Pourquoi miner du Bitcoin est désormais beaucoup plus facile

 

Le minage de Bitcoin (BTC) est récemment devenu beaucoup plus facile. Depuis l'exode des fermes de minage en dehors de Chine, la blockchain a enregistré la plus importante baisse de la difficulté à miner du BTC depuis 2009. Cet effondrement est lié à la capacité de minage du réseau. Explications. 

bitcoin jay-z dorsey
Crédits : Pixabay

Pour miner du Bitcoin, les mineurs s'appuient sur de puissants ordinateurs de calcul. Ces ordinateurs sont chargés de réaliser des calculs mathématiques complexes afin de maintenir le réseau et de sécuriser tous les échanges et transferts. Ce procédé s'appelle la preuve de travail (proof of work).

Lors de la création du Bitcoin, Satoshi Nakamoto, le mystérieux concepteur de la devise, a mis en place des restrictions visant à s'assurer que chaque bloc de la blockchain (ou chaîne de blocs) sera miné dans un intervalle de temps régulier. Afin de garder un rythme de minage stable, le réseau Bitcoin met à jour son niveau de difficulté tous les 2 016 blocs en fonction de la puissance des infrastructures de minage. De facto, la difficulté est directement liée à la puissance du réseau.

La Chine est responsable de la baisse de la difficulté à miner du Bitcoin

Quand la puissance de minage s'effondre, la difficulté à miner du Bitcoin suit le même chemin. Suite aux difficultés rencontrées par les mineurs chinois (qui représentent 65% des fermes de minage au monde), la puissance du réseau (hashrate) s'est récemment effondrée de 54 %.

Les autorités chinoises ont en effet sévi contre les fermes de minage sur son territoire, prétextant des préoccupations écologiques. Pékin a interdit les fermes province par province avant de partir à la chasse aux mineurs récalcitrants. Des dizaines de fermes ont été fermées de force par la Chine.

Ce tour de vis a conduit à un effondrement de la difficulté à miner de la cryptomonnaie. Á la hauteur du bloc 689 472, la difficulté de minage a plongé d’environ 27,94%, montre CoinWarz. C'est la plus forte baisse depuis la création du Bitcoin en 2009.

Devenus indésirables en Chine, les mineurs ont migré vers d'autres contrées. Plusieurs pools de minage se sont déjà installés au Kazakhstan. D'autres se tournent vers le Canada, où de nombreux barrages hydroélectriques sont disponibles. Enfin, d'autres mineurs se tournent plutôt vers l'État du Texas aux Etats-Unis. L'État permet d'accéder facilement à de l'énergie renouvelable grâce à des éoliennes et de nombreux élus texans se sont affichés en faveur des cryptomonnaies.

Source: CoinWarz



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !