Même la Nintendo Game Boy peut miner des Bitcoins, la preuve en vidéo !

 

Un développeur indépendant a créé un système permettant de miner des bitcoins avec une Nintendo GameBoy. Un système qui demande un peu de matériel, un peu de temps pour créer le programme et surtout un peu de temps. Car la GameBoy offre une puissance de calcul ridicule qui rend le système amusant, mais pas du tout performant. Regardez le résultat en vidéo.

game boy minage bitcoin

Il y a une forte pénurie sur les composants électroniques. Elle touche de nombreuses familles de produits : console de jeu vidéo, carte graphique, smartphone, télévision, etc. Cela entraine une dégradation de la disponibilité des produits bien entendu. Et le blocage du canal de Suez va, bien évidemment, aggraver la situation. Les nouvelles cartes graphiques de Nvidia et AMD sont doublement victimes. Il y a d’une part le manque de stock. Et il y a d’autre part l’engouement pour le minage des cryptomonnaies.

Lire aussi – Tenet de Christopher Nolan porté sur… une Game Boy Advance

Cette activité a le vent en poupe. L’augmentation de la valeur d’une cryptomonnaie rend le minage particulièrement attractif, et ce malgré de forts coûts énergétiques. Existe-t-il des solutions alternatives pour miner des cryptomonnaies ? Oui. Sont-elles rentables, efficaces, viables ? Pas toutes. Nous en voulons pour preuve cette expérience réalisée avec une Game Boy originelle (oui, la vieille console portable de Nintendo sortie en 1989). Vous pouvez retrouver l’ensemble de la vidéo en fin de cet article.

La Game Boy peut miner, mais c'est très, très lent

Durant cette vidéo, qui dure un peu moins de 10 minutes, vous y découvrez tout ce qu’il faut pour transformer une Game Boy en usine à miner les cryptomonnaies, ici des Bitcoins. Le réalisateur de cette vidéo a eu besoin d’un Raspberry Pi Pico pour faire le lien entre la Game Boy et le PC (lequel fait le lien avec les nœuds de Bitcoins. Il a également dû créer un câble spécifique pour faire transiter les données de la Game Boy au PC, ainsi que d’une cartouche vierge pour y flasher le programme de minage (lequel est finalement assez simple).

Une fois l’ensemble du système monté, le développeur allume la console et… elle commence à miner des Bitcoins. Bien sûr, compte tenu de la taille des données, la cadence du processeur et la vitesse de transmission des informations, la Game Boy va moins vite qu’une GeForce ou qu’une Radeon pour miner. Beaucoup, beaucoup (beaucoup?) moins vite. Selon les calculs du développeur, il faudrait plusieurs millions de milliards d'années pour miner… 1 Bitcoin (ou plusieurs quadrillons américains, qui correspondent à nos billiards). D’ici là, même le soleil sera mort (son espérance de vie étant de 5,5 milliards d’années).



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !