La nouvelle chronologie dévoilée, qui sortira les films le plus vite entre Netflix et Canal+ ?

 

La chronologie des médias va être totalement bouleversée par le gouvernement. Les nouveaux délais viennent d’être dévoilés, et c’est Canal+ qui proposera les films le plus rapidement, loin devant Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video.

Netflix
Crédit : Unsplash

La chronologie des médias française a fait couler beaucoup d’encre à travers le monde. Pour rappel, ce dispositif rythme l’ordre dans lequel les différentes plateformes de streaming peuvent proposer des films après leur sortie en salle. Pour rappel, jusqu’à présent, il fallait attendre 36 mois après la sortie d’un film au cinéma avant de pouvoir le retrouver sur des plateformes telles que Netflix ou Disney+.

En France, les derniers films de Marvel tels que Les Éternels ou Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux ne sont pas disponibles sur Disney+, alors qu’ils ont pourtant été ajoutés sur la plateforme seulement deux mois après leur sortie dans d’autres pays. Le gouvernement s’est enfin décidé à revoir cette chronologie des médias, et le nouveau rythme auquel les films peuvent être proposés par les différents acteurs du marché a été dévoilé.

Canal+ est le grand gagnant de la nouvelle chronologie des médias

Nos confrères de l’Opinion ont dévoilé la nouvelle chronologie des médias avant sa signature officielle aujourd’hui. Roselyne Bachelot, l’actuelle ministre de la Culture, aurait entamé des négociations avec tous les partenaires pour la mise en place cette nouvelle chronologie des médias, avec comme date butoir le 10 février 2022. On vous laisse découvrir le nouveau rythme de sortie adopté par le gouvernement :

  • Canal+ : 6 mois après la sortie en salle
  • Netflix : 15 mois après la sortie en salle
  • Disney+ et Amazon Prime Video : 17 mois après la sortie en salle
  • Chaînes de télévision (TF1, France 2, Arte…) : 22 mois après diffusion au cinéma (exclusivité de la diffusion jusqu’au 36e mois puis « périodes de co-exclusivité » avec les plateformes où le consommateur aura le choix entre plateforme ou chaîne gratuite)

Comme vous pouvez le voir, c’est Canal+ qui sort grand gagnant de cette nouvelle chronologie des médias, puisqu’il pourra proposer les films seulement 6 mois après leur sortie en salle sur ses chaînes privées. Cette victoire n’est pas vraiment une surprise, puisque nous avions pu voir en décembre dernier que la chaîne cryptée avait accepté d’investir plus d’argent (190 millions d’euros par an) dans le cinéma à condition d’obtenir une meilleure exposition que les plateformes de SVOD comme Netflix ou Disney+.

canal+ accord
Crédits : Canal+

Il faut en plus ajouter à cette somme les montants payés par les chaînes gratuites du groupe Canal et un contentieux d'une valeur de 30 millions d'euros à payer sur les trois ans, ce qui porte la facture à environ 200 millions d'euros par an, sans compter les investissements de StudioCanal.

À lire également : Canal+ augmente encore ses prix à la rentrée, voici les nouvelles formules

Netflix l’emporte sur Disney+ et Prime Video

Comme vous avez aussi pu le voir ci-dessus, les films pourront être proposés seulement 15 mois après leur sortie en salle sur Netflix, contre 17 mois pour Disney+ et Prime Video. Pour obtenir ce délai réduit, Netflix s’est engagé à investir entre 20 et 30 millions d’euros par an dans le cinéma français, en produisant notamment de petits films avec des budgets de 3 à 4 millions d’euros.

On est donc toujours bien loin du rythme de sortie imposé dans d’autres pays, dont notamment les 2 mois qu’il faut à Disney pour proposer ses films sur sa plateforme de sVOD Disney+. Néanmoins, bien que les délais demeurent assez longs, ceux-ci ont tout de même été divisés par deux par rapport à l’ancienne chronologie des médias. Pour l’instant, des plateformes comme Disney+ et Netflix seront donc toujours contraintes de proposer un catalogue très différent en France, puisque les films les plus récents ne seront toujours pas proposés la première année après leur sortie en salles.

De leur côté, les chaînes de télévision sont à la traine. En effet, celles-ci ne pourront proposer des films qu’à partir du 22e mois après leur diffusion en salle. Pour cela, elles devront signer des accords avec les plateformes pour les proposer en co-exclusivité jusqu’au 36e mois. Pour l’instant, on ne sait pas si la nouvelle chronologie des médias va apporter des changements à la période de sortie des films en VOD et en DVD, actuellement ajustée de 3 à 4 mois après la fin de la diffusion du film au cinéma à 45 jours. Nous devrions en savoir plus à ce sujet très rapidement.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !