Project xCloud : regardez comme le service de jeu en streaming fonctionne bien sur une Switch !

Des bidouilleurs ont réussi à porter le service de streaming Project xCloud sur une console Switch de Nintendo. Pour cela, ils utilisent le système d’exploitation Android et ont installé plusieurs clients de jeu en streaming, dont celui de Microsoft. Et cela fonctionne plutôt bien, même si l’expérience est loin d’être parfaite.

nintendo switch project xcloud

Les consoles de jeux ont toujours été modifiées pour en exploiter tout le potentiel. En y installant des programmes « maison » (Homebrew »), il est possible de jouer à des jeux que la console ne supporte pas normalement. La PlayStation Portable de Sony, la Xbox 360 de Microsoft ou encore la Nintendo Switch en sont quelques exemples. Mais sachez qu’il existe une scène alternative très active pour toutes les consoles.

Lire aussi : Nintendo Switch : les derniers modèles ont déjà tous été hackés

La chaîne YouTube appelée Linus Tech Tips a publié cette semaine une vidéo (à retrouver en fin de cet article) qui montre justement ce que cette scène alternative a accompli sur la Nintendo Switch. En exploitant une faille accessible uniquement sur d’anciens modèles, ils y ont injecté un code permettant d’installer Android. Et plus précisément la version de LineageOS (anciennement CyanogenMod) basée sur Android 8.0 Oreo.

Qui dit Android, dit applications Android !

Le système d’exploitation tourne assez mal. Mais, il permet de lancer quelques émulateurs (dont ceux d’anciennes consoles Nintendo). Cependant, ce n’est qu’une étape intermédiaire. Ils ont ensuite installé des applications, notamment les clients Android de plusieurs services de jeux en streaming : GeForce Now de Nvidia, Stadia de Google (mais cela ne fonctionne pas), SteamLink de Valve ou encore Project xCloud de Microsoft. Et ce dernier fonctionne. Il semble possible d’installer également des services de streaming audio et vidéo, notamment Netflix. Mais une manipulation supplémentaire est nécessaire.

Lire aussi : Nintendo Switch : la première ROM Android est bientôt disponible au téléchargement

Et c’est ainsi que les bidouilleurs de Linus Tech Tips ont entamé une partie de Halo sur Switch. Cela fonctionne en mode portable ou en mode salon (sur le dock). Et c’est relativement fluide. Attention cependant : le système est (très) loin d’être parfait. Outre la lenteur d’Android (qui est due notamment au fait que l’OS est stocké sur une carte SD et non dans la mémoire de la console), les JoyCon ne sont plus nativement reconnus. Il faut alors les reconfigurer avec les réglages Bluetooth (ou simplement ajouter une autre manette Bluetooth, comme un gamepad de Xbox ou de PlayStation). Cependant, la performance technique est intéressante.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !