Maj. le 21 avril 2016 à 17 h 49 min

Cette semaine, la nouvelle tablette de Google, la Pixel C arrivait sur le marché. La petite nouvelle est certainement la meilleure tablette Android du marché. Mais auriez-vous imaginé qu’à l’origine, Google avait prévu d’y intégrer Chrome OS et non Android ?

google pixel c chrome os
Crédits : Ars Technica

C’est le site Ars Technica qui nous fait cette révélation. Selon lui, Google travaillait en juillet 2014 sur un nouveau produit au nom de code « Ryu ». Ce produit devait intégrer un processeur Nvidia Tegra, la recharge sans fil, une barre de lumière (comme sur tous les produits Pixel) et l’USB Type-C.

Par ailleurs, le produit devait intégrer une version de Chrome OS réadaptée pour pouvoir être utilisée sur un écran exclusivement tactile. C’était le Project Athena. Parmi ses fonctionnalités les plus importantes on trouvait un système de changement de fenêtre expérimental qui se rapproche du multitâche d’Android.

Au programme également quelques nouvelles gestures et un clavier virtuel pour Chrome OS. Finalement en Décembre 2014 le projet est tombé à l’eau notamment parce que le manque d’applications dans Chrome OS représentait un certain frein.

Pixel Google tablette 2015

En Mars 2015, le projet refait surface et l’équipe Android vient mettre son grain de sel dans le projet « Ryu ». Google se dit alors que le manque d’applications dans Chrome OS peut-être compensé en installant Android sur un appareil qui prend en charge le dual boot. Google voulait donc proposer une tablette qui intègre à la fois Chrome OS et Android. Finalement en Juillet de cette année ce projet a également été abandonné.

Depuis, Google dû prendre une décision rapide puisque la Pixel C a été présentée en Septembre 2015 en même temps que les nouveaux Nexus, soit deux mois à peine après l’abandon du précédent projet. C’est donc Android qui a fini par être choisi. On comprend alors mieux les quelques petits problèmes de performances de la Pixel C sur certains modèles même si globalement c’est un monstre. Deux mois pour intégrer un OS et l’optimiser c’est peu.

Android était-il vraiment le bon choix ?

Quoi qu’il en soit, deux questions importantes se posent. D’abord, pourquoi avoir absolument voulu sortir la Pixel C cette année ? Pour proposer une concurrente à l’iPad Pro et la Surface de Microsoft ? Mais alors dans ce cas, pourquoi choisir Android qui n’est pas vraiment optimisé pour un usage professionnel ?

Car finalement, avec la Pixel C, Google propose une nouvelle tablette Nexus avec un clavier. Mais l’OS, lui, n’a pas été retravaillé pour rivaliser avec ses concurrents. Il n’y a pas par exemple de multifenêtres pour le moment, il faudra attendre Android N.

android n multifenetres

On peut réellement s’interroger sur la stratégie adoptée par Google. Chrome OS, même s’il n’est pas optimisé pour le tactile et manque d’applications permet tout de même d’avoir un usage professionnel. Un Chromebook est par exemple efficace pour les principaux usages. Chrome OS est encore un système jeune mais qui fonctionne de mieux en mieux.

Par ailleurs, Android est particulièrement boudé par les professionnels. Pour la productivité ce n’est pas un OS attirant. L’iPad ou la Surface sont largement préférés à une tablette Android. Car même s’il y a beaucoup d’applications elles ne sont pas souvent optimisées. La navigation n’est pas forcément fluide dans les applis. Ce qui n’est pas le cas sous Chrome OS.

Mise a jour Google Chrome 44

Le problème de Google avec sa Pixel C, c’est d’avoir choisi par défaut, dans la précipitation. Ils voulaient une tablette concurrente de l’iPad Pro, un produit hybride qui va vers la productivité. Mais Chrome OS manquait d’applications et Android en avait des millions mais peu optimisées. Google a choisi la quantité plutôt que la qualité.

Pas sûr que cette stratégie paiera. Car même si la Pixel C est un produit magnifique, on ne sait pas vraiment à qui elle s’adresse. Et vous, auriez-vous préféré que la Pixel C embarque Chrome OS ?

Via

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Nexus 7 2016 : date de sortie en août sous Android N

Si la production de la Nexus 9 a cessé, c’est visiblement pour laisser la place à un nouveau modèle. La Nexus 7 ferait son grand retour en 2016 et serait fabriquée par Huawei. Sa date de sortie serait prévue pour courant août et elle ferai son arrivée directement sous Android N.

Le Nexus 5X sous Windows 10, c’est possible : à quand un dual boot ?

Les développeurs peuvent tout faire. Récemment, Windows 95 s’invitait sur l’Apple Watch et Windows 7 sur la LG G Watch et aujourd’hui, c’est au tour du Nexus 5X de recevoir Windows 10. La preuve qu’un smartphone Android peut très bien faire tourner l’OS de Microsoft alors pourquoi les constructeurs ne se décident pas à nous proposer des smartphones dual boot.

Google Pixel C : la surpuissante tablette Tegra X1 en Europe dès la semaine prochaine

Présentée fin septembre lors de a dernière conférence de presse du géant américain, la Google Pixel C serait sur le point de faire son arrivée en Europe. D’après un nouveau rapport en provenance des Pays Bas, elle serait disponible dans le Google Play Store dès la semaine prochaine. Une surpuissante tablette de 10,2 pouces avec processeur Tegra X1.

Google Pixel C officielle : la réponse de Google à l’iPad Pro

Après avoir présenté les deux derniers Nexus, Google a surpris tout le monde lors de sa conférence avec la nouvelle tablette, la Pixel C. Équipée d’un processeur Nvidia Tegra X1, elle se place comme un véritable outil de productivité axée sur le travail et le divertissement. Comme chez ses rivales, on retrouvera un clavier amovible, vendu séparément.

Nexus 9 : Android 5.1 Lollipop arrive enfin !

Alors que la version 5.1 sera bientôt disponible chez les constructeurs, la Nexus 9 reçoit depuis ce matin sa mise à jour Android 5.0.2 cinq mois après le déploiement de la version 5.0.1. Un décalage incompréhensible sachant que certains Nexus sont déjà en version 5.1 et que le code source de la version 5.1.1 a récemment pointé le bout de son nez.