Mate X : Huawei imagine un futur smartphone pliant qui ressemble au Galaxy Fold

 

Huawei a déposé un brevet qui détaille le design d’un potentiel futur smartphone pliant. Ce design reprendrait celui du Galaxy Fold de Samsung, avec un écran principal de grande taille qui se plie vers l’intérieur et un affichage externe pour un usage plus proche d’un smartphone. Mais il y a une subtilité.

huawei smartphone pliant brevet fold

Huawei et Samsung ont été les deux premières marques majeures à présenter un smartphone pliant (nous mettons volontairement Royole et son FlexPai de côté). Vous connaissez le nom des deux premiers produits, lesquels ont défrayé la chronique durant toute l’année 2019 : Mate X et Galaxy Fold, respectivement. Ils ont récemment été rejoints par deux autres modèles : le Mate Xs, successeur du Mate X et gouffre financier, et le Galaxy Z Flip, un concurrent du Motorola Razr.

Lire aussi : Galaxy Fold 2 : découvrez le design du prochain smartphone pliable de Samsung

Au départ, la stratégie de Huawei et Samsung était très similaire pour ce qui est de l’usage, mais radicalement opposé pour ce qui est du design. Les deux marques ont choisi de créer un smartphone transformable en tablette (ou inversement) grâce à un écran flexible articulé par une charnière. Là s’arrêtent les ressemblances. Car le Mate X se plie vers l’extérieur, son écran s’enroulant autour du smartphone. Et le Galaxy Fold se plie version l’intérieur, nécessitant l’intégration d’un écran secondaire quand le téléphone est plié.

Un écran qui se plie, mais pas que…

Avec leur second modèle pliant, les deux marques ont confirmé leur stratégie respective. Mais Huawei pourrait à l’avenir se réorienter et opter pour la solution de Samsung. C’est ce que révèle un brevet déposé par Huawei en juillet 2019 et validé le 28 avril 2020 par l’organisme chinois en charge de la gestion de la propriété intellectuelle. Ce brevet détaille le design d’un appareil dont l’ergonomie est très similaire à celle du Galaxy Fold, puisqu’il se plie vers l’intérieur et avec la présence d’un bloc photo à capteurs multiples à l’arrière.

Mais il y a une petite subtilité, empruntée à Xiaomi et son Mi MIX Alpha. La dalle flexible ne se contente pas de monopoliser l’intérieur du châssis. Sur la tranche de gauche (quand le téléphone est tenu horizontalement en mode tablette), l’écran s’incurve, recouvre la tranche et continue sur la partie externe pour s’arrêter à quelques millimètres du bloc photo. Ce ne sont donc pas deux écrans, mais un seul qui équipe ce concept. Voilà une bonne adaptation de l’idée de Samsung qui demandera sans doute beaucoup de travail à perfectionner pour éviter les mésaventures (techniques ou économiques) subies par tous les smartphones pliants. Rappelons que Huawei travaille également sur un smartphone coulissant avec écran qui se déploie.

Source : LetsGoDigital



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
harmonyos huawei beta smartphone
Huawei est capable de fabriquer un smartphone en seulement 27 secondes

Huawei est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes. Au cours des dernières années, le constructeur chinois a drastiquement réduit le temps nécessaire à la production d’un téléphone mobile. En 2015, il fallait en effet 10 minutes…

Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…