Téléphone en voiture : même à l’arrêt c’est interdit et passible de 135 euros d’amende

Maj. le 5 février 2018 à 14 h 38 min

Dès que votre voiture est à l’arrêt, vous dégainez votre téléphone pour passer un coup de fil à votre cher et tendre, ou pour jeter un rapide coup d’oeil à votre fil d’actualité Facebook. Attention, même si le moteur de votre voiture est coupé, vous risquez une amende. Comme le signale un nouveau jugement de la Cour de Cassation, arrêter le moteur de votre voiture avant de téléphoner ne suffit pas à éviter d’être verbalisé. Comment éviter les amendes ?

voiture smartphone

 

Que dit le Code de la Route ? « L’usage d’un téléphone tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit », comme le signale un décret mis en place en 2003. « Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe ». En clair, vous écoperez d’une amende de 135€ si vous êtes surpris avec votre smartphone au volant et vous perdrez même 3 points de permis pour 3 ans. Dans les faits, ce n’est pas aussi simple.

Téléphone en voiture : même si votre moteur est arrêté, c’est interdit par le Code de la Route !

Comme le rapportent nos confrères de l’AFP, pour la Cour de cassation, une voiture dont le moteur est arrêté peut toujours être considéré comme en circulation. Bref, si votre véhicule est considéré comme à l’arrêt par le code de la route, vous ne pouvez pas pour autant vous servir de votre téléphone portable. Si votre voiture est arrêtée sur une bande circulation et que vous sortez votre mobile, vous risquez d’être verbalisé.

Pour éviter de commettre une infraction, la Cour de cassation estime que vous devez obligatoirement  garer votre véhicule sur un emplacement prévu à cet effet, comme une place de parking. Seule exception à cette décision, qui fera jurisprudence pour les jugements à venir, c’est dans le cas où un automobiliste en panne se sert de son téléphone pour avertir les secours ou les autorités.

Pour rappel, depuis le 30 juin 2015, les kits mains libres sont eux aussi interdits au volant d’une voiture. Pour palier à leur absence, on vous propose quelques astuces dans notre dossier « smartphone au volant : nos conseils pour rester connecté en toute sécurité« . Que pensez-vous de la législation en vigueur ? Avez-vous déjà été verbalisé alors que vous utilisiez votre smartphone au volant ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei risque-t-il de disparaitre, privé d’Android et d’ARM ?

Huawei est depuis la semaine dernière la cible d’une avalanche de mauvaises nouvelles : exclue du marché américain par décret, elle n’a plus le droit d’utiliser de technologies américaines. Google ne pourra plus lui donner accès au Play Store et…

Huawei exhorte les Etats-Unis à ne pas sous-estimer la firme

Le PDG de Huawei Ren Zhengfei relativise dans une déclaration accordée à un journal chinois l’effet du décret américain. Selon le responsable, Huawei s’est bien préparé à cette éventualité – et le sursis de 90 jours que la Maison Blanche…

Tesla risque la faillite dans moins d’un an, assure Elon Musk

Elon Musk estime que Tesla risque de faire faillite dans moins d’un an si des mesures extrêmes ne sont pas prises. Afin de sauver le constructeur automobile, le dirigeant a donc annoncé une importante réduction des dépenses du groupe. Il espère ainsi parvenir…

Microsoft Paint sur Windows 10 reçoit de nouvelles fonctionnalités

Microsoft Paint n’est pas mort. L’application de dessin bénéficie même d’une mise à jour qui lui ajoute de nouvelles fonctionnalités d’accessibilité. Elles seront disponibles dans la mise à jour Windows 10 de mai 2019. Avec ces nouvelles options, le clavier…