Microsoft Defender : un bug impacte sérieusement les performances des CPU Intel, AMD n’est pas touché

Il y a quelque temps, Microsoft Defender a été pointé du doigt pour son impact négatif sur les performances des PC sur lesquels il est installé. Après une nouvelle enquête en profondeur, TechPowerUp révèle qu’un bug est à l’origine de ce phénomène et que seuls les processeurs Intel sont concernés. Aucun correctif n’est prévu pour le moment, mais une solution temporaire est disponible.

microsoft defender
Crédit : Microsoft

Ces derniers mois, Microsoft Defender est au cœur d’une petite polémique. Après avoir été sacré meilleur antivirus sur Windows 10 par le site AV-Comparatives, ce dernier fait machine arrière quelque temps après en accusant le logiciel d’impacter considérablement les performances des PC. Il serait même l’un des pires du marché dans cette catégorie. Une bien mauvaise publicité pour l’antivirus, pourtant largement apprécié par les utilisateurs.

Nos confrères de TechPowerUp ont alors décidé de mettre les choses au clair. En passant Microsoft Defender au microscope (ou plutôt, au benchmark), ceux-ci ont bien détecté une forte baisse de performance lorsque l’antivirus est actif. Testé sur le processeur Intel Comet Lake-S Core i9-10850K, le benchmark affiche une chute de 6 % des performances, un chiffre particulièrement élevé pour un CPU de cette trempe.

Sur le même sujet — Windows 10 : attention, cette faille majeure dans Microsoft Defender permet d’installer des malwares incognito

Microsoft Defender fait chuter les performances des CPU Intel

Cette chute explique donc pourquoi l’antivirus obtient un score si bas dans les tests de AV-Comparatives, qui avaient à l’époque utilisé un processeur i3, soit bien moins puissant. Mais l’autre découverte cruciale des benchmarks de TechPowerUp est que cette baisse n’est constatée que sur les processeurs Intel. En effet, rien de la sorte n’a été détecté sur les modèles AMD.

Autrement dit, tout porte à croire que cette affaire est la conséquence d’un bug inconnu au sein de Microsoft Defender. L’antivirus a fait l’objet de failles considérables mettant à mal la sécurité des PC, l’éventualité d’un bug impactant les performances n’a donc rien de farfelu. Pour l’heure, la firme de Redmond n’a pas encore communiqué sur un éventuel correctif. En attendant, TechPowerUp propose sa propre solution temporaire permettant de contourner le problème.

Source : TechPowerUp



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !