RED Hydrogen One : l’incroyable smartphone holographique livre enfin tous ses secrets

Maj. le 18 juillet 2018 à 16 h 34 min

Le constructeur RED dévoile enfin le fonctionnement technologique de son smartphone holographique RED Hydrogen One. L’appareil s’avère être le fruit d’un partenariat avec la startup californienne Leia, dont les ambitions semblent révolutionnaires

red hydrogen one leia

Il y a maintenant deux mois, le fabricant de caméras RED annonçait qu’il travaillait sur un smartphone doté d’un « écran holographique ». Malgré le caractère sensationnel de cette annonce, les consommateurs auraient aimé connaître davantage de détails sur le fonctionnement de ce mystérieux appareil.

En effet, RED s’est contenté de proposer son smartphone Hydrogen One en précommande, pour la somme astronomique de 1195 dollars, sans toutefois révéler sur quelle technologie repose cet appareil au potentiel révolutionnaire, ni même prendre la peine de présenter d’images réelles.

Aujourd’hui, RED livre enfin tous les secrets de son téléphone. L’écran holographique du Hydrogen One est le fruit d’un partenariat avec la startup Leia Inc., dont le nom est inspiré par le fameux hologramme de la princesse Leia dans le premier film Star Wars.

La startup se décrit comme le leader des solutions d’écran holographique pour smartphone. Elle fut fondée en 2014, comme un spin off des laboratoires de recherche de HP. Afin de nouer un partenariat avec cette startup ambitieuse, RED a investi une somme non communiquée pour l’aider à développer ses projets.

Bien évidemment, il est impossible de présenter cette technologie en images sur un écran ordinaire. Pour l’heure, il faudra donc se contenter de la description fournie par Leia. L’écran holographique du RED Hydrogen One repose sur les récentes découvertes dans le domaine du design et de la fabrication nanophotonique, qui ont permis de créer un logiciel et un hardware propriétaires.

RED Hydrogen One : un smartphone basé sur la technologie de la startup Leia

Les écrans LCD de Leia sont capables de synthétiser du contenu holographique, tout en préservant le fonctionnement traditionnel de l’écran. Concrètement, l’écran projette des objets 3D pouvant être contemplés sous différents angles en fonction de la position de l’utilisateur.

Par exemple, une application de cartographie pourrait faire apparaître une représentation en 3D d’une ville, dont les bâtiments s’érigeraient hors de l’écran. De nombreux champs d’application pourraient être imaginés, aussi bien pour le divertissement que pour la productivité, ce qui confère à ce smartphone un potentiel révolutionnaire.

La technologie repose sur la diffraction de lumière, qui permet de produire une illumination par le biais d’une couche de nanostructures ajoutée au LCD traditionnel. Selon Leia, ce système ne compromet nullement la qualité d’affichage de l’écran, l’autonomie ou l’épaisseur du smartphone.

Pour l’heure, très peu de personnes savent ce que donne réellement cette technologie dans la pratique. Parmi ces heureux élus, on compte le YouTuber Marques Brownlee, qui avait eu l’occasion de tester un prototype du RED Hydrogne One le mois dernier.

Le vidéaste avait affirmé être plutôt impressionné par cet écran, mais avait avoué qu’il n’était pas encore parfait. L’écran était notamment sujet à un problème de fuite de lumière. De même, selon Jarred Land, président de RED, Brad Pitt et David Fincher ont été impressionnés par l’écran holographique.

Quoi qu’il en soit, même si la technologie fonctionne à merveille lors du lancement du produit, il sera nécessaire qu’un catalogue de contenu de qualité, exploitant pleinement les possibilités offertes, soit proposé pour que le RED Hydrogen One attire les consommateurs. La commercialisation est désormais attendue pour le premier semestre 2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BeiTaAd : un malware Android se cache dans 238 applications du Play Store

Le malware Android BeiTaAd a été repéré dans 238 applications disponibles sur le Google Play Store. Une fois installé sur votre smartphone, le maliciel va vous bombarder de publicités. D’après certains témoignages, le mobile infecté devient rapidement inutilisable.  Lookout, une…

Aptoide accuse Google de saboter les concurrents du Play Store

Aptoide part en guerre contre Google et l’accuse de saboter les concurrents du Play Store afin d’empêcher l’émergence de toute alternative. Les développeurs de l’application invitent la firme à plus de fair-play en laissant les utilisateurs jouir de leur liberté…

Android Q : première démonstration du mode PC en vidéo

Android Q a un mode PC intégré qui permet d’utiliser les smartphones comme unité centrale d’un ordinateur. Google était resté muet sur cette fonctionnalité avant de l’évoquer au cours de sa conférence i/o qui se déroulait au début du mois…

/e/ : voici les premiers smartphones Android sans Google

/e/, l’OS Android sans la moindre trace de Google, sera bientôt proposé à la vente sur une poignée de smartphones, dont les Galaxy S9 de Samsung. Sans surprise, le projet s’adresse surtout aux utilisateurs soucieux de protéger leur vie privée….

CameraX : voici comment Google compte améliorer les applications photo Android

Avec CameraX, annoncé lors du Google I/O 2019, les applications photo des smartphones Android vont pouvoir s’étoffer, et exploiter au maximum les capteurs photo de votre smartphone et les capteurs supplémentaires (profondeur de champ, autofocus…) éventuellement ajoutés par le fabricant….