Microsoft : 44 millions d’utilisateurs continuent à se servir de leurs mots de passe piratés

Microsoft révèle que plus de 40 de millions d’utilisateurs n’hésitent pas à réutiliser leurs identifiants et mots de passe, alors que même que ceux-ci ont été piratés et circulent librement sur Internet.

Mot de passe

Entre janvier et mars 2019, Microsoft a mené une importante investigation auprès de ses utilisateurs. Pour cela, l’entreprise a fait appel à une énorme base de données, laquelle contient pas moins de 3 milliards de mots de passe. Ces mots de passe proviennent de sources multiples et ont tous la même particularité : ils ont fuité et sont facilement disponibles sur la Toile. Microsoft a alors comparé cette base avec les informations des comptes de ses utilisateurs. Et le résultat n’augure rien de bon quant à la sécurité des données.

Microsoft demande à ses utilisateurs de réinitialiser leur mot de passe

Au final, il en ressort que, qu’ils aient été ou non avertis du piratage de leurs données, 44 millions d’utilisateurs utilisent toujours les mêmes identifiants et mots de passe sur différents comptes. Ce chiffre inclut tout type de service Microsoft, que ce soit celui que l’on utilise pour se connecter à Windows, à la Xbox One, aux services en ligne de l’entreprise, mais également celui des utilisateurs d’Azure Active Directory.

En 2018, une étude réalisée sur 28,8 millions de comptes expliquait que la réutilisation de mots de passe ou de superficielles modifications du mot de passe d’origine était très fréquente : on la trouvait chez 52% des utilisateurs. Cette même étude démontrait que dans 30% des cas de mots de passe modifiés ou de tous les mots de passe réutilisés, moins de 10 tentatives permettaient à un hacker de pirater un compte. La même année, une autre étude montrait que 59% des internautes utilisaient systématiquement le même mot de passe pour l’ensemble de leurs comptes.

Microsoft a cependant pris les devants : « pour les informations d’identification qui ont fait l’objet d’une fuite et pour lesquelles nous avons trouvé une correspondance, nous imposons une réinitialisation du mot de passe. Aucune action supplémentaire n’est requise du côté du consommateur ».

Lire aussi : comment mieux choisir ses mots de passe

Source : ZDNet



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Votre smartphone peut prendre feu à cause de ce simple malware !

Les chercheurs en sécurité de Tencent ont découvert qu’il était possible de mettre le feu, à distance, à un smartphone. Ils ont pour cela conçu un malware, BadPower, qui s’attaque aux chargeurs rapides – qui servent alors de fusible d’allumage……

Fraude à la carte bancaire : le skimming débarque sur le web

La fraude à la carte bancaire évolue. Selon nos confrères du site Ubergizmo, des hackers ont trouvé le moyen d’adapter le skimming, cette technique qui consiste à pirater une carte bleue une fois insérée dans un DAB, pour le web….

Zoom va chiffrer de bout en bout les visioconférences gratuites

Zoom change d’avis ! Finalement, le service d’appels vidéo va chiffrer de bout en bout les visioconférences de tous les utilisateurs, y compris celles des usagers gratuits. Dès le mois de juillet 2020, l’option sera accessible à tous les internautes en version…

Huawei : Boris Johnson voudrait bannir le constructeur du Royaume-Uni

Huawei pourrait se voir bouté hors d’Angleterre. En effet, Boris Johnson, le premier ministre britannique, envisagerait d’interdire la société chinoise de participer à la mise en place des réseaux 5G. La Grande Bretagne se rangerait ainsi du côté des Etats-Unis….