Il vend son NFT par erreur pour presque rien alors qu’il vaut plus d’un million d’euros

 

Dino Dealer pensait faire une affaire en or grâce à son NFT d’un dessin de pierre. Selon ses prévisions, il pouvait même le revendre pour plus d’un million d’euros. Malheureusement pour lui, une petite erreur d’inattention l’a mené à vendre son bien pour seulement quelques centimes, tandis que l’acheteur s’est ensuite accaparé tous les profits.

nft pierre
Crédits : @dino_dealer via Twitter

En attendant que la bulle éclate, les NFT continuent leur bonhomme de chemin sur le web. Alors qu’Instagram vient d’annoncer l’arrivée prochaine de la technologie sur sa plateforme, c’est désormais chaque semaine que se vendent des œuvres pour des millions, voire des dizaines de millions d’euros. Par ailleurs, les adeptes n’hésitent pas à profiter de l’actualité pour maximiser leurs profits. C’est ainsi qu’un drapeau de l’Ukraine a été acheté pour 6 millions d’euros au début du mois. On vous laissera juger la pertinence d’une telle transaction.

Bien entendu, un tel engouement mène forcément à des histoires incongrues. Les plus réfractaires à la technologie se régaleront du désespoir de Dino Dealer, qui a malencontreusement perdu 1 million d’euros. Spécialisé dans les dessins de roche, Dino Dealer avait en effet pour projet de revendre l’œuvre ci-dessus. Selon ses estimations, il aurait pu toucher au moins 444 ETH grâce à cette pierre, soit un peu plus d’un million d’euros selon le cours actuel de la cryptomonnaie. Seulement voilà, l’expert n’a pas su cliquer au bon endroit.

Son NFT se vend à quelques centimes au lieu d’un million d’euros

En effet, au moment de mettre en vente le NFT, Dino Dealer se trompe de devise lors de la sélection. Au lieu de choisir l’Ethereum, il liste son bien pour 444 wei, soit à peine quelques centimes. Lorsqu’il se rend compte de son erreur, il est déjà trop tard. Les bots qui scrutent le site à la recherche de bonnes affaires ont déjà récupéré le NFT en question. Pire encore, l’œuvre sera ensuite revendue pour 234 ETH (560 000 euros), soit un joli bénéfice pour le propriétaire du bot.

Sur le même sujet : Il fait exploser une Lamborghini et vend les morceaux sous forme de NFT !

Dino Dealer a bien tenté de faire entendre raison à ce dernier, en vain. Dans les commentaires de la nouvelle publication, il lui a demandé de lui retourner le NFT, expliquant avoir fait une « immense erreur ». Comme on peut s’en douter, sa requête est restée sans réponse, à ceci près d’une armée d’arnaqueurs qui lui ont promis un remboursement par WhatsApp et email. Parmi les réponses à son tweet, un utilisateur fait remarquer à Dino Dealer : « Le bon côté, c’est que toute votre fortune n’est plus dans un jpeg de pierre. »

tweet erreur vente nft


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !