Netflix est accusé d’avoir menti sur son nombre d’abonnés par ses propres investisseurs

 

Des investisseurs viennent de porter plainte contre Netflix. Ces actionnaires estiment le géant du streaming a menti sur son nombre d'abonnés réel pendant plusieurs mois. Ils assurent que ces mensonges sont responsables de l'effondrement de l'action en bourse. 

netflix illustration dossier
Crédits : Unsplash

Fin avril 2022, Netflix a annoncé la perte de 200 000 abonnés dans le monde. Face à la rude concurrence  menée par Disney+ et consorts, le géant du streaming n'est pas parvenu à atteindre ses résultats. Le service de VOD a notamment pointé du doigt le partage de comptes, qui serait responsable de la forte hausse de ses prix.

L'action boursière de Netflix s'est écroulée suite à l'annonce. La valeur de l'action NFLX a rapidement perdu 40% dans la foulée de la présentation des résultats. 40 milliards de dollars de valorisation ont disparu en l'espace de quelques jours. Les analystes ont revu leurs projections pour les années à venir à la baisse.

Des actionnaires portent plainte contre Netflix après l'effondrement de l'action

L'effondrement de l'action Netflix a durement touché les investisseurs, notamment ceux dont le portefeuille repose en grande partie sur les performances du service de streaming. Dans un communiqué de presse publié mardi 3 mai 2022, certains des actionnaires accusent Netflix d'avoir sciemment caché le nombre réel d'abonnés.

Les investisseurs estiment que Netflix a fait des déclarations « fausses et/ou trompeuses » tout en cachant certaines informations essentiels concernant la santé financière du groupe. Pour les actionnaires, la firme de streaming a omis d'admettre que “la croissance des acquisitions d’abonnés ralentissait, à cause, entre autres, du partage des comptes entre plusieurs clients et de la concurrence accrue d’autres services de streaming” et ce, depuis plusieurs mois.

Sur le même thème : Netflix annule une nouvelle vague de séries à cause de sa perte massive d’abonnés

La loi américaine oblige pourtant Netflix à communiquer des informations fiables à ses investisseurs. Cette obligation vise à permettre aux actionnaires de prendre des décisions éclairées en matière d'investissement. Estimant que le groupe a enfreint la loi, les actionnaires ont déposé une plainte devant les tribunaux américains.
Les plaignants justifient notamment leur plainte par des déclarations de Netflix datant de janvier 2022. Le service avouait alors avoir surestimé le nombre de clients gagnés au quatrième trimestre 2021. Netflix précisait que seuls 8,3 millions ont été ajoutés au lieu des 8,5 millions attendus. Pour les actionnaires, les dirigeants de Netflix ont voulu calmer le jeu en cachant la réduction de son parc d'abonnés.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !