L’UE veut sécuriser Internet en copiant Starlink avec son propre réseau de satellites

 

Dans l'optique de sécuriser son réseau Internet et ses communications, l'UE envisage de lancer sa propre constellations de satellites d'ici 2024. Grâce à cette mesure, la Commission européenne veut se donner “les capacités de réagir de manière autonome aux menaces” comme les cyberattaques. 

satellites ue internet
Crédits : Pixabay

Depuis les débuts de Starlink, le projet d'Internet par satellites d'Elon Musk a toujours suscité des vagues d'inquiétudes de la part des autorités officielles de certains pays. En France et peu de temps avant le lancement de Starlink, des députés de la France Insoumise avaient appelé au vote d'un moratoire pour empêcher son arrivée dans l'Hexagone. En cause, la pollution lumineuse qui sera engendrée par les 45 000 satellites que compte envoyer en orbite basse Elon Musk pour fournir son service partout sur le globe.

De son côté, l'Union européenne ne veut pas laisser le champ libre à Starlink. En effet et comme le rapportent nos confrères du Figaro, la Commission européenne a présenté ce mardi 15 février 2022 à Strasbourg un nouveau règlement sur la connectivité sécurisée et la gestion du trafic spatial. L'objectif est clair : sécuriser le réseau Internet de l'UE et ses communications via le lancement d'une constellation de satellites. Les premiers appareils seraient lancés en 2024.

À lire également : L’Europe tremble devant la domination de SpaceX et sa fusée Falcon 9

Maintenir l'Internet européenne en cas de cyberattaques

Avec ce projet, l'Europe veut assurer son autonomie et se “donner les capacités de réagir de manière autonome aux menaces”. Mais surtout, le but est de pouvoir maintenir le réseau Internet européen en cas “de crash des infrastructures terrestres”, notamment après une cyberattaque massive. C'est en tout cas ce qu'a déclaré le chef de la diplomatie européenne Joseph Borrel.

D'après Thierry Breton, commissaire européenne au Marché intérieur, le coût de ce “Starlink” européen est estimé entre 5 et 6 milliards d'euros. Un tiers du budget sera financé par la Commission européenne, un tiers par le secteur privé tandis que la dernière partie sera avancée par les états membres de l'UE.

Bien entendu, ce lancement d'une constellation de satellites n'est qu'une des nombreuses idées émises dans le cadre de l'élaboration de  “boussole stratégique” de l'UE.  Il s'agit d'un projet qui vise à “identifier les menaces et les vulnérabilités, de recenser les capacités et les insuffisances et de tester les partenariats dans le domaine de la Défense”. En effet, Bruxelles souhaite également renforcer la surveillance de l'espace “depuis l'espace” avec cette armada de satellites. 

Source : Le Figaro



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !