Microsoft Team devient la cible favorite des campagnes de phishing

 

D'après les études de nombreux cabinets spécialisés en sécurité informatique, Microsoft Teams est devenu l'une des cibles favorites des campagnes de phishing. En effet, les pirates profitent de la confiance aveugle qu'accordent les salariés à la plateforme, principalement utilisée dans un cadre professionnel.

microsoft teams phishing
Crédits : Microsoft

Avec la démocratisation du télétravail, les campagnes de phishing se sont multipliées sur la toile. Les pirates font d'ailleurs preuve d'ingéniosité en variant les cibles et les sites/services détournés. Par exemple, ces escrocs visent de plus en plus les utilisateurs de services publiques comme la CAF ou la Gendarmerie nationale. Les logiciels et réseaux à vocation professionnelle sont également dans la ligne de mire des arnaqueurs. Nous avons appris récemment que les campagnes de phishing ont explosé sur LinkedIn notamment.

Microsoft Teams, le remplaçant de Skype, n'échappe pas à la règle malheureusement. Avec 270 millions d'utilisateurs actifs, il faut dire que le logiciel de la firme de Redmond est une cible de choix pour les tentatives d'hameçonnage. D'après de nombreuses sociétés spécialisées en sécurité informatique, les cyberattaquants ont redoublé d'efforts pour cibler les utilisateurs de Microsoft Teams et Slack. 

À lire également : Powerpoint – des pirates utilisent le logiciel de Microsoft pour diffuser des malwares

Les utilisateurs sont moins vigilants sur Microsoft Teams

Pourquoi ces services là ? Car la plupart des employés supposent qu'ils parlent à leur patron ou leur collègue lorsqu'ils reçoivent un message sur ces plateformes. En d'autres termes, leur vigilance est moindre que sur leur boite mail personnelle. “Ce qui est effrayant, c'est que nous faisons implicitement confiance à ces programmes, contrairement à nos boites aux lettres électroniques, où nous avons appris à nous méfier des messages dont nous ne reconnaissons pas l'adresse de l'expéditeur”, explique Armen Najarian, responsable au sein de Outseer, société spécialisée dans les technologies anti-fraude.

Par ailleurs et d'après la plateforme de messagerie sécurisée Avanan, des milliers d'attaques impliquant des malwares déposés dans des conversations Teams ont été détecté en janvier 2022. En joignant des maliciels dans les chats de Microsoft Teams, “les pirates ont trouvé un nouveau moyen de cibler facilement des millions d'utilisateurs”, précisent les experts d'Avanan. La plupart du temps, les pirates glissent un cheval de Troie dans de faux messages adressés aux salariés sur Teams. Evidemment, ces trojans contiennent des malwares utilisés pour voler des données sensibles comme des identifiants ou autres. 

En outre, ils peuvent accéder à “toutes sortes d'endroits dans l'entreprise auxquels ils ne pourraient pas accéder autrement sans compromettre le réseau”. Pour les chercheurs, ce phénomène continuera de s'amplifier tant que les entreprises continueront de d'échanger et de s'organiser via des services en ligne. Autant dire qu'un retour à une organisation traditionnelle n'est pas pour de suite…

Source : VenturaBeat



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !