Mate 20, Pixel 3, OnePlus 6T : la note DxOMark de leur appareil photo vient de fuiter

La note DxOMark de l’appareil photo du Huawei Mate 20 Pro, du Google Pixel 3 et du OnePlus 6T vient d’apparaître sur la toile. Sans surprise, le Huawei P20 Pro, l’actuel leader du classement s’est finalement laissé distancer. Même son de cloche pour le Galaxy Note 9, qui se retrouve relégué à la 11ème place. Découvrez le classement complet.  

DxOMark

Le classement DxoMark, qui donne une note photo et vidéo à chacun des smartphones sur le marché, vient d’apparaître sur Sina Weibo, le réseau social chinois. On y aperçoit pour la première fois la note attribuée à certains flagship sortis récemment, comme les iPhone XS, ainsi qu’à des appareils qui n’ont pas encore été dévoilés, comme le Mate 20 Pro. On vous invite à prendre cette fuite avec des pincettes, la légitimité de l’image n’ayant pas encore pu être vérifiée.

Voici la note DxOMark de l’appareil photo du Huawei Mate 20 Pro, du Google Pixel 3 et du OnePlus 6T

En tête du classement DxoMark, qui devrait apparaître d’ici fin 2018, on trouve le Huawei Mate 20 Pro et son triple capteur photo disposé en carré. Le smartphone parvient à détrôner le P20 Pro, qui s’est imposé depuis mars 2018 comme le roi incontesté de la photographie grâce à un triple module signé Leica. Le P20 Pro reste malgré tout le deuxième meilleur photophone selon DxoMark.

Sans surprise, on trouve les Google Pixel et Pixel 3XL en 3ème position. Malgré son capteur photo unique, le smartphone marche sur les traces de son prédécesseur, le Pixel 2, qui s’était emparé de la première place DxoMark en fin 2017. Cette année encore, les Pixel devraient tirer leur épingle du jeu grâce à l’excellente optimisation logicielle développée par Google. En 4ème position, on trouve le Mate 20 standard, qui profite lui aussi d’un triple capteur dorsal suivi du Sony Xperia XZ2 Premium, dont la présence dans le classement n’est pas une surprise.

Viens ensuite l’iPhone XS Max, talonné par l’iPhone XS. Les deux smartphone de luxe d’Apple disposent d’un double capteur photo arrière amélioré par rapport à l’iPhone X. Les derniers nés de la marque californienne sont suivis par le Meizu 16 Plus, sorti en août 2018, et par le Honor V20, qui est attendu aux alentours de décembre 2018.

Bien plus bas dans le classement, on trouve le OnePlus 6T, qui gagne tout de même 3 points de plus par rapport au OnePlus 6. Aux dernières nouvelles, le OnePlus 6T ne devrait pas apporter d’énormes améliorations dans le domaine de la photographie. On remarquera l’absence étonnante du LG V40 ThinQ, qui devrait pourtant réaliser des prouesses grâce à un triple capteur photo arrière. On imagine que le smartphone n’a pas encore été testé au moment de la fuite. Que pensez-vous de ce classement ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Redmi K20 Pro : un haut de gamme à moins de 350 € ?

Redmi dévoilera une nouvelle gamme de smartphones le 28 mai prochain. Elle sera composée de deux modèles : un Redmi K20 standard, mais aussi un Remi K20 Pro. Ce sont les premiers smartphones de la marque à embarquer un processeur…

Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Realme 3 Pro officiel : une fiche technique canon pour 199 euros

Le lancement du Realme 3 Pro est désormais officiel en France. Le smartphone de l’ancienne filiale de Oppo débarque sur un segment où Xiaomi et Honor sont déjà bien installés, mais son rapport qualité-prix devrait en convaincre plus d’un de…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…