Le Bitcoin est “une arnaque contre le dollar”, selon Donald Trump

 

Donald n’aime pas vraiment le Bitcoin, qui selon lui menace la suprématie du dollar américain. Il s’agit là du seul vrai argument de l’ancien président qui n’apprécie par qu’il existe une compétition entre les monnaies. Les experts, de leur côté, peinent à se mettre d’accord sur la question.

Bitcoin
Crédits : Unsplash

Hier, le président du Salvador a annoncé que son pays pourrait être le premier à adopter le Bitcoin comme monnaie légale. Il s’agirait d’une petite révolution économique, qui ne manque pas d’effrayer les plus réfractaires à l’idée. En réponse à cette déclaration, Donald Trump s’est empressé de donner son avis. « Le Bitcoin, ça ressemble juste à une escroquerie », a-t-il réagi en ajoutant qu’il « n’aime pas ça parce que c’est une autre monnaie en concurrence avec le dollar » qui devrait selon lui être « la monnaie du monde ».

Si l’on peut admettre que ces propos manquent un tant soit peu d’argumentation tangible, ils ne sont pas dénués de sens pour certains. Justin Urquhart-Stewart, co-créateur de Seven Investment Management, estime qu’il existe bel et bien une menace appelée Bitcoin. Il avance que la cryptomonnaie a « créé un attrait populaire sans véritable force financière » grâce à son incroyable « montée en puissance ». Par ailleurs, il n’hésite à accuser Elon Musk à jouer de son influence pour faire varier le cours du Bitcoin selon son bon vouloir, arguant qu’il « agit de manière stupide ».

Donald Trump a-t-il raison de considérer le Bitcoin comme une menace ?

« Le Bitcoin est dangereux parce qu’il essaie de créer un niveau de crédibilité à une valeur non fiable et totalement infondée », continue Justin Urquhart-Stewart. « Très souvent, les investisseurs non avertis sont attirés au mauvais moment par quelque chose sur lequel ils pensent pouvoir gagner de l’argent rapidement. Pour eux, peu importe ce que c’est, que ce soit Bitcoin ou GameStop ou AMC, c’est quelque chose sur lequel on peut parier. »

Sur le même sujet : De faux Elon Musk ont volé 2 millions de dollars en Bitcoin

Pour autant, tous les experts ne sont pas du même avis. « J’appelle le bitcoin plutôt un titre, comme une action ou une obligation », explique Neil Wilson, analyse en chef chez Markets.com. « Bien qu’il se soit apprécié massivement, il est beaucoup trop volatil pour être une monnaie — il bouge plus que la plupart des actions ». Selon lui, le Bitcoin ne peut être une monnaie puisqu’il est plus souvent acheté dans un but de stockage que de dépense.

Nulle menace envers le dollar comme l’avance Donald Trump, donc. « Le moyen par lequel l’Amérique exerce son influence sur le monde est principalement le dollar, et elle ne va pas y renoncer, donc je ne vois pas le Bitcoin comme une menace quelconque », souligne Neil Wilson. D’autant que depuis le mois dernier, la cryptomonnaie est en chute constante, après que la Chine a décidé de ne plus accepter les paiements en Bitcoin.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !