Renault prépare un chargeur de voiture électrique capable d’alimenter votre maison

 

Renault a un objectif bien précis en tête : rester le leader français de la voiture électrique. Cela passe, entre autres, par des innovations régulières. Ça tombe bien, le constructeur français vient de dévoiler son tout nouveau projet de chargeur de batterie. Celui-ci sera doté de la technologie V2G, qui lui permettra d’alimenter d’autres appareils d’un même réseau.

renault zoe france
Crédits : 123RF

Renault le sait, il est impératif de constamment proposer de nouvelles idées et innovations pour rester dans la course sur le secteur de l’automobile électrique. Pour ce faire, le constructeur n’hésite pas à multiplier les partenariats, comme le récent rapprochement avec Google qui vise à développer la voiture connectée de demain. Mais Renault compte bien optimiser ses chances en allant chercher de l’expertise un peu partout.

C’est un ainsi que la firme française dévoile dans un communiqué un nouveau projet mené en commun avec le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA). Ce projet prendra la forme d’un chargeur de voiture électrique, bien plus avancé technologiquement que ceux proposés actuellement par la marque. En effet, celui-ci sera doté de la technologie V2G.

Renault présente le chargeur du futur pour ses voitures électriques

Pour rappel, la technologie V2G (pour Vehicle to Grid) est une technologie de recharge bidirectionnelle. Autrement dit, le chargeur équipé est capable de renvoyer l’énergie stockée par la voiture électrique vers le réseau — en plus de pouvoir recharger la batterie de ladite voiture, bien entendu. L’intérêt se trouve également du côté de l’économie d’énergie, puisque Renault assure avoir réduit les pertes de 30 % lors de la charge grâce, entre autres, au V2G.

Sur le même sujet : Waze et Renault s’associent pour proposer l’appli à bord de la Mégane E-Tech et de l’Austral Hybrid

Pour autant, le constructeur ne sera pas l’initiateur de cette technologie sur le marché automobile, puisque certains de ses concurrents, tels que Kia et Hyundai, l’ont d’ores et déjà intégrée à leurs véhicules. Il s’agit donc de rattraper un certain retard pour Renault, qui pourrait lui porter préjudice si celui-ci n’est pas rapidement corrigé. D’autant que ses rivaux coréens ont d’autres trains d’avance, tels que la recharge à 800V qui manque encore du côté de la marque au losange.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !