Snapchat : piratage de 4,6 millions de comptes et diffusion des données des utilisateurs

Maj. le 27 février 2017 à 1 h 24 min

Il y a quelques jours, les créateurs de Snapchat eux-mêmes avaient reconnu qu’il existait une faille potentielle dans le système de sécurité de l’application. Il n’aura hélas pas fallu attendre bien longtemps avant de voir celle-ci être exploitée par des hackers. Les individus ont ensuite publié les données confidentielles de 4,6 millions d’inscrits sur le site SnapchatDB.info, suspendu par l’hébergeur et inaccessible depuis lors. Une version miroir de celui-ci a toutefois été mise en ligne.

Les informations publiées étaient les identifiants des utilisateurs ainsi que leurs numéros de téléphone. Les deux derniers chiffres des numéros étaient toutefois masqués. Snapchat avait pourtant déclaré que son équipe travaillerait à sécuriser les failles mais en vain. En effet, les individus à l’origine de ce piratage ont expliqué au site The Verge que ce système de sécurité était de loin très insuffisant. Un tel altruisme laisse pantois.

snapchat hack

Les données de 4,6 millions d’utilisateurs de Snapchat ont été publiées

De plus, ces hackers déclarent qu’avec ces pseudonymes et ces numéros de téléphones tronqués, il était tout à fait possible de retrouver le numéro complet et qu’ils peuvent toujours extraire de l’application un nombre important de données confidentielles. Snapchat aurait visiblement été négligeant avec sa sécurité. Rassurez-vous cependant, pour le moment, les pseudonymes publiés ne concernent que les utilisateurs américains.

Le service d’envoi de photos et de vidéos éphémères aura bien du mal à se remettre de ce scandale. Il va certainement devoir faire face à une énorme fuite d’utilisateurs. Pour les personnes inscrites et inquiètes que le phénomène s’exporte sur le continent Européen, vous pouvez vous rendre sur ce lien afin vous désinscrire de SnapChat. Aujourd’hui, il n’est pas dit que les créateurs de l’application refuseraient aussi facilement les 3 milliards d’euros de Facebook.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !