Minecraft : des pirates coupent Internet dans tout Andorre pendant un tournoi pour remporter les 100 000 dollars

 

Alors qu’un tournoi Minecraft a lieu en ce moment même, toute la Principauté d’Andorre a été privée d’Internet. Le rapport ? Plusieurs participants sont originaires du petit pays, et les soupçons se portent sur des pirates qui auraient souhaité les éjecter du jeu. Le problème a depuis été résolu, mais les joueurs andorrans ont été éliminés.

Minecraft
Minecraft. Crédits : Mojang

Depuis ce mercredi 19 janvier, Twitch héberge un tournoi Minecraft baptisé SquidCraft. Comme son nom l’indique, il s’agit de reprendre les désormais célèbres épreuves éliminatoires de Squid Game au sein du jeu bac à sable. L’événement est l’un des plus populaires sur la plateforme en attirant plus d’un million de spectateurs, profitant autant de l’immense succès de la série que du jeu en lui-même. Cependant, ce dernier a été perturbé dès le deuxième jour de diffusion.

En effet, au moins huit joueurs ont été disqualifiés pour cause de déconnexion des serveurs. Déjà très suspicieux, le phénomène l’est d’autant plus quand on remarque que ces participants habitent tous à Andorre. Le 21 janvier, Andorra Telecom, le seul FAI du pays, annonce sur Twitter avoir été victime de multiples attaques DDoS. La principauté entière a été privée d’Internet pendant plusieurs heures.

Un tournoi Minecraft cause une coupure Internet dans tout Andorre

Naturellement, les bruits de couloir ont commencé à pointer du doigt la coïncidence, qui n’en est sûrement pas une. En effet, le vainqueur du tournoi remportera un prix de 100 000 dollars (88 000 euros). Or, sur les 150 participants, un nombre significatif habite à Andorre. Il est donc tout à fait plausible que l’attaque subie par Andorra Telecom ait eu pour but d’exclure ces derniers, augmentant ainsi les chances de remporter la somme.

Sur le même sujet : Minecraft débarquera enfin sur le Xbox Game Pass pour PC le 2 novembre

Si le FAI est parvenu à rapidement rétablir la connexion du pays, les joueurs, eux, ont été définitivement éliminés du tournoi. Pour l’heure, rien ne dit qu’ils obtiendront compensation, ou que l’origine de l’attaque sera retracée. Ce n’est en tout cas pas la première fois que Minecraft est utilisé par des pirates. L’année dernière, le jeu avait servi de plateforme pour diffuser en masse un malware sur les smartphones Android.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !