Ordre du mérite : le père de VLC et un hacker français décorés chevaliers

Le fondateur de VLC Jean-Baptiste Kempf et le hacker Français Gaël Musquet viennent d’être décorés chevaliers de l’Ordre national du mérite, l’une des plus hautes récompenses de la nation. Les deux hommes se sont illustrés par des logiciels et initiatives numériques désintéressés qui ont changé et peuvent changer la vie de millions de personnes en France et dans le monde. En outre, c’est aussi une récompense pour le logiciel libre et Open Source dont les deux hommes sont des représentants. 

Jean-Baptiste Kempf créateur de VLC et Gaël Musquet créateur de HAND décorés de l'Ordre National du Mérite
Jean-Baptiste Kempf créateur de VLC (à gauche) et Gaël Musquet fondateur de l’association HAND (à droite) / Twitter

L’Ordre National du Mérite vient de récompenser deux hommes, Gaël Musquet et Jean-Baptiste Kempf, tous deux chantres du logiciel Libre et des nouvelles technologies. Le premier est à l’origine de Hackers Against Natural Disasters (Hackers contre les désastres naturels, HAND) dont l’objectif est de mobiliser le savoir-faire et les compétences des « technophiles » pour imaginer des projets et actions dans les zones à risque de catastrophes naturelles partout dans le monde. Une initiative décentralisée qu’il espère, demain, pouvoir agir rapidement avec forces d’objets connectés, drones et coordination avec les  services d’urgence dans la foulée des catastrophes.

Ordre du mérite : Gaël Musquet veut prévenir les catastrophes naturelles grâce au hacking

HAND a déjà lancé un projet en Corse, où les membres de l’association ont installé des balises permettant aux avions des services d’urgence, comme les pompiers, d’accéder à des données très précises sur leur position et leur vitesse en temps réel – sans interroger la tour de contrôle comme c’était le cas auparavant. Un dispositif qui doit aider les pompiers à lutter contre les incendies qui ravagent l’île de beauté chaque été. En Guadeloupe, les hackers de l’association ont participé à l’exercice Caribe Wave. Il s’agit de simuler un séisme de magnitude 8,5 suivi d’un tsunami de plus de 15 m de haut.

Les hackers ont ainsi pu montrer comment les nouvelles technologies peuvent sauver des vies. « Au déclenchement de l’alerte on a fait de la bathymétrie (mesure de la profondeur d’eau, vitesse des courants), de la mesure de trafic maritime, aérien, on a monté des applications de localisation de sites refuges, et bien sûr, utilisé les réseaux sociaux« , expliquait ainsi Gaël Musquet à nos confrères de Linfo.re en mars 2017.

Jean-Baptiste Kempf sacré par l’Ordre National du Mérite pour avoir créé VLC

L’autre personnalité sacrée par l’Ordre National du mérite, c’est Jean-Baptiste Kempf. C’est grâce à lui que VLC (VideoLAN) existe. En 2008, il fonde en effet l’association éponyme, où travaillent depuis une vingtaine de développeurs. VLC a été téléchargé plus de trois milliards de fois depuis son lancement et compterait entre 300 et 450 millions d’utilisateurs actifs. Outre VLC, Gaël Musquet est aussi le président d’OpenStreetMap France, alternative libre au service de cartographique Google Maps. Il travaille également sur l’application Vizr, qui permettra de retrouver une série ou un film juste en le filmant à l’aide d’un autre appareil – un peu à la manière de Shazam.

L’association VideoLAN est restée résolument libre, la faute, selon Jean-Baptiste Kempf, d’avoir su trouver un partenaire économique qui permette au projet de se trouver un modèle qui ne se fasse pas au détriment des utilisateurs. Un modèle qui n’implique pas, notamment, l’exploitation de leurs données personnelles. Ce dernier souligne, cité par nos confrères du Figaro : « C’est rare de voir des projets libres récompensés, et non pas seulement des grandes entreprises […] cela montre aussi qu’il est possible de réussir dans la technologie en défendant un autre modèle ». 

Cette récompense à deux chantres du logiciel Libre est-il un tournant ? En tout cas, il est frappant de constater que les fondateurs de grosses applications et services commerciaux représentent un contingent écrasant de personnalités récompensées, alors que les créateurs d’outils gratuits, pourtant utilisés par des millions de personnes, comme la suite LibreOffice ou 7-Zip restent souvent dans l’anonymat. Un comble alors que les administrations et collectivités territoriales ont un recours croissant pour ce genre de solutions.

Pensez-vous que le gouvernement devrait nommer davantage de personnalités du logiciel libre et open source ? Quels sont selon vous les développeurs qui mériteraient eux aussi cette récompense ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : VLC – 6 astuces à connaître absolument !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon va punir les vendeurs qui envoient des colis mal protégés

Amazon a envoyé un email d’avertissement aux vendeurs tiers utilisant sa plateforme pour les prévenir qu’ils risquent désormais une pénalité si leurs produits et colis ne sont pas suffisamment bien protéger. L’objectif premier est d’éviter les accidents et un ralentissement de…

Gilets Jaunes : carte des blocages en temps réel mardi 11 décembre 2018

Le mouvement des Gilets Jaunes continue ce mardi 11 décembre 2018 avec toujours des blocages sur les routes de France. Les manifestants appellent à de nouveaux blocages cette semaine, malgré les annonces d’Emmanuel Macron. Pour vous aider à éviter les barrages filtrants, utilisez la…