Snapchat va bientôt proposer un contrôle parental pour protéger les mineurs

 

En plein scandale sur la santé mentale des adolescents sur les réseaux sociaux, Snapchat a annoncé la mise en place d’un contrôle parental sur son application. Evan Spiegel, son PDG, n’a donné que très peu d’informations sur la fonctionnalité, mais assure qu’elle donnera une meilleure visibilité des habitudes des utilisateurs mineurs.

snapchat
Crédits : Flickr

Ces derniers temps, les adolescents sont au cœur des problématiques des réseaux sociaux. Depuis la fuite des documents internes de Facebook qui confirment que le groupe a conscience des effets néfastes d’Instagram sur leur santé mentale, l’inquiétude règne chez les parents. De ce fait, les différentes plateformes réagissent à leur manière pour les rassurer. Instagram va proposer de prendre une pause après avoir consulté des contenus dangereux, tandis que TikTok impose déjà un profil privé aux utilisateurs les plus jeunes.

Snapchat, bien que très populaire chez les adolescents, ne s’était pas encore prononcé sur le sujet. Jusqu’à la conférence WSJ Tech Live, où son PDG Evan Spiegel a pris la parole pour annoncer l’arrivée d’une nouvelle fonctionnalité. « Nous n’avons pas encore annoncé le nom de ce produit, mais nous avons concrètement un centre familial pour que les jeunes et leurs parents puissent utiliser Snapchat ensemble », a-t-il déclaré. L’idée est de donner aux parents une plus grande visibilité de ce que font leurs enfants sur Snapchat.

Le contrôle parental arrive sur Snapchat

Evan Spiegel a par ailleurs insisté sur le caractère confidentiel de son application, rappelant en outre que tous les profils sont privés par défaut. « Je pense que la manière dont ce service est construit favorise une expérience sûre, quel que soit l’âge, mais nous ne commercialisons jamais notre service aux personnes de moins de 13 ans », a-t-il ajouté. La firme souhaite donc donner plus de contrôle aux parents, tout en respectant la vie privée de ses utilisateurs les plus jeunes. On ne sait pas encore comment elle compte s’y prendre.

Sur le même sujet : Snapchat est le « réseau social de la drogue » selon le ministre de l’Intérieur

« Lorsque nous construisons de nouveaux produits ou de nouvelles fonctionnalités, nous essayons de le faire d’une manière qui reflète les comportements et les relations humaines naturelles — et les outils parentaux que nous développons sont destinés à donner aux parents de meilleures perspectives pour aider à protéger leurs enfants, d’une manière qui ne compromet pas leur vie privée ou la sécurité des données, qui est conforme à la loi et qui est offerte gratuitement aux familles au sein de Snapchat », a expliqué un porte-parole.

Source : TechCrunch



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !