SpaceX perd 40 satellites Starlink à cause d’un orage magnétique

 

SpaceX doit faire face à un revers inattendu. En effet, l'entreprise d'aérospatiale devait envoyer une cinquantaine de satellites en orbite basse pour compléter la flotte de Starlink, l'internet par satellites d'Elon Musk. Seulement, un orage magnétique est venu jouer les troubles-fêtes. Résultat, 40 satellites détruits sur 49.

orage magnetique spacex
Crédits : SpaceX

Ce 8 février 2022, SpaceX a procédé à l'envoi en orbite basse de 49 satellites. Ils étaient censés venir grossir les rangs de l'armada de satellites de Starlink, l'internet par satellites de l'entreprise américain menée par Elon Musk. Seulement, l'espace est un environnement complexe, difficile, avec de nombreux phénomènes et variables à prendre en compte.

Dans un communiqué publié ce 8 février 2022, SpaceX a annoncé avoir perdu 40 satellites sur les 49 expédiés. La faute à un orage magnétique, qui a déporté les satellites de leur trajectoire initiale. Avant toute chose, rappelons ce qu'est un orage ou une tempête magnétique. Ce phénomène est lié à la variation de l'activité solaire et il peut aboutir à des fluctuations brusques et intenses du magnétisme terrestre.

Pour faire simple, lorsque notre étoile projette une quantité importante de particules solaires vers la Terre (via ce qu'on appelle des vents solaires), la magnétosphère de la Planète bleue s'en voit perturbée. Comme l'explique SpaceX, ces tempêtes “provoquent un réchauffement de l'atmosphère et une augmentation de la densité atmosphérique à nos basses altitudes de déploiement”.

orage magnetique spacex
Représentation d'un orage magnétique / Crédits : Wikipédia

À lire également : SpaceX – une fusée Falcon 9 va s’écraser sur la Lune

L'orage magnétique a eu raison de SpaceX

C'est justement ce phénomène qu'ont rencontré les équipements de SpaceX le 3 février 2022, date du lancement depuis la Floride des 49 satellites Starlink. Alors que les engins ont été largués à 210 km d'altitude et qu'ils devaient ensuite prendre position en orbite finale à quelques centaines de kilomètres plus haut, la tempête a totalement bouleversé les plans de SpaceX.

En effet, les variations dans l'atmosphère ont “provoqué l'augmentation de la trainée atmosphérique jusqu'à 50% supérieure aux lancements précédents”. Malgré la mise en mode sécurité des satellites, soit une méthode qui permet aux appareils de voler sur le côté comme une feuille de papier afin de minimiser l'impact de la traînée, les effets de l'orage magnétique étaient trop importants.

L'enclenchement du mode sécurité n'a pas permis d'entamer des mises en élévation d'orbite pour la majorité des satellites. Sur les 49 appareils envoyés, 40 ont dérivés de leur trajectoire et se sont désintégrés lors de leur entrée dans l'atmosphère. SpaceX rappelle qu'aucun débris n'atteindra le sol. Pour rappel, la Chine a récemment accusé Elon Musk d'être irresponsable avec les satellites Starlink, après avoir évité deux collisions entre la station spatiale chinoise et des appareils de SpaceX.

Source : SpaceX



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !