MiUi : les smartphones Xiaomi comportent des failles majeures de sécurité

 

La surcouche Android de Xiaomi, MiUi comporterait plusieurs failles de sécurité majeures pouvant compromettre la confidentialité des données stockées sur les smartphones. C'est ce que révèlent aujourd'hui les chercheurs en sécurité de eScan Antivirus.

miui xiaomi failles sécurité

Le géant chinois Xiaomi compte parmi les 5 principaux constructeurs de smartphones Android dans le monde entier. La firme détient plus de 6% de parts du marché, et des millions de personnes lui font confiance et utilisent ses appareils mobiles.

Aujourd'hui, toutefois, les chercheurs en sécurité de eScan Antivirus révèlent une découverte inquiétante. Selon eux, la surcouche Android de Xiaomi, MiUi, comporte plusieurs failles de sécurité majeures. Ces vulnérabilités pourraient fortement compromettre la confidentialité des utilisateurs.

L'une de ces failles concerne l'application Mi Mover, permettant de transférer des données d'un smartphone Android quelconque vers un smartphone Xiaomi. D'ordinaire, l'application exige un mot de passe avant de procéder au transfert. Toutefois, selon les chercheurs, Mi Mover ne demande aucun mot de passe lorsque les données sont transférées d'un Xiaomi Mi Max 2 vers un Xiaomi Redmi 4A.

MiUi : au moins deux failles permettent d'accéder aux données des smartphones Xiaomi

Par conséquent, si une personne mal intentionnée parvient à s'emparer ne serait-ce que brièvement d'un Xiaomi Mi Max 2 déverrouillée, elle sera en mesure de cloner l'intégralité du système et des données de l'utilisateur sans aucune difficulté.

La seconde faille majeure concerne ironiquement les applications de sécurité. D'ordinaire, si une personne tente d'utiliser ce type d'application pour effacer les données d'un smartphone Android, l'appareil demande le mot de passe de l'administrateur pour s'assurer qu'il s'agit bien du propriétaire du smartphone.

Toutefois, lorsque les chercheurs ont testé la sécurité du Xiaomi Mi Max 2 en tentant d'effacer l'application Cerberus, aucun mot de passe n'a été demandé. Là encore, cette anomalie pourrait s'avérer très problématique.

Xiaomi a pris connaissance de ce rapport, mais nie totalement ces allégations. La firme assure qu'elle prend toutes les mesures nécessaires pour que ses appareils et services soient totalement sécurisés. La firme rappelle également aux utilisateurs de bien utiliser un code PIN, un motif de verrouillage, ou le capteur d'empreintes digitales pour éviter tout risque qu'une personne malveillante accède au contenu de leur smartphone.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Capture
Le Xiaomi Mi 11 Pro pourrait être équipé d’un zoom numérique x120

Xiaomi devrait prochainement présenter son Mi 11 Pro, version sous stéroïdes de son récent Mi 11. Si le smartphone reste encore mystérieux, une fuite nous indique aujourd’hui qu’il pourrait être équipé d’un zoom numérique x120. Il n’est pas attendu avant…

xiaomi donald trump liste noire
Xiaomi est placé sur liste noire par les États-Unis

Xiaomi vient d’être placé sur liste par Donald Trump et son administration. Washington accuse en effet 11 entreprises, dont Xiaomi, de collaborer activement avec l’armée de la République populaire de Chine. Les firmes sur liste noire ne pourront plus recevoir…

Xiaomi
Xiaomi : un immense smartphone pliable repéré dans la nature

C’est un smartphone étrange qui a été repéré dans le métro de Shenzhen (Chine). Ce terminal, que nous pouvons admirer dans une photo volée, est signé Xiaomi et a la particularité d’être pliable. Avons-nous là un prototype d’un futur produit…