Le Surface Duo se transforme en manette grâce au GamePass

 

Le Xbox GamePass a reçu une mise à jour qui devrait plaire aux utilisateurs de Surface Duo. Ils peuvent désormais utiliser l’écran inférieur de leur téléphone comme d'une manette. Une tentative de rendre séduisant aux yeux des gamers un terminal qui ne l’est pas.

Surface
Crédits : Panos Panay/Microsoft

Qu’est-ce que Microsoft va bien pouvoir faire de son Surface Duo ? Concept révolutionnaire lors de sa présentation, le terminal s’est montré dépassé lors de sa sortie il y a quelques mois. La firme de Redmond compte pourtant continuer à le mettre en avant et cette fois, elle tente de séduire les joueurs.

En effet, une nouvelle mise à jour du GamePass exploite au mieux le double écran. Désormais, les utilisateurs pourront utiliser les contrôles tactiles sur l’affichage du bas tout en profitant de leur jeu sur celui du haut. Une utilisation maligne qui rappelle un peu le format de l’auguste DS de Nintendo.

Le Surface Duo, un smartphone déjà dépassé

Pour rappel, le GamePass permet de jouer en tactile à plus de 50 jeux, comme Gears 5, Sea of Thieves ou encore Minecraft. Ils ne sont pas vraiment optimaux pour les jeux d’action, mais sont tout de même présents si vous avez oublié de prendre une manette, par exemple.

A lire aussi – Test Xbox Series X : une console taillée pour l’avenir, mais qui arrive trop tôt

A noter que seul le Surface Duo est pour le moment équipé de cette mise à jour. Le Samsung Galaxy Z Fold 2, qui dispose lui aussi d’un affichage similaire (via un écran pliable et non deux dalles) n’en bénéficie pas. C’est une exclusivité Surface pour le moment, ce qui peut se comprendre, Microsoft préférant mettre en avant son mobile.

Le Surface Duo a été présenté fin 2019 et a signé le grand retour de Microsoft dans le domaine du mobile (sur Android, cette fois). Il est finalement sorti fin 2020 aux Etats-Unis et début 2021 en France, mais entretemps, le terminal a eu le temps de vieillir et de se faire dépasser par la concurrence. Ainsi, on regrette un mobile qui tourne sous un vieillissant Snapdragon 855 et doté d’un APN très moyen de 11 mégapixels. On peut aussi pointer du doigt le double affichage mal utilisé et surtout pas au niveau de la concurrence. Bref, un terminal qui aurait été innovant… s’il avait été commercialisé de suite à un prix raisonnable. Toutefois, on salue le fait que Microsoft ne lâche pas son bébé et continue d’essayer de l’utiliser intelligemment.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !