La Chine interdit les paiement en Bitcoin sur son territoire

 

La Chine vient de prendre une mesure drastique contre le Bitcoin et les cryptomonnaies. À travers la voix de trois fédérations bancaires importantes du pays, l'Empire du Milieu a interdit l'utilisation du BTC et d'autres devises virtuelles comme moyen de paiement.

bitcoin chine
Crédits : Pixabay

Comme vous le savez, le cours du Bitcoin s'est effondré sous les 40 000 dollars ce mercredi 19 mai. Une chute due en majeure partie aux multiples déclarations d'Elon Musk. Le PDG de Tesla a effet annoncé que le constructeur automobile n'accepterait plus le Bitcoin comme moyen de paiement. Seulement, le milliardaire n'est pas le seul responsable de la dégringolade du BTC. 

En effet, les investisseurs du secteur ont également pris peur suite à plusieurs mesures drastiques prises par le gouvernement chinois. Trois fédérations bancaires chinoises, parmi la fédération nationale de financement sur internet, la Fédération bancaire de Chine et la Fédération de paiement et compensation ont annoncé dans un communiqué conjoint l'interdiction d'utiliser le Bitcoin ou d'autres cryptomonnaies comme moyen de paiement. 

Récemment, les prix des cryptomonnaies ont grimpé en flèche et chuté, et le commerce spéculatif des cryptomonnaies a rebondi, portant gravement atteinte à la sécurité des biens des personnes et perturbant l'ordre économique et financier normal”, ont assuré les trois institutions chinoises.

La Chine considère le Bitcoin comme une menace pour son économie

En vertu de cette interdiction, toutes les banques et les canaux de paiement en ligne du pays ne doivent pas offrir aux clients des services impliquant des cryptomonnaies, tels que l'enregistrement, la négociation, la compensation et le paiement. En outre, les services d'épargne et de nantissement (une garantie portant sur un bien incorporel comme des parts sociales ou un fonds de commerce) incluant des cryptomonnaies sont aussi proscrits.

En revanche, les activités de minage du Bitcoin et de toute autre cryptomonnaie, ainsi que la détention de devises virtuelles sont toujours autorisées. Si la Chine se mobilise donc contre la reine des cryptomonnaies, le pays prépare toujours le lancement de sa propre devise virtuelle, qui sera émise et encadrée par la banque centrale chinoise. Pour l'heure, son lancement est prévu en 2022 pour les Jeux olympiques d'hiver de Pékin. Pour rappel, l'Inde a également pris des mesures contre le Bitcoin. Un projet de loi vise à ce que la détention de Bitcoins soit considérée comme illégale.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • bitcoin
    Le cours du Bitcoin risque de s’effondrer autour des 20 000 dollars

    Le cours du Bitcoin risque de s’approcher du seuil des 20 000 dollars dans un avenir proche, mettent en garde des analystes financiers. Après une hausse fulgurante au delà des 60 000 dollars, la mère des cryptomonnaies a été plombée…

  • bitcoin
    Le Bitcoin est “une arnaque contre le dollar”, selon Donald Trump

    Donald n’aime pas vraiment le Bitcoin, qui selon lui menace la suprématie du dollar américain. Il s’agit là du seul vrai argument de l’ancien président qui n’apprécie par qu’il existe une compétition entre les monnaies. Les experts, de leur côté,…

  • anonymous elon musk bitcoin
    Les Anonymous accusent Elon Musk de manipuler le cours des cryptomonnaies

    Les Anonymous menacent Elon Musk ! D’après les pirates, le fondateur de Tesla a sciemment manipulé le cours du Bitcoin et des cryptomonnaies pour servir ses propres interêts, au détriment des petits investisseurs.  En l’espace de quelques mois, Elon Musk…

  • salvador bitcoin
    Bitcoin : le Salvador en passe d’adopter la reine des cryptomonnaies

    Le Salvador est en passe d’adopter le Bitcoin comme monnaie légale. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le président Nayib Bukele dans une vidéo retransmise lors de la conférence Bitcoin 2021, qui a débuté ce 4 juin 2021. Il…

  • ethereum
    Norton 360 peut désormais miner de l’Ethereum sur n’importe quel PC

    Désormais, un simple antivirus suffit pour miner de l’Ethereum. Une nouvelle fonctionnalité dédiée à cet effet est apparue dans Norton 360. Les développeurs restent assez flous sur son fonctionnement exact, mais elle permet bien d’accumuler des cryptomonnaies sur un portefeuille virtuel….

  • oneplus blockchain
    OnePlus : un portefeuille numérique dédié aux cryptomonnaies en approche ?

    OnePlus pourrait faire son entrée prochainement sur le marché de la Blockchain et des cryptomonnaies. En effet, le constructeur chinois vient de publier une étude dédiée aux habitudes de ses utilisateurs avec la Blockchain et les cryptomonnaies. De quoi laisser…

  • ferme bitcoin illegal
    Bitcoin : des policiers découvrent une ferme de minage à la place d’un trafic de cannabis

    La police britannique a démantelé une ferme illégale de Bitcoin. L’opération a eu lieu lors d’une intervention ciblant une usine désaffectée. Les forces de l’ordre pensaient y trouver une plantation de cannabis. 100 serveurs étaient entreposés et minaient de la…

  • stopelon
    Une cryptomonnaie anti-Elon Musk s’attaque au fondateur de Tesla

    StopElon, une cryptomonnaie ouvertement anti-Elon Musk, veut mettre un terme à l’influence grandissante du patron de Tesla sur le marché des devises numériques. Les revirements récents du milliardaire ont en effet eu un impact important sur le cours des cryptos,…

  • elon musk bitcoin
    Elon Musk laisse entendre que Tesla garde ses Bitcoins, le cours remonte

    Elon Musk continue de faire la pluie et le beau temps sur le marché des cryptomonnaies. Alors que le Bitcoin enregistrait une forte chute de sa valeur, le milliardaire a laissé entendre que Tesla ne compte pas céder son stock…

  • tesla virer elon musk
    De faux Elon Musk ont volé 2 millions de dollars en Bitcoin

    Des pirates se faisant passer pour Elon Musk sont parvenus à dérober jusqu’à 2 millions de dollars en Bitcoin, annonce la FTC (Federal Trade Commission), l’agence américaine de la concurrence. Pour piéger leurs victimes, les escrocs promettaient d’offrir des gains…