtemps leur “forte opposition” à l'utilisation du smartphone en cabine pour passer des appels. Ces derniers craignent pour le confort des passagers – certains pourraient par exemple se retrouver coincé pendant toute la durée d'un vol transatlantique à côté d'un passenger pendu plusieurs heures à son téléphone.

Une inquiétude partagée par une partie des membres du Congrès américain. Certains élus vont jusqu'à dire qu'autoriser les appels en cabine pourrait fortement dégrader la satisfaction des passagers. L'administration Trump avait fait de l'opposition aux appels en vol un véritable cheval de bataille. Le 45e président des Etats-Unis avait nommé Ajit Pai à la tête de la FCC en 2017, suggérant déjà que l'agence s'opposerait au changement.

Ajit Pai avait alors déclaré : “sortir cette proposition de la table de manière permanente sera une victoire pour les américains au travers du pays qui, comme moi, donnent de la valeur à un moment de calme à 30 000 pieds”. Quand bien même la FCC a décidé de maintenir l'interdiction des appels en cabine pour des questions de confort, on relève qu'il ne s'agit plus du tout d'une question technique.

Car c'est bien le risque d'interférences avec les équipements qui a longtemps servi de justification pour interdire l'usage du téléphone dans les avions. Un risque qui n'est plus vraiment justifié sur les avions modernes, puisque leurs équipements sont équipés d'un blindage. Notez par ailleurs que malgré ce refus, vous continuerez de profiter d'un accès internet à bord de la plupart des avions des compagnies aériennes américaines.

Accès qui peut aussi vous permettre de communiquer de manière textuelle via une application de messagerie comme WhatsApp, Facebook Messenger ou iMessage.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !