Razr : l’écran peut ne pas être très plat une fois déplié, Motorola parle de « bosses »

Le Razr pliable est au coeur d’une nouvelle vidéo officielle de Motorola axée autour de l’entretien du smartphone. Le constructeur y révèle notamment que l’écran peut montrer « quelques bosses » une fois déplié. Le constructeur recommande également d’éloigner les objets pointus de l’écran, de toujours fermer le smartphone avant de le mettre dans la poche, ou de ne pas utiliser de film de protection. 

Motorola Razr 2019

Le Razr 2019 est disponible depuis ce weekend en précommande aux Etats-Unis chez l’opérateur Verizon. L’occasion pour Motorola de faire patienter un peu son public avec une série de vidéos qui présentent le smartphone sous toutes les coutures. L’une d’elles, sur l’entretien du smartphone, a néanmoins particulièrement retenu notre attention. On y voit un Razr 2019 en image de synthèse, avec quelques infos sous forme de texte, le tout en musique. Vers la 13e seconde de la vidéo, Motorola affirme « l’écran est fait pour se plier, les bosses et pliures [bumps and lumps en anglais, ndlr] sont normales ».

Un écran pliable… avec des bosses ?

Depuis la mise sur le marché des premiers smartphones pliables, en particulier le Galaxy Fold de Samsung, on sait que ces appareils peuvent marquer une trace permanente au niveau de la pliure. La technologie en est en effet à ses débuts et, pour l’instant, ces écrans utilisent un substrat plastique plutôt fragile. Dans un futur proche, ce substrat devrait pouvoir être remplacé par une sorte de verre flexible plus robuste. Mais pour l’instant, il faut composer avec d’autres conseils comme le fait d’éloigner tout objet pointu de sa surface, ou de plier le smartphone avant de le ranger dans la poche. On note néanmoins qu’il est résistant aux éclaboussures, et qu’il suffit donc d’essuyer l’écran en cas de projection d’eau.

Lire également : Motorola Razr – découvrez les dernières photos du smartphone pliable à clapet

La trace du pli à l’écran est déjà quelque chose en soit même si, pour avoir eu un Fold entre les mains, on finit vite par l’oublier : c’est l’un des compromis que les early adopters des smartphones pliables doivent accepter en attendant que la technologie s’améliore. Néanmoins le fait que Motorola parle de « bosses » dans une vidéo officielle n’est pas très rassurant. Surtout sur un smartphone qui sera vendu en Europe 1599 € et propose par ailleurs un SoC moins premium qu’on aurait pu espérer (un Snapdragon 710) et une petite batterie 2510 mAh.

Source : Android Authority



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !