Starlink : équiper votre bateau d’une connexion Internet vous coûtera 5000 dollars par mois

 

Starlink vient d’annoncer que bénéficier d’Internet en mer à haut débit et à faible latence allait bientôt devenir réalité grâce à un nouvel abonnement, facturé pas moins de 5000 dollars par mois.

Starlink Maritime
Crédit : Starlink

Starlink vient de lancer une version améliorée de son antenne parabolique pour les bateaux, les navires et les yachts, quelques jours seulement après que la FCC l’a autorisé à fournir un service Internet aux véhicules en mouvement. Les utilisateurs individuels peuvent donc dès à présent s’abonner à la nouvelle offre de Starlink Maritime et profiter d’un débit fibre descendant jusqu’à 350 Mbps depuis les eaux les plus reculées du globe.

Pour rappel, SpaceX a déjà signé des accords avec des compagnies aériennes, dont Hawaiian Airlines et JSX, pour fournir un service Wi-Fi en vol à leurs passagers. La compagnie de croisières Royal Caribbean aurait également demandé un accès à Starlink pour ses navires. On s’attend donc à ce que de nombreuses entreprises équipent leurs véhicules d’une connexion Wi-Fi à l’avenir.

Lire également : Tesla dévoile une remorque qui prolonge l’autonomie des véhicules et fournit une connexion Wi-Fi

Combien coûte le nouvel abonnement de SpaceX pour profiter de Starlink en mer ?

Pour profiter du service qui compte déjà plus de 400 000 abonnés sur votre bateau, il vous faudra accepter de débourser 5 000 dollars par mois, en plus d’un paiement unique pour matériel de 10 000 dollars. Ce dernier comprend deux terminaux performants pour maintenir la connexion la plus stable possible, même pendant des tempêtes. Ceux-ci quadruplent les performances par rapport à un terminal classique que vous pouvez commander pour votre maison, et leur champ de vision plus large leur permet de réduire les temps de latence et les chutes de ping.

Cela peut sembler cher, mais Elon Musk a souligné que SpaceX payait actuellement 150 000 dollars par mois pour une connexion moins performante pour ses navires. La bonne nouvelle, c’est que les nouveaux terminaux Starlink sont résistants aux intempéries et peuvent survivre à des conditions difficiles en mer. « En plus de résister au froid extrême, à la chaleur, à la grêle, au grésil, aux fortes pluies et aux coups de vent, Starlink résiste également aux moteurs de fusée », a annoncé l’entreprise.

SpaceX devrait donc rapidement équiper ses trois barges de récupération pour ses fusées : Just Read the Instructions (JRTI), Of Course I Still Love You (OCISLY) et A Shortfall of Gravitas (ASOG). Pour l’instant, il ne semble pas possible de commander ces nouveaux terminaux depuis la France, mais puisqu’il est déjà possible de se procurer une antenne classique, cela devrait bientôt changer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !