Le NFT du premier tweet de l’Histoire ne vaut plus que 29 euros

 

Le premier tweet de l’Histoire, l’un des premiers NFT à s’être vendu à prix d’or, ne vaut plus rien aujourd’hui. Alors que son propriétaire actuel l’avait acheté à l’époque pour 2,9 millions de dollars, ce dernier s’affiche aujourd’hui à seulement 31 dollars, soit 29 euros, sur OpenSea. Le krach des cryptomonnaies, couplé au désintérêt grandissant pour les NFT, a fait fondre la valeur du tweet en à peine à un an.

premier tweet

C’est sûrement l’un des retours de bâton les plus sévères de l’Histoire. 2021 : les NFT sont en plein boom auprès du grand public et font de plus en plus parler d’eux. Jack Dorsey, créateur de Twitter, décide alors de surfer sur la vague en mettant aux enchères le premier tweet de l’Histoire, écrit par ses soins. L’affaire est une réussite : le NFT se vend à 2,9 millions de dollars. Sina Estavi, son acheteur, pense alors que sa valeur va continuer à grimper en flèche.

Mais un an plus tard, c’est la douche froide. Alors que l’investisseur tente remettre en vente le tweet, les enchères peinent à décoller. Au moment de la publication, on ne lui propose que 280 dollars. Si la nouvelle en avait fait ricaner plus d’un, il était alors encore possible que les prix se remettent à grimper. Nos confrères de Numerama ont voulu en avoir le cœur net et la réponse est… non.

Le prix du premier tweet de l’Histoire continue de chuter

C’est même, en réalité, tout le contraire. Alors que Sina Estavi espérait toucher 48 millions de dollars avec cette vente, lui qui considère le tweet comme « une pièce de l’histoire de l’humanité », l’enchère la plus haute est, à l’heure où sont écrites ces lignes, d’environ 31 dollars, soit 29 euros. Pour une œuvre comparée à la Joconde par son propriétaire, c’est assez peu cher payé.

Sur le même sujet : Ces NFT d’œufs donnent le droit de publier n’importe quoi sur un compte Twitter

Des mauvaises affaires, le monde du NFT en a connu beaucoup depuis son explosion, parfois même par erreur. Mais rares sont celles ayant atteint cette ampleur. « Qui sait combien ce tweet vaudra dans 50 ans ? », s’était exclamé Sina Estavi au moment de l’achat. Il semblerait que l’on connaisse désormais la réponse.

Source : OpenSea



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !