Le Sénat approuve l’installation obligatoire de panneaux solaires sur les grands parkings avant 2026

 

La décision d’installer des panneaux solaires sur tous les grands parkings de France d’ici 2026 pourrait accélérer l’adoption des voitures électriques et stimuler la filière panneaux solaires française et européenne, toujours à la traîne derrière la Chine.

Une ombrière avec des panneaux solaires / Crédit : Unsplash

Le Sénat a adopté une loi qui, selon Agnès Pannier-Runacher, Ministre de la transition énergétique, va aider la France à accélérer la décarbonation de son économie. Concrètement, les centres commerciaux disposant d’aires de stationnement de plus de 80 emplacements seront obligés d’installer des panneaux photovoltaïques sur la moitié de leur surface.

Cette loi qui vise à faire rapidement croître le niveau de production d’énergie solaire dans l’Hexagone impose donc aux gérants de ces zones commerciales d’installer des ombrières équipées de panneaux solaires sur au moins la moitié de leur surface. Selon le gouvernement, ce type d’installation devrait permettre de produire autant d’énergie qu’une dizaine de réacteurs nucléaires, soit environ 11 Gigawatt. Le chiffre n’est pas négligeable, lorsque l’on se rappelle que la France compte 56 réacteurs en activité dans 18 centrales nucléaires.

Les grands parkings devront recouvrir la moitié de leur surface de panneaux solaires

Le Sénat a ratifié l’article 11 du projet de loi relatif à l’accélération des énergies renouvelables. La première version du texte était plus laxiste. Elle ne devait s'appliquer qu’aux très grands parkings de plus de 2500 mètres carrés. Estimant que cette règle aurait été trop facile à détourner, les sénateurs ont imposé une règle stricte de 80 places, au grand dam du gouvernement. Gare à ceux qui ne respecteront pas cette loi, puisqu’une amende de 50 € par emplacement et par mois est prévue pour les contrevenants.

Sur le même sujet — Ikea France vend des panneaux solaires sur son site, voici les prix

La loi entrera progressivement en vigueur à compter du 1er juillet 2023. Les plus gros parkings (plus de 400 places) devront installer des panneaux photovoltaïques sur la moitié de leur surface avant juillet 2026, tandis que les plus petits auront cinq ans pour se mettre en conformité. Tous les parkings ne sont cependant pas concernés par cette mesure. Afin de préserver les sites remarquables, les aires de stationnement environnantes auront l’interdiction d’installer des panneaux solaires. Les parkings de poids lourds sont eux aussi épargnés par cette disposition. En tout état de cause, la mise en place d’autant de panneaux solaires risque de prendre plus de temps que prévu. Comme le souligne le gouvernement, la filière panneaux solaires française et européenne est loin d’être bien en place. Des problèmes d’approvisionnement sont à prévoir. Le texte adopté par le Sénat doit repasser par l’Assemblée nationale avant son adoption finale.

Source : Public Sénat



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !