Bitcoin : le Salvador en passe d’adopter la reine des cryptomonnaies

 

Le Salvador est en passe d'adopter le Bitcoin comme monnaie légale. C'est en tout cas ce qu'a affirmé le président Nayib Bukele dans une vidéo retransmise lors de la conférence Bitcoin 2021, qui a débuté ce 4 juin 2021. Il s'agirait du premier pays à prendre cette décision. 

salvador bitcoin
Crédits : Pixabay

À  l'heure actuelle, de nombreux pays se montent frileux à l'idée d'adopter le Bitcoin ou d'autres cryptomonnaies comme des monnaies légales, notamment en raison de leur volatilité. Et justement, la récente chute du Bitcoin sous les 40 000 dollars ne peut qu'appuyer ces craintes. Néanmoins, le Salvador est en passe d'être le premier pays au monde à adopter le BTC comme monnaie légale.

En effet, le président Nayib Bukele a annoncé la nouvelle dans une vidéo retransmise lors de la conférence Bitcoin 2021 qui s'est tenue à Miami les 4 et 5 juin 2021. “La semaine prochaine, j'enverrai au Congrès un projet de loi qui convertira le Bitcoin en monnaie légale”. L'objectif est ici de générer des emplois et de “permettre une inclusion financière à des milliers de personnes qui en sont en dehors de l'économie légale”, a précisé le chef d'État. Pour justifier sa décision, Nayib Bukele rappelle que “70% de la population n'a pas de compte en banque et travaille dans l'économie informelle”. 

À lire également : Bitcoin – la première vente aux enchères de cryptomonnaies en France aura lieu le 17 mars 2021

Le Bitcoin, la solution miracle pour des millions de Salvadoriens

Après avoir obtenu la majorité parlementaire lors des élections législatives salvadoriennes en mars 2021 (56 sièges sur 84), le président qui a accédé au pouvoir au 2019 a toutes les chances de faire passer ce projet de loi. Pour mettre en place la logistique nécessaire à l'adoption du Bitcoin, l'exécutif salvadorien s'est arrogé les services de Strike, une société spécialisée dans le financement numérique.

Ils m'ont demandé d'aider à écrire un plan et qu'ils considéraient le Bitcoin comme une monnaie de classe mondiale et que nous devions mettre un place un plan Bitcoin pour aider ces gens”, explique Jack Mallers, PDG de Strike. Comme le rappellent nos confrères du journal Les Échos, les envois de fonds étrangers vers le Salvador représentent 22% du PIB du pays.

D'après le président, le Bitcoin constitue “le moyen à la croissance la plus rapide pour transférer” des millions de dollars de fond. Pour rappel, le dollar américain est la monnaie officielle de ce pays d'Amérique centrale. “Grâce à l'utilisation du Bitcoin, le montant reçu par plus d'un million de familles à faible revenu augmentera de plusieurs milliards de dollars chaque année”, assure Nayib Bukele.

Il est vrai que grâce à la Blockchain, les possesseurs de Bitcoin peuvent s'échanger des fonds sans passer par des intermédiaires, le tout de manière quasi instantanée. Si le Salvador semble donc prêt à accueillir le Bitcoin à bras ouvert, d'autres pays font l'exact inverse, à l'instar de la Chine qui a interdit les paiements en Bitcoin sur l'ensemble de son territoire.

Source : Les Échos



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !