Orange dévoile une enceinte connectée à 49 € compatible avec Djingo et Alexa

 

Orange a profité de son Show Hello mercredi 12 décembre 2018 pour présenter une nouvelle enceinte connectée Djingo. Celle-ci, créée en partenariat avec Deutsche Telekom, est à la fois compatible avec l’assistant vocal maison, Djingo, mais aussi Alexa d’Amazon. Elle sera disponible au printemps 2019 à 49 € pour les clients de l’opérateur. 

enceinte djingo

Orange a présenté une nouvelle enceinte connectée baptisée Djingo Speaker, du nom de l’assistant vocal maison de l’opérateur. Mais outre l’assistant d’Orange, cette enceinte intègre également Amazon Alexa pour plus de souplesse dans son utilisation. Lors du Show Hello 2018, Orange a expliqué que cette enceinte permettrait de passer des appels téléphoniques en mode mains libres, interagir avec la TV d’Orange, ou encore contrôler votre maison connectée.

Orange lance une enceinte connectée Djingo

A en croire Stephane Richard, la présence d’Alexa aux côtés de Djingo est plus qu’une simple alternative. Orange et Amazon ont ainsi signé un partenariat pour intégrer leurs intelligences artificielles. En outre, cette enceinte a également été développée avec un autre opérateur européen, l’Allemand Deutsche Telekom, qui propose exactement la même formule à ses clients, là encore avec un assistant maison « Hello Magenta » et une intégration avec Amazon. Orange ne donne pas plus de détails sur sa fiche technique, ni même – et cela nous semble très surprenant pour une enceinte connectée – sur sa qualité audio.

Lire aussi : Orange dévoile Djingo, le Google Home made in France

L’opérateur préfère souligner les services qui seront directement accessibles via l’enceinte, tout en glissant qu’ils ne le seront pas tous lors de sa sortie prévue au printemps 2019 dans toutes les boutiques Orange : « à l’avenir, la gamme de service du quotidien de Djingo s’enrichira de partenariats noués avec OUI.sncf, Deezer, Radio France ou Météo France ». L’opérateur semble surtout présenter cet objet comme l’écrin de son assistant Djingo, qui, souligne-t-il « sera aussi embarqué dans d’autres équipements d’Orange, notamment la télécommande du décodeur TV via une simple mise à jour logicielle ».

L’enceinte connectée sera proposée au prix de 49 € aux clients Orange – un prix extrêmement proche de celui des enceintes Amazon Echo Dot 3ème génération. Orange ne dit rien quant aux non-clients qui souhaiteraient se procurer l’enceinte. Contrairement à Deutsche Telekom qui proposera l’enceinte au grand public allemand pour la modique somme de 149,99 €. Pensez-vous que cette enceinte connectée a des chances de trouver son public ? Partagez votre avis dans les commentaires.

https://www.youtube.com/watch?v=s8JD0-WGz6E&feature=youtu.be

https://www.youtube.com/watch?v=sh-UErvWCC4&feature=youtu.be



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon alexa prédire voulez
Amazon Echo : Alexa peut désormais prédire ce que vous allez lui demander

Amazon continue inlassablement d’améliorer Alexa, l’assistant vocal intégré aux enceintes Echo. Désormais, l’assistant intelligent est capable de prédire les souhaits de ses utilisateurs sur base des questions posées. Concrètement, l’intelligence artificielle cherche à deviner ce que vous pensez en utilisant…

amazon alexa impression
Alexa peut maintenant imprimer ce que vous voulez sur demande

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se dote d’une nouvelle fonctionnalité plutôt pratique. Grâce à un partenariat avec les principaux constructeurs d’imprimantes comme Canon ou HP, Alexa peut désormais détecter votre machine et lancer une impression via une commande vocale.  Alexa, l’assistant…

amazon alexa faille
Amazon Alexa : une faille critique permet d’accéder à vos données personnelles

Amazon Alexa, l’assistant vocal du géant du e-commerce, est victime d’une faille de sécurité critique. D’après les chercheurs en sécurité informatique de CheckPoint Research, cette vulnérabilité permettrait à un pirate d’accéder à l’historique des échanges vocaux ainsi qu’aux données personnelles…