Steam Deck : finalement, certains vieux jeux pourraient ne pas fonctionner

 

Contrairement aux annonces de Valve, tous les jeux de la bibliothèque Steam pourraient ne pas fonctionner sur le Steam Deck. Comme le révèle l'un des développeurs de Warhammer Vermintide 2, un problème de compatibilité avec le logiciel anti-triche Easy Cheat vient jouer les trouble-fêtes.

steam deck compatibilite
Crédits : Fat Shark

Dès la présentation officielle du Steam Deck, un problème est venu gâcher la fête : l'incompatibilité potentielle de nombreux jeux de la bibliothèque Steam avec certains logiciels anti-triche comme Easy Anti-Cheat notamment. En effet, le Steam Deck fonctionne sous un OS basé sur Linux. Or, Easy Anti-Cheat (EAC) fait partie du club des logiciels anti-triche qui sont uniquement supportés par Windows.

Toutefois en septembre 2021, Epic Games, développeur d'EAC, est venu à la rescousse de Valve en annonçant une compatibilité de son logiciel avec Linux et Mac. De quoi permettre aux différents studios de porter leur jeu sur Steam Deck sans souci. De leur côté, les développeurs du logiciel BattlEye ont confirmé la prise en charge de Proton et par extension, du Steam Deck.

À l'époque, Epic a assuré que les développeurs pourraient rendre leur jeu compatible avec la machine de Valve en quelques clics. Seulement, c'est plus compliqué que ça comme l'explique l'un des développeurs de Warhammer Vermintide 2 dans une publication sur Steam.

À lire également : Steam Deck – Valve promet que vous pourrez lancer n’importe quel jeu

Le logiciel Easy Anti-Cheat va poser un sérieux problème

En effet, il y a un léger problème : en réalité, il existe actuellement deux versions d'EAC : une version récente qui utilise Epic Online Services (EOS) et une mouture plus ancienne qui ne l'exploite pas. Jusqu'alors, ces deux versions ne prenaient pas en charge Proton. Or, le souci est là : Epic a ajouté le support de Proton uniquement à la version EOS d'Easy Anti-Cheat, une version utilisée principalement par les jeux les plus récents.

Historiquement, la plupart des jeux utilisent EAC en version non-EOS. C'est celui que Vermintide 2 utilise également. Epic n'a ajouté le support de Proton que pour la version EOS d'EAC. Par conséquent, mettre en œuvre la prise en charge de Proton pour Vermintide 2, il faudrait retravailler énormément l'implémentation d'Easy Anti-Cheat, ce qui pourrait également obliger tous les joueurs à s'authentifier auprès des services en ligne d'Epic – peut-être même à se connecter à l'environnement Epic”, explique le développeur.

Vous l'aurez compris, la tâche pour rendre l'intégralité de la bibliothèque Steam avec le Steam Deck s'annonce bien plus compliquée que prévu. “Il peut y avoir d'autres solutions ou contournements, mais supprimer l'ancien EAC et tout réécrire pour mettre en œuvre le nouveau EAC et potentiellement demander à l'ensemble de notre base de joueurs de se connecter et signer via EOS pour une part de marché honnêtement minuscule qui était (et resterait) non pris en charge dès le départ pourrait constituer une rupture d'accord avec Valve et le SteamDeck”. Voilà qui est dit.

Source : GamingOnLinux



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !