Netflix : les films seront disponibles 15 mois après leur sortie en salle en France, c’est officiel

 

C’est fait, c’est signé : les films seront disponibles sur Netflix 15 mois après leur sortie en France. En contrepartie, la plateforme s’est engagée à financer le cinéma français à hauteur de 40 millions d’euros sur toute l’année 2022. Cet accord s’étend sur les trois prochaines années, durant lesquelles la plateforme de streaming devra investir au moins 30 millions d’euros par an. Une étape décisive pour la modernisation de l’industrie hexagonale.

netflix bouton telecommande
Crédits : Pixabay

C’est un jour historique pour le cinéma français. Ce sont pas moins de 40 millions d’euros que va recevoir l’industrie de la part de Netflix au cours de l’année 2022. Ce fut un travail de longue haleine pour le Bureau de Liaison des Industries Cinématographiques (BLIC), le Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma (BLOC) et la Société civile des Auteurs Réalisateurs Producteurs (ARP), dont la première étape de l’accord a été passée en décembre dernier.

Bien entendu, Netflix y trouve son compte. 2 mois de gagnés sur la chronologie des médias, faisant ainsi passer son délai légal de diffusion de 17 à 15 mois. Qui plus est, le géant du streaming obtient une exclusivité de 7 mois sur les films financés sur sa plateforme. En échange, le site de streaming devra réserver 4 % de son chiffre d’affaires annuel en France au cinéma hexagonal.

Sur le même sujet : Netflix dévoile la liste des 88 films originaux qui sortiront en 2022

Netflix devient un acteur majeur du cinéma français

Cet accord se décline donc en 3 axes que Netflix se devra de respecter. Premièrement, ce dernier s’engage à investir un minimum de 30 millions d’euros par an dans « la création cinématographique d’expression originale française ». Deuxièmement, cette somme devra être accordée a minima à 17 % aux œuvres ayant un budget inférieur ou égal à 4 millions d’euros. Enfin, au moins 10 films devront être financés chaque année par Netflix.

« Netflix et les organisations du cinéma français se félicitent des discussions fructueuses qui ont été menées ces derniers mois et qui bénéficieront à la création cinématographique, dans toute sa diversité », ont déclaré la plateforme de streaming et les autres organisations signataires. En outre, Netflix prévoit déjà de revoir à la hausse ses financements, dans l’objectif d’obtenir un délai de 12 mois pour la diffusion. Ce qui restera encore bien plus que Canal+, largement avantagé par la nouvelle chronologie des médias avec une fenêtre de 6 mois.

Source : Communiqué



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !