Starlink : Elon Musk fait machine arrière et ne veut plus payer la connexion internet offerte à l’Ukraine

 

Elon Musk vient d'annoncer sur Twitter que SpaceX n'était plus en mesure de payer les frais liés aux terminaux Starlink envoyés en Ukraine. Le milliardaire réclame que le Pentagone prenne le relais et financer le déploiement d'autres installations et les frais de service courants. Une facture qui pourrait monter à 124 millions de dollars d'ici la fin d'année 2022.

starlink Ukraine facture
Crédits : Starlink

Comme vous le savez peut-être, de nombreuses entreprises à travers le monde ont fait en sorte d'aider l'Ukraine dans l'effort de guerre face à la Russie. C'est notamment le cas de Tesla qui a ouvert gratuitement les Superchargeurs aux frontières du pays pour faciliter la fuite de la population, mais aussi de SpaceX qui a envoyé des dizaines de milliers de kits Starlink aux forces militaires, aux institutions et aux ONG ukrainiennes.

Grâce à ces terminaux qui prodiguent une connexion internet par satellite performante, l'Ukraine a pu rester connectée alors que la Russie avait multiplié les cyberattaques pour saper les communications du pays.

SpaceX ne peut plus payer les terminaux Starlink offerts à l'Ukraine

Or, SpaceX a fait savoir au ministère de La Défense américain qu'elle n'était plus en mesure de financer les services actuellement déployés en Ukraine. C'est en tout cas ce que rapportent nos confrères de la chaîne CNN. Dans une lettre datée du 8 septembre 2022, le directeur des ventes gouvernementales de la société a écrit que SpaceX n'est “pas en mesure de faire d'autres dons de terminaux à l'Ukraine, ni de financer les terminaux existants pour une période indéfinie”. 

Dans ce même courrier, SpaceX réclame que le Pentagone prenne en charge le financement des terminaux Starlink supplémentaires demandés par l'Ukraine, ainsi que les frais de service courants. La compagnie d'Elon Musk estime que la facture pourrait s'élever à 124 millions de dollars pour le reste de l'année 2022 et à près de 380 millions de dollars pour les douze prochains mois. D'après les dires d'Elon Musk, l'aide apportée au pays a déjà coûté 80 millions de dollars à SpaceX.

Bien que le milliardaire ait refusé de commenter les révélations de CNN, le chef d'entreprise a réagi sur Twitter : “SpaceX ne demande pas à récupérer les dépenses engagées, mais ne peut pas non plus financer le système existant indéfiniment et envoyer plusieurs milliers de terminaux supplémentaires qui ont une consommation de données jusqu'à 100 fois supérieure à celles des ménages typiques”, a-t-il déclaré sur le réseau social.

À lire également : SpaceX a déjà fabriqué plus d’un million d’antennes Starlink selon Elon Musk

20 millions de dollars de perte par mois pour SpaceX

Dans un autre message, le futur propriétaire de Twitter indique que SpaceX perdrait 20 millions de dollars par mois. “En plus des terminaux, nous devons créer, lancer, entretenir et réapprovisionner les satellites et les stations terrestres, et payer les opérations téléphoniques pour l'accès internet via des passerelles. Nous avons également dû nous défendre contre les cyberattaques et le brouillage, qui deviennent de plus en plus difficiles”, assure-t-il.

Néanmoins, le rapport de CNN précise que la facture de la connectivité Starlink offerte à l'Ukraine a été payée en partie par les gouvernements américains, polonais et britanniques. Ainsi, sur les 25 000 terminaux déployés sur le territoire ukrainien, 9 000 ont été payés par la Pologne, et 1 700 par les États-Unis. En avril 2022, SpaceX a fourni 3 670 kits Starlink supplémentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !